Ressources

Pénicilline : une découverte très importante

La microbiologie s’est de tout temps penchée sur le problème de la recherche de traitements efficaces pour lutter contre les bactéries néfastes à la santé de l’être humain. Les premières recherches sérieuses en microbiologie se sont amplement fondées sur la mise en opposition de la croissance de différentes bactéries pour en retirer les cultures les plus tenaces, comme l’avance le procédé darwinien. Selon ce principe, seules les bactéries les plus résistantes peuvent éliminer les plus faibles par un développement plus rapide en nombre et en action inhibitrice. La pénicilline est remarquée pour la première fois par Étienne Duchesne, scientifique et médecin français fidèle au darwinisme. Il observe entre autres la propagation d’un champignon jusque là passé totalement inaperçu, alors qu’il travaille sur sa thèse. Cette dernière constituera l’un des premiers recueils d’analyses scientifiques portant sur la possibilité de trouver le micro-organisme miraculeux pouvant tuer des bactéries dangereuses. Le procédé de recherche se base sur la théorie toute simple que mettre en opposition de culture deux types de micro-organismes permet de définir leur puissance d’action.

Étienne Duchesne soutient cette méthode de recherche et fait des premières observations sur la pénicilline, champignon à la croissance ultra-rapide et inhibant notamment la culture de nombreuses autres bactéries. L’histoire fera cependant fi de ces analyses et ce n’est que près de trente-deux ans plus tard qu’Alexander Flemming remettra à jour cette méthode de recherche dans le cadre de ses études sur les bactéries de staphylocoque. Les faits se déroulent dans le cadre d’un concours de circonstances extraordinaire pour le monde scientifique.

Alexander Flemming est un chercheur écossais à la réputation des plus respectées, en dépit d’un perpétuel défaut qui est d’être extrêmement discret. Alors que ses recherches sur un remède à la propagation des staphylocoques stagnent, Flemming décide de partir en vacances pour se reposer. À son retour, l’un de ses amis lui demande de lui faire une petite démonstration des travaux déjà effectués jusque là. Flemming se rend dans son laboratoire pour se rendre compte qu’il a oublié de ranger certaines de ses cultures de staphylocoques. Si une partie de ses boîtes de culture est contaminée par des staphylocoques, d’autres ne le sont pas, à sa grande stupéfaction. Alexander Flemming réunit les boîtes non-contaminées et les passent une à une au microscope pour se rendre compte que la propagation des bactéries a été arrêtée par la prolifération d’un champignon, le pénicillium. Convaincu de l’importance de sa découverte, il se lance dans une nouvelle série d’expérimentations, tout en dirigeant ses travaux dans le sens des actions du pénicillium sur différentes sortes de bactéries. Pour appuyer ses observations, Flemming se rapporte aux premiers essais de Duchesne sur la question.

A lire aussi  Variole du singe symptome | Infos, vidéos, actualité santé 2022

Les actions du champignon baptisé pénicilline sont fulgurantes sur de nombreuses bactéries de la famille des gram-positifs. Les effets de la pénicilline permettraient alors de guérir certaines affections graves telles que la scarlatine, la diphtérie ou encore la pneumonie. Désirant partager ses travaux, le scientifique signe un premier article relatant les grandes lignes de ses découvertes en 1929 dans le British Journal of Experimental Pathology. Si le milieu scientifique préfère s’intéresser à ce moment-là à l’exploitation des sulfamides, Flemming tient bon et démontre la légitimité de ses découvertes en 1933. Le scientifique raffine ses cultures de pénicilline jusqu’à obtenir un soin expérimental qu’il administre au malade atteint de pneumonie, Keith Rogers. Contre toute attente, le malade guérit et ne présente aucun signe de rechute. Pour continuer ses études sur la pénicilline, Flemming communique ses découvertes à deux autres scientifiques, Ernst Chain et Howard Florey. À trois, ils trouveront le moyen de stabiliser les cultures de pénicilline et de les rendre plus faciles à produire. À l’apogée de la Seconde Guerre Mondiale, la pénicilline constitue finalement le seul antibiotique efficace pour soigner les soldats et empêcher la propagation des nombreuses affections mortelles telles que la tuberculose ou la typhoïde. Le soin parvient à sauver de nombreuses vies et se retrouve même de plus en plus administré aux civils. Médicament miracle, la pénicilline est louée par les médecins. Flemming et ses compagnons continuent à perfectionner le produit afin qu’il puisse être administré au plus grand nombre de personnes possible. En 1945, les trois chercheurs sont félicités pour leurs travaux en recevant le Prix Nobel. Si la pénicilline est actuellement concurrencée par de nombreux autres antibiotiques, il reste sans doute l’une des plus belles découvertes accidentelles de toute l’histoire de la médecine.

