You are here
Accueil > Maladies > Dermatologie > Quelles sont les zones qui peuvent être touchées par les verrues ?

Quelles sont les zones qui peuvent être touchées par les verrues ?

Les verrues sont des lésions cutanées bénignes qui sont liées à la présence d’un virus que l’on appelle « human papillomavirus » ou HPV qui se trouve à la surface de la peau. Il s’agit tout simplement d’une infection de la peau. Elles affectent environ un quart des enfants qui sont en âge d’aller à l’école. Souvent, les verrues disparaissent d’elles-mêmes, au bout de deux ans maximum. Elles sont sans gravité car bénignes. Il existe plusieurs sortes de verrues, et elles sont souvent localisées à différents endroits bien distincts du corps. Cela varie en fonction du type de verrue et du type de virus HPV responsable, car il en existe plusieurs sortes.

Mais alors, quelles sont les zones du corps qui peuvent être touchées par les verrues ?

Différents types de verrues

Il existe principalement quatre sortes de verrues : les verrues vulgaires, les verrues plantaires, les verrues filiformes et les verrues planes. Elles touchent essentiellement les pieds, les mains, le dos et le visage. Mais les verrues peuvent même toucher les organes génitaux. On les appelle alors les condylomes.

  • Verrues vulgaires

Ce type de verrues se développe principalement sur les mains et les doigts, mais elles peuvent dans certains cas s’étendre aux poignets, aux coudes et aux genoux. Leur aspect est dur et de surface irrégulière, et leur couleur est brune ou grisâtre. Les verrues se développent rapidement, elles peuvent présenter des points noirs, qui sont en fait de petits vaisseaux sanguins qui ont coagulés. Dans certains cas, elles peuvent être multiples. On peut distinguer alors la présence d’une plus grosse verrue, appelée « verrue mère », entourée de plus petites verrues. Lorsque les verrues vulgaires sont situées autour des ongles, elles peuvent être douloureuses.

  • Verrues plantaires

Comme leur nom l’indique, les verrues plantaires sont situées au niveau des pieds. Elles peuvent parfois ressembler à des ampoules. Il en existe alors de deux sortes. La myrmécie, qui est une lésion ponctuée de points noirs et qui peuvent être douloureux lorsque l’on appuie dessus, et la mosaïque, qui est localisée au niveau de la plantes des pieds et qui est indolore. Celle-ci est toutefois moins fréquente.

  • Verrues filiformes

Les verrues filiformes sont situées principalement sur le visage, et plus particulièrement vers les zones de poils, autour des paupières et des lèvres. Leur forme est allongée et pousse vers l’extérieur.

  • Verrues planes

Les verrues planes sont situées surtout sur le visage et sur le dos des mains. On les reconnaît car elles représentent des tâches en relief et bien qu’elles puissent avoir la même couleur que la peau, elles sont généralement un peu plus foncées.

Traitements

Les verrues sont bénignes et il n’est donc pas forcément nécessaire de suivre un traitement car elles se guérissent toutes seules, de façon spontanées, au bout de deux ans maximum.

En revanche, il existe différents produits qui sont disponibles en pharmacie sans ordonnance et qui peuvent accélérer la guérison, comme par exemple les pansements occlusifs, qui détruisent la verrue en l’empêchant de respirer. On peut également appliquer des crèmes verrucides ou des dispositifs de cryothérapie qui gèle la verrue afin de l’éliminer.

Une autre solution lorsque la verrue est très présente et devient gênante, est d’aller consulter un dermatologue, qui pourra alors prescrire une crème qui éliminera la verrue de manière plus efficace et plus rapide grâce. Dans certains cas, le dermatologue peut proposer de brûler la verrue avec de l’azote liquide, ou encore de l’électrocuter. Il est alors fortement conseiller de faire un suivi et de reprendre rendez-vous avec le spécialiste un mois après le traitement afin de s’assurer de sa bonne évolution.

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!