Remèdes naturels

Traiter la cystite avec le pépin de pamplemousse

Traiter la cystite avec le pépin de pamplemousse
Traiter la cystite avec le pépin de pamplemousse
Traiter la cystite avec le pépin de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse est un anti-bactérien puissant

La cystite est le plus souvent d’origine bactérienne, c’est une affection fréquente chez la femme (ceci s’explique par l’anatomie : l’urètre est très court donc les germes remontent facilement).

Les vertus du pépin de pamplemousse furent découvertes en 1980 par un jardinier également médecin-physicien. Il découvrit un jour que les pépins de pamplemousse de son compost ne pourrissaient pas ! Il reproduisit ce phénomène dans son laboratoire et s’aperçut rapidement que les pépins rendaient inoffensifs certaines bactéries, virus, champignons…

L’extrait de pépins de pamplemousse: un antiseptique et antibiotique idéal

Cet extrait a un spectre d’action très large : il est efficace sur plus de 800 souches de bactéries et virus et environ 100 souches de champignons, ainsi qu’un très grand nombre de parasites unicellulaires. Mais, il ne détruit pas les bactéries utiles à l’organisme (au niveau intestinal, il détruit les bactéries nocives mais ne touche pas aux indispensables).

Il n’a aucun effet toxique sur l‘organisme (il faudrait en boire 1,3 litre par jour !).

D’autre part, le produit a été déclaré non éco-toxique par la FDA, et cinq ans d’études américaines ont prouvé sa parfaite bio-dégradabilité.

Contrairement aux antibiotiques classiques, il n’affaiblit pas le système immunitaire. Il n’a aucun effet secondaire sur l’organisme, aucune réaction allergique (mais il est toujours préférable de faire un premier essai avec une petite dose).

Après l’absorption, il est très vite efficace. Il est actif à petite dose, son action anti-microbienne prend effet avec seulement 8 gouttes par verre d’eau.

On commence à utiliser de plus en plus l’extrait de pépins de pamplemousse dans l’industrie, notamment dans les hôpitaux pour la désinfection des locaux, du linge et la stérilisation du bloc opératoire et du matériel médical (aurait-on ainsi trouvé la parade aux maladies nosocomiales dues aux souches résistantes aux antibiotiques ?).

Certains tests sur la désinfection de la peau donne également un pouvoir germicide de 100 % à l’extrait de pépins de pamplemousse.

On pourrait l’utiliser pour l’assainissement de l’eau à la place du chlore, ce qui est déjà le cas dans certaines piscines de Thaïlande ou d’Amérique du Sud, dans lesquelles on a remplacé le chlore par cet extrait.

Posologie

Il faut commencer le traitement par un dosage très faible pour contrôler la réaction de l’organisme (on n’est jamais à l’abri d’une réaction allergique).

  • En usage interne

Il est très efficace contre les cystites. Il atteint de multiples sortes de micro-organismes. Il est recommandé de prendre 6 à 30 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse diluées dans un verre d’eau, 2 à 3 fois par jour.

Le gout étant assez amer, on peut remplacer l’eau par du jus de fruits.

Il est également conseillé, dans le cas de cystites, de prendre la dernière dose avant le coucher.

Il faut bien sûr, en parallèle de ce traitement, boire beaucoup de liquides, d’autant que la mort des agents pathogènes peut libérer des toxines dans l’organisme, il faut donc favoriser l’élimination rénale.

  • En usage externe

Pour désinfecter le linge lors de cystites, il est possible de mettre 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse dans la lessive.

Comment here