Bien être

L’hydratation : essentielle à la santé !

L’hydratation : essentielle à la santé !
L’hydratation : essentielle à la santé !
L’hydratation : essentielle à la santé !

L’hydratation est le deuxième élément vital après l’oxygène. L’hydratation est importante pour l’être humain car un adulte est composé à 60% environ d’eau.

L’hydratation est un principe vital au bon fonctionnement de l’organisme. Souvent négligée, une perte hydrique de 10 à 12 % peut s’avérer mortelle. La déshydratation est cependant simple à endiguer. Les besoins en eau de base sont entre 1.5 à 2,5 l par jour. L’hydratation varie d’une personne à l’autre et selon les habitudes de vie de chacun. Les apports en eau sont augmentés en fonction de l’élévation de la température extérieure et de la température intérieure du corps due à un effort intense ou une fièvre…

 

Les principes de l’hydratation

L’hydratation permet le transport des nutriments de l’oxygène, des hormones et des produits de dégradation. Une hydratation correcte et suffisante permet un débit cardiaque correct et une bonne oxygénation des tissus. Elle permet également de maintenir une élimination de l’eau par les reins. Les apports en eau sont assurés pour moitié par l’alimentation et pour moitié par les liquides. Le corps se compose essentiellement d’eau, soit 60 à 70 %. Ce pourcentage peut atteindre 90% pour un nourrisson et est variable en fonction de la composition corporelle et de l’âge. A noter que les tissus musculaires incluent environ 70% d’eau alors que les tissus adipeux n’en contiennent que 25% environ. Les pertes d’eau corporelle se font par la transpiration et les selles. A l’extrême un homme ne peut survivre trois jours sans hydratation, sans apport d’eau.

Les personnes à risques de la déshydratation

L’hydratation des nourrissons, des tous jeunes enfants et des personnes âgées doit être sous une vigilance accrue. Les personnes âgées peuvent se déshydrater sans avoir soif, car cette sensation s’émousse avec l’âge. L’activité sportive est un risque de mauvaise hydratation à prendre en compte. Il est important de bien s’hydrater avant, pendant et après l’effort, afin de permettre au corps de reprendre son fonctionnement habituel dans les meilleures conditions. Les principes d’hydratation sont cependant légèrement différents suivant l’intensité de l’effort. Plus un exercice est intense, plus les pertes en eau sont conséquentes, plus la quantité de boissons doit être importante. Les cellules du corps humains ont besoin d’eau pour fonctionner à plein régime. Pour exemple, une déshydratation de 2%, soit une perte de 1,5 litre pour un homme de 70 kilos, réduit les performances de 20%.

Les causes d’une mauvaise hydratation

La déshydratation entraine une réduction du volume de sang, et conduit souvent à un malaise et à une perte de connaissance. L’organisme tolère très mal une diminution du pourcentage d’eau corporelle. Lors d’une mauvaise hydratation non compensée de 2 à 3 litres, des troubles apparaissent : le débit cardiaque et la tension artérielle baissent, le pouls s’accélère, la température s’élève dangereusement, les performances diminuent. L’individu risque alors le coup de chaleur. Si la déshydratation entraîne un déficit d’environ 8 litres d’eau ceci peut même devenir fatal.

En France, la consommation annuelle d’eau minérale est estimée à 103 litres par habitant, soit moins de 300 ml par jour. Il faut savoir par contre, que près de 6 français sur 10 boivent de l’eau du robinet tous les jours.

Comment here