Développement personnel

Se délester de l’inutile: Accueillir un nouveau souffle par le vide

Se délester de l'inutile: Accueillir un nouveau souffle par le vide
Se délester de l'inutile: Accueillir un nouveau souffle par le vide
Se délester de l’inutile: Accueillir un nouveau souffle par le vide
Dans notre société de (sur)consommation, beaucoup d’entre nous entassent des objets superflus qui encombrent la maison autant que l’esprit. Faisons le vide !

Il y a les cadeaux dont on ne saurait se séparer, les vieilleries qui nous rappellent des bons souvenirs (et d’autres moins bons), les objets “qui peuvent toujours servir”… Nous avons tendance à conserver bibelots et babioles, livres et vêtements, qui finissent par envahir