Bien être

Qu’est ce que La chronobiologie ? l’horloge biologique interne

Qu'est ce que La chronobiologie ? l’horloge biologique interne
Qu'est ce que La chronobiologie ? l’horloge biologique interne
Qu’est ce que La chronobiologie ? l’horloge biologique interne

 

La chronobiologie aborde fondamentalement l’étude des rythmes biologiques. Elle permet de connaître son pic de forme pour travailler, dormir, manger, faire une pause ou du sport.

La chronobiologie est une matière scientifique traitant de l’organisation temporelle des êtres vivants et des mécanismes qui en assurent la régularisation et de ses détériorations. La chronobiologie tente de répondre plus particulièrement à la question du Quand ?

La chronobiologie est une toute nouvelle science permettant à l’homme d’avoir de nouveaux repères. Depuis l’Antiquité, le rapport de l’homme au temps est étudié, mais la notion de rythme biologique n’apparaît vraiment qu’au XVIIIème siècle. En 1842, le rythme de la température corporelle de l’homme est découvert, mais ce n’est que dans les années 1960 que les bases véritables de la chronobiologie, en tant que science, sont véritablement posées.

La chronobiologie pour optimiser son organisme

La chronobiologie constitue à optimiser sa journée, heure par heure. Pour que l’organisme puisse anticiper et par la même prévenir face aux variations périodiques de l’environnement. Mais il existe au plus profond de chacun un mécanisme régulateur : l’horloge biologique interne. Cette dernière assure la garantie d’une vie bien réglée quotidiennement.

La chronobiologie gouverne l’organisme

La chronobiologie assure le fonctionnement de l’organisme dans les taches essentielles de la vie. Elle commande et régente le sommeil, les activités physiques et intellectuelles, l’alimentation, la sexualité…

La chronobiologie règle l’horloge du sommeil :

Le sommeil est réglé selon un rythme de 24 heures associé à des variations de la température corporelle. Le cycle veille-sommeil doit être relativement régulier. La bonne attitude est d’écouter son corps et d’aller se coucher quand le besoin s’en fait ressentir. Par contre quand l’horloge se dérègle, elle est responsable de 70 % des cas d’insomnie.

La chronobiologie intervient dans l’alimentation :

L’individu a une tendance naturelle à équilibrer ses repas mais il est nécessaire de veiller à adapter les aliments au métabolisme. Pour le petit déjeuner, il ne faut pas hésiter à prendre des sucres lents ou rapides. Cependant, le coup de barre de 11 heures est inévitable. Vers 12-13 heures, le déjeuner doit apporter le supplément d’énergie. Ce repas de base doit comprendre de la viande, du poisson, des légumes ou des féculents seuls. Le dîner quant à lui doit être moins riche en graisses car la nuit l’organisme consomme peu de calories. Il faut donc privilégier les légumes, les fruits et des viandes blanches.

La chronobiologie joue sur l’activité sexuelle :

L’activité sexuelle de l’homme et de la femme est différente. Le désir est accentué au printemps pour la femme, en automne pour l’homme. Chez l’homme, la période la plus propice se situe au milieu de l’automne avec trois pics dans la journée : huit heures le matin, milieu de l’après-midi et à minuit. Chez la femme, la notion de pic est plus nuancée. Seules les saisons et notamment le printemps augmentent le désir sexuel.

La chronobiologie agit sur les performances intellectuelles :

L’activité intellectuelle augmente progressivement jusqu’à environ 20 h, parallèlement à la température du corps. La mémoire immédiate est meilleure le matin tandis qu’une légère baisse de forme se situe après le déjeuner.

Selon l’âge l’horloge interne ne fonctionne différemment : le fœtus est cosynchronisé avec les rythmes de sa mère ; le stade pubertaire change les rythmes biologiques ; la personne âgée a des rythmes de moins en moins bien synchronisés.

Comment here