You are here
Accueil > Featured > Consommation de viandes rouges comporte des risques

Consommation de viandes rouges comporte des risques

En fait, il est de mon devoir de présenter des preuves de recherches montrant les risques associés à ce mode de vie.

Donc, je tiens à mentionner avec précautions une nouvelle étude de l’Institut National du Cancer qui montre un changement alarmant dans le taux de mortalité associé à la consommation régulière de viande rouge. Elle a montré qu’une consommation régulière de viande rouge suffit à augmenter le risque de décès toutes causes confondues.

Information sur la consommation de viande

Ceux qui avaient mangé plus de viande blanche avaient effectivement moins de risque de décès, en particulier du cancer. Cette étude a porté sur plus de 500.000 personnes et a fait partie de l’étude de la NIH-AARP and Health Study.

Une analyse plus approfondie de l’étude a révélé que les 20% ayant le plus grand taux de consommation de viande rouge étaient ceux qui avaient le plus grand risque de décès toutes causes confondues, tandis que les 20%  ayant le taux de consommation de viande rouge le plus bas avaient le risque de mortalité globale le plus bas. Un résultat plus surprenant encore : les 20% ayant le taux de  consommation de viande blanche le plus élevé avaient un risque légèrement plus faible de décès toutes causes confondues que les 20% avec la plus faible consommation de viande blanche.

Quant à l’augmentation des cas de cancer chez les mangeurs de viande rouge, on estime que la cuisson de la viande rouge à haute température peut être au moins partiellement responsable de l’augmentation des cancers en transmettant les agents cancérogènes aux personnes qui mangent de la viande rouge.

Une autre partie de l’équation peut être dans les charges de graisses saturées qui tendent à accompagner les viandes rouges. Il est connu que des niveaux élevés de consommation de graisses saturées sont corrélés avec des taux plus élevés de cancer du sein et de cancer colorectal.

Alors, quelle est la raison principale? Qu’est-ce que cette étude nous révèle? Une meilleure question peut-être même, « Ce qui manque à cette étude? » Par exemple, nous ne savons pas si ces personnes ayant consommé plus de viande auraient pu manger à la place plusieurs portions quotidiennes de fruits et légumes. Nous savons que la consommation quotidienne de fruits et légumes réduit vos risques de décès toutes causes confondues.

En outre, nous ne savons pas si les personnes étudiées ont mangé de la viande rouge grasse ou des morceaux maigres. Bien sûr, nous ne pouvons pas savoir avec certitude ce que signifie une étude isolée à ce point, mais nous savons que nous devons manger beaucoup de fruits et légumes chaque jour et que nous devons choisir de ne manger que les morceaux de viande rouge les plus maigres.

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!