You are here
Accueil > Bien être > Sexualité > La qualité du sperme, un indicateur de l’état de santé

La qualité du sperme, un indicateur de l’état de santé

Une étude révèle que la santé des hommes peut être «fortement corrélée» avec la qualité du sperme. En effet, une mauvaise qualité de sperme peut être associée à des maladies spécifiques, y compris l’hypertension, la maladie artérielle périphérique, une maladie cérébrovasculaire, maladie cardiaque non ischémique, maladie de la peau et des troubles endocriniens.

Comment ?

L’équipe de recherche – dirigée par le Dr Michael Eisenberg de la Stanford University School of Medicine en Californie – a publié les résultats dans la revue Fertility and Sterility .

Le Dr Eisenberg affirme qu’il est le premier à découvrir un lien entre le sperme de mauvaise qualité et certains troubles du système circulatoire et l’hypertension.

Pour atteindre ces résultats, l’équipe a analysé les données de 9837 hommes qui ont un problème d’infertilité avec un âge moyen de 38 ans. Entre 1994 et 2011, tous les hommes ont fournis des échantillons de sperme qui ont été analysés au niveau motilité du sperme, le volume et la concentration.

Une mauvaise qualité du sperme s’est avérée être la cause de l’infertilité chez environ 50% des hommes. En tant que tel, les chercheurs ont pu comparer l’apparition d’autres problèmes de santé chez les hommes qui avaient des anomalies de sperme avec ceux dont l’infertilité a été causée par d’autres défauts.

Dr Eisenberg et ses collègues ont constaté que 44% de tous les hommes avait des problèmes de santé. Les hommes dont la stérilité a été causée par des anomalies du sperme étaient plus susceptibles d’avoir de l’hypertension vasculaires périphériques et cérébro-vasculaires, une maladie cardiaque non ischémique, des pathologies de la peau ou des troubles endocriniens.

Qui plus est, les chercheurs ont constaté que plus le sperme contient des anomalies, plus son risque d’avoir un problème de santé supplémentaire augmente.

Bien que les raisons de ces conclusions ne sont pas claires, le Dr Eisenberg souligne que près de 15% des gènes dans le génome humain sont liés à la reproduction, la majorité de ces gènes jouent également un rôle dans d’autres systèmes de l’organisme.

En outre, il note que le traitement de certaines maladies peut être responsable d’anomalies de sperme plutôt que les conditions médicales elles-mêmes. Ceci est une théorie que l’équipe prévoit d’étudier plus prochainement.

Dr Eisenberg note que les conclusions de l’équipe montrent que la santé des hommes est « fortement corrélée » avec la qualité du sperme, et compte tenu de la forte incidence de la fertilité, cela devrait être considéré lors des visites chez les médecins spécialisés dans les problèmes de fertilité pour une meilleure prise en charge ce qui pourrait régler le problème de l’infertilité en soignant les problèmes de santé inhérents.

Sources et publications scientifiques :

http://med.stanford.edu/news/all-news/2014/12/poor-semen-quality-linked-to-hypertension-other-health-problems.html
http://www.fertstert.org/article/S0015-0282(14)02268-7/abstract

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!