Découverte de la pénicilline : 80 ans au service de la santé - GEO

13 janvier 2022 - GEO

Découverte de la pénicilline : 80 ans au service de la santé  GEO...

Pénicilline: le premier patient, miraculé puis mort… faute de doses - Le Figaro

4 juillet 2022 - Le Figaro

Pénicilline: le premier patient, miraculé puis mort… faute de doses  Le Figaro...

Qui a découvert la pénicilline et comment ? - Ça m'intéresse

17 mars 2022 - Ça m'intéresse

Qui a découvert la pénicilline et comment ?  Ça m'intéresse...

On sait comment la pénicilline tue les bactéries - Futura

2 novembre 2021 - Futura

On sait comment la pénicilline tue les bactéries  Futura...

La crise de la résistance aux antibiotiques - Actualités adventistes - Actualités adventistes

25 septembre 2022 - Actualités adventistes

La crise de la résistance aux antibiotiques - Actualités adventistes  Actualités adventistes...

Le hasard à l'origine de la pénicilline - Le Temps

28 juillet 2020 - Le Temps

Le hasard à l'origine de la pénicilline  Le Temps...

Penicillium notatum — Wikipédia

Penicillium notatum, également connu sous le nom de Penicillium chrysogenum, est une espèce de champignons du genre Penicillium, célèbre pour être à l'origine de la découverte de la pénicilline par le docteur Alexander Fleming. Penicillium est connu pour être la moisissure bleu-vert que l'on retrouve sur le pain ou les fruits moisis ainsi que sur certains fromages.

Alexander Fleming — Wikipédia

Alexander Fleming est un médecin, biologiste et pharmacologue britannique, né le 6 août 1881 à Darvel, Ayrshire en Écosse et mort le 11 mars 1955 à Londres.Il a publié de nombreux articles concernant la bactériologie, l'immunologie et la chimiothérapie.. Ses découvertes les plus connues sont celle de l'antibiotique appelé pénicilline qu'il a isolée à partir du champignon ...

NOVACYT : La pénicilline n'a aucun effet sur les penny-stocks.

Forum Bourse NOVACYT - 08/09/2022 16:02:07 - Pour redresser la barre, il faudrait que le Directeur montre qu'il n'est pas pé-nis-toc :128514:

Penicillin - Wikipedia

Penicillins (P, PCN or PEN) are a group of antibiotics originally obtained from Penicillium moulds, principally P. chrysogenum and P. rubens.Most penicillins in clinical use are synthesised by P. chrysogenum using deep tank fermentation and then purified. A number of natural penicillins have been discovered, but only two purified compounds are in clinical use: penicillin G (intramuscular or ...

National Center for Biotechnology Information

National Center for Biotechnology Information

Splénectomie — Wikipédia

par une prise d'antibiotique (pénicilline G ou amoxicilline) pendant au moins deux ans (pratique française, non recommandée dans les pays anglo-saxons par absence de preuve scientifique de l'intérêt de cette antibiothérapie), par une prise systématique d'un antibiotique à spectre plus large en cas d'épisode infectieux.

Penicillin Cocktail Recipe - Liquor.com

Liquor.com has been serving drinks enthusiasts and industry professionals since 2009. Our writers are some of the most respected in the industry, and our recipes are contributed by bartenders who form a veritable "Who's Who" of the cocktail world.

Erysipèle - Qu'est-ce qu'un érysipèle et comment le traiter

LE DIAGNOSTIC D’UN ERYSIPELE. Un érysipèle est une vive réaction de défense de l’organisme. Il n’atteint en général qu’une seule jambe et se manifeste souvent par une température corporelle élevée, par des plaques rouges luisantes, par un oedème ou un gonflement de la jambe, par de fortes douleurs et par un gonflement des ganglions situés à proximité notamment dans l’aine.

Choix et durée de l'antibiothérapie : Sinusite de l'adulte

En cas d’allergie à la pénicilline (sans contre-indication aux céphalosporines) : cefpodoxime proxétil : 400 mg par jour en 2 prises par jour ou céfuroxine axétil, 500 mg en 2 prises par jour, pendant 5 jours. En cas de contre-indication aux bêta-lactamines: pristinamycine : 2 g par jour pendant 4 jours.

80 ans de la première utilisation de la pénicilline : comment a été découvert cet antibiotique ?

Vendredi 12 février, on célèbre les 80 ans de la première utilisation de la #pénicilline sur un patient. Comment a été découvert cet ...

La découverte de la pénicilline

Dans le jour où, tous les soirs du lundi au vendredi, le passé éclaire le présent : grâce à ses archives, la rédaction d'Europe 1 fait ...

Comment here