Gynécologie

La stérilité féminine et masculine : les causes

La stérilité féminine et masculine : les causes
La stérilité féminine et masculine : les causes
La stérilité féminine et masculine : les causes

La stérilité est l’impossibilité à concevoir naturellement et ou de garder une grossesse. En France 15% des couples consultent pour stérilité. La procréation humaine n’est pas simple, de nombreux facteurs entrent en jeu, la stérilité a donc plusieurs raisons.

Pour avoir un enfant, il est nécessaire d’avoir un rapport sexuel en période d’ovulation. Ils sont 5 à 10 % de couples à rencontrer des difficultés pour accéder à une grossesse. La stérilité au sein d’un couple est reconnue quand après deux ans de rapports sexuels réguliers ce couple n’a pas d’enfant.

Quand une grossesse ne survient pas après 12 mois de rapports sexuels bien calculés, les couples sont nombreux à s’impatienter et à demander le traitement de la stérilité. Le médecin va proposer aux deux conjoints toute une batterie de divers examens afin de déterminer les causes de la stérilité et proposer des solutions adaptées à chaque cas. Souvent, il s’agit simplement d’un dysfonctionnement passager ou d’un blocage psychologique. Malheureusement pour 10% des couples, en revanche, aucune cause ne peut être mise en avant.

Les causes de la stérilité

Les causes de la stérilité sont multiples parmi les principales figurent la dégradation des cellules de production des gamètes avec l’âge ou les éléments toxiques ingérés ou encore par un traitement. Les personnes qui ont ou qui se sont fait soigner pour le syndrome de Turner, le cancer de l’utérus, du testicule peuvent y être vulnérables. Des carences en vitamines, le stress, l’alcool, le tabac, les drogues en général, le diabète, des troubles de la thyroïde ou de la surrénale peuvent intervenir dans les problèmes de procréation. La stérilité peut être liée à l’incapacité de produire un ovule sain, à une mauvaise conformation des trompes de Fallope, à une absence ou mauvaise qualité de la glaire cervicale, à des problèmes hormonaux ou de conformation de l’utérus.

Dans environ 30 % des cas, la stérilité est due à des facteurs masculins. La production anormale des spermatozoïdes est la cause la plus courante de stérilité chez l’homme. Certains dysfonctionnements peuvent perturber l’écoulement du liquide séminal. Une opération chirurgicale est nécessaire pour restaurer la fertilité.

Dans 30 % des cas aussi, la stérilité découle de facteurs féminins. Ces derniers comprennent entre autres des troubles d’ovulation (la cause la plus fréquente de stérilité), des trompes de Fallope bouchées ou marquées de cicatrices, la formation de kyste, l’infection de l’appareil génital, l’endométriose…

Les chiffres de la stérilité

Le problème de la stérilité vient de l’homme seulement à 30% des cas. Les chiffres sont identiques pour la femme. Dans 30% des cas, le problème vient des deux personnes. A noter que dans 10% des cas, aucun problème physique ne bloque la fécondation. Le psychisme joue alors un rôle dans la procréation. Chaque année, près de 60 000 couples consultent pour des problèmes de stérilité.

L’assistance médicale à la procréation arrive en tête des grandes évolutions sociales avec l’insémination artificielle, la fécondation in vitro… Le nombre de grossesses menées à bien avec ces méthodes reste malgré tout limité. Dans tous les cas, l’impossibilité d’enfanter est souvent une épreuve très difficile à affronter.

Comment here