Maladies

Le typhus : trois variantes pour un mal

Le typhus : trois variantes pour un mal

Le typhus est le nom commun donné à un groupe d’infections similaires graves pour l’humain. Ces maladies sont provoquées par un type particulier de bactéries de la famille des Rickettsies.

Sous le nom de typhus se regroupent plusieurs maladies graves chez l’homme. Les rickettsies sont les bactéries à l’origine de ces infections. Trois principaux types de typhus existent dont le typhus à poux, la maladie de Brill-Zinsser et le typhus murin.

Le typhus à poux dit typhus européen

Le typhus à poux est le plus courant et le plus virulent des typhus. Il est causé par des déficiences sanitaires où les règles sanitaires ne sont pas respectées. Le typhus est responsable d’épidémies lors de guerres ou de désastres naturels. Le typhus à poux comme son nom l’indique est transmis par le pou de l’homme. Cette forme de typhus est présente dans les pays tempérés et en voie de développement.

La maladie de Brill-Zinsser nommé le typhus résurgent

La seconde forme de typhus est la maladie de Brill-Zinsser. Cette maladie est aussi appelée typhus résurgent car elle touche les malades du typhus à poux guéris. Il est un type de typhus épidémique également provoqué par la bactérie Rickettsia prowazekii restée dans l’organisme notamment dans les ganglions lymphatiques. La maladie se déclenche après une longue période de latence. Moins virulente que le typhus à poux, l’infection peut se transmettre lors d’un simple contact physique.

Le typhus : trois variantes pour un mal
Le typhus : trois variantes pour un mal

Le typhus murin appelé aussi typhus tropical

Le typhus murin se présente sous une forme relativement atténuée et est beaucoup moins grave que le typhus à poux. Il est provoqué par la bactérie Rickettsia typhi et se développe dans les pays tropicaux et semi tropicaux. Transmis par la puce du rat, il touche principalement le rat brun commun, l’homme n’étant là qu’un hôte accidentel. Cette forme de typhus, bien que très rare, est présente dans le monde entier, mais principalement dans les zones portuaires. Les poux, les puces, les tiques et les mites sont à l’origine d’autres formes plus rares de typhus. En résumé, tous les insectes qui prolifèrent en cas de mauvaise hygiène sont des vecteurs de maladie en puissance.

Les symptômes généraux du typhus

Les premiers signes sont une fièvre importante et soudaine accompagnée de frissons, des douleurs musculaires, des maux de tête, des nausées, des douleurs abdominales, des conjonctivites et langue rouges, une soif intense… Intervient ensuite une phase de rémission avec la diminution de la température en 24 à 48 heures. La phase d’intoxication se caractérise par une remontée de la température avec des troubles de la conscience, des vomissements, une diminution voire absence totale de la quantité des urines, une hémorragie des gencives, des saignements de nez.

Un diagnostic définitif peut être obtenu par des tests sérologiques. Depuis 1948, les chercheurs ont mis au point des antibiotiques efficaces pour traiter la maladie. Le traitement est souvent effectué avec de la tétracycline ou d’autres antibiotiques similaires.

Comment here