Rhumatologie

La névralgie cervico-brachiale : l’équivalent d’une sciatique

La névralgie cervico-brachiale : l'équivalent d'une sciatique
La névralgie cervico-brachiale : l'équivalent d'une sciatique
La névralgie cervico-brachiale : l’équivalent d’une sciatique

 

La névralgie cervico-brachiale associe une douleur cervicale et une douleur radiculaire d’un membre supérieur. Ses syndromes cliniques sont dus à une compression ou à une irritation d’une racine nerveuse.

La névralgie cervico-brachiale associe des douleurs étendues du membre supérieur. Elles concernent une douleur cervicale et une douleur radiculaire selon un des territoires d’une racine nerveuse.

Cette compression ou cette irritation d’une racine nerveuse se concentre sur le haut du corps. Dans environ 85% des cas, la souffrance radiculaire est la conséquence plus ou moins directe de la détérioration du disque cervical et des articulations inter-apophysaires ; d’où, la dénomination de névralgie cervico-brachiale commune. Dans les 15% restants, la névralgie cervico-brachiale est dite secondaire. Elle est due à une affection tumorale, infectieuse ou à un traumatisme.

Les symptômes de la névralgie cervico-brachiale

Les caractéristiques principales des névralgies cervico-brachiales sont les douleurs paroxystiques la nuit. L’intensité de la douleur est souvent pénible et même parfois suraigüe. La douleur évolue le plus souvent par crises, avec parfois la persistance d’un fond douloureux entre deux crises. Le territoire douloureux des racines nerveuses concernées se fait dans la région de la clavicule, le haut du dos, de la poitrine et le bras.

La douleur est située au-dessus également en fonction de la racine nerveuse atteinte, dans n’importe quelle zone du bras et de la main y compris. Le membre supérieur est touché par une sensation de lourdeur, ou une douleur électrique, ou d’autres types de douleur. La douleur, particulière par son caractère lancinant est associée à des sensations anormales comme des fourmillements, engourdissements, gonflement, courant électrique… Le repos n’est pas efficace sur la douleur qui est quasi-permanente et souvent changeante et migratrice. D’où la difficulté de la localiser.

Les causes principales de la névralgie cervico-brachiale

L’arthrose cervicale et la hernie discale sont les deux causes principales de la névralgie cervico-brachiale. Ces deux causes sont d’ailleurs souvent associées. La cause la plus fréquente est la cervicarthrose. La hernie discale cervicale est responsable de névralgies cervico-brachiales un peu moins souvent. Plusieurs autres causes peuvent entraîner une névralgie cervico-brachiale comme un cancer, une spondylodiscite, un hématome, un mécanisme inflammatoire, une infection virale, un processus immunologique, un diabète mal équilibré… La névralgie cervico-brachiale se présente sous deux formes très différentes. La forme très inflammatoire et celle peu inflammatoire.

Les traitements possibles

Le traitement de la névralgie cervico-brachiale dépend de chaque cas. Le traitement de la névralgie cervico-brachiale commune est avant tout médical. Il doit être sérieusement conduit et appuyé par un soutien psychologique. Il comprend souvent une immobilisation temporaire, repos au lit, le port d’un corset ou d’un collier cervical. Des analgésiques, anti-inflammatoires ou de la kinésithérapie et voir même de l’ostéopathie et de la mésothérapie sont prescrits. Les examens complémentaires et plus particulièrement l’électromyogramme ainsi que l’étude de la conduction à travers le nerf vont permettre de localiser les lésions. Parfois d’autres examens complémentaires, comme le scanner et l’IRM sont nécessaires.

Comment here