Neurologie

La paralysie faciale : un mal difficile à vivre

La paralysie faciale : un mal difficile à vivre
La paralysie faciale : un mal difficile à vivre
La paralysie faciale : un mal difficile à vivre

 

La paralysie faciale est d’un déficit moteur complet ou partiel des muscles peauciers d’une moitié de la face. La paralysie faciale est une atteinte du nerf de la motricité des muscles de la face.

L’origine de la paralysie faciale est une atteinte du nerf facial. En fonction de l’endroit où le nerf est atteint, deux types de paralysie faciale existent, la paralysie faciale complète (périphérique) ou centrale. La paralysie faciale partielle affecte généralement une moitié du visage. La paralysie faciale centrale est déclarée quand le nerf facial est atteint avant le noyau du tronc cérébral. La paralysie périphérique quant à elle, se situe après le noyau.

 

Les symptômes de la paralysie faciale

La paralysie faciale respecte, pour des raisons anatomiques, le territoire du nerf facial supérieur. Les symptômes affectent les fonctions de locution, de mastication, d’expression faciale…Pour la personne atteinte, elle ne peut ni sourire, ni gonfler la joue du côté paralysé, ni siffler, ni souffler, ni parler facilement. Le signe caractéristique de la paralysie faciale périphérique constitue dans l’occlusion de l’œil. Celle-ci entraîne son ascension vers le haut et l’extérieur mais il existe cependant des atteintes plus discrètes. La paralysie idiopathique ou a frigore ou aiguë, est la plus fréquente des paralysies faciales périphériques. Elle est souvent précédée de douleurs, parfois très vives derrière l’oreille. La paralysie s’installe rapidement et souvent dans la nuit. La guérison est en général totale. Dans les deux types de paralysie, la bouche est déviée du côté sain.

Les causes de la paralysie faciale

Dans la paralysie faciale périphérique, toute l’hémiface est atteinte et le patient n’arrive pas à fermer les yeux. Dans la majorité des cas, les causes ne sont pas précises. Par contre dans la paralysie faciale centrale, l’atteinte est quasiment limitée à la partie inférieure du visage, donc le patient arrive à fermer les yeux. Les causes des paralysies faciales centrales sont celles qui touchent les fibres nerveuses entre leur commencement au niveau du cortex du cerveau et les noyaux du tronc cérébral. Les principales causes sont les accidents vasculaires cérébraux, les tumeurs cérébrales et toutes les maladies pouvant comprimer les structures cérébrales et les scléroses en plaques.

Comment traiter la paralysie faciale

Pour la paralysie faciale périphérique la guérison complète spontanée s’observe dans la majorité des cas après quelques jours, mais il persiste parfois des séquelles avec risques de lésions de la cornée de l’œil. Le traitement pour la paralysie périphérique secondaire est celui de la cause de cette paralysie. Dans 80% des cas, une récupération sensible apparaît vers le 10 ème jour de la maladie et évolue vers la récupération complète en 5 à 8 semaines. Pour des raisons méconnues, chez d’autre, la récupération est plus lente, plus de deux mois et elle peut être incomplète avec des séquelles. Les raisons de cet état peuvent être attribuées soit à une maladie sous-jacente, un âge avancé ou un mauvais état psychologique.

Comment here