You are here
Accueil > Maladies > Cardiologie > Qu’est-ce que la coagulation intravasculaire disséminée ?

Qu’est-ce que la coagulation intravasculaire disséminée ?

La coagulation intravasculaire disséminée est une affection médicale très grave qui se caractérise par la formation de petits caillots de sang dans tout le système vasculaire, la série de veines et de vaisseaux sanguins qui irriguent le corps. Elle est associée à la mort des tissus, également connue sous le nom de nécrose, et elle peut également causer des saignements, ce qui peut sembler un peu idiosyncratique à première vue, étant donné que la maladie cause des caillots sanguins. La cause précise de la coagulation intravasculaire disséminée est inconnue et il est extrêmement difficile à traiter.

 

Le système vasculaire du corps est maintenu dans un état d’équilibre délicat. Le corps veut maintenir un flux sanguin libre pour transporter les nutriments dans tout le corps, mais il veut aussi éviter de saigner  chaque fois que les tissus sont blessés. En conséquence, le corps utilise des agents de coagulation, des composés dans le sang qui s’activent en présence d’une lésion tissulaire pour provoquer la coagulation du sang, arrêtant ainsi le saignement. La coagulation intravasculaire disséminée est causée par des facteurs de coagulation non contrôlés, qui provoquent la formation de petits caillots sur tout le corps, plutôt que seulement sur le site d’une blessure.

A lire aussi  Maladies cardiovasculaires : Comment les prévenir ?

Comme on peut l’imaginer, ces caillots peuvent entraver la circulation sanguine, provoquant une nécrose lorsque les tissus perdent l’accès aux nutriments essentiels. Il peut également causer des saignements, car le corps produit des anticoagulants pour briser les caillots et que les facteurs de coagulation sont épuisés. Un patient avec une coagulation intravasculaire disséminée peut commencer à saigner et être incapable de s’arrêter, ce qui peut être particulièrement grave lorsque le saignement est interne, car le personnel médical peut ne pas être immédiatement conscient du problème.

Cet état est liée à plusieurs maladies, en particulier chez les patients extrêmement malades comme ceux d’une unité de soins intensifs (USI). Le stress peut également activer les facteurs de coagulation. La coagulation intravasculaire disséminée est diagnostiquée à l’aide de tests sanguins qui sont analysés pour compter les plaquettes et les facteurs de coagulation. Lorsqu’un patient présente des saignements excessifs et qu’il court un risque de coagulation intravasculaire disséminée, les médecins tentent d’agir rapidement.

A lire aussi  Quels sont les effets secondaires les plus courants du stent ?

Le traitement de cette condition est très difficile. L’utilisation de médicaments anticoagulants peut être utile, mais elle peut aussi être très dangereuse car elle peut déclencher un saignement dont un patient ne peut pas se remettre. Les patients peuvent également recevoir des transfusions de plaquettes, et plusieurs autres médicaments peuvent être utilisés, selon le cas du patient. Cependant, le pronostic de la coagulation intravasculaire disséminée n’est pas bon, même avec les meilleurs soins médicaux.

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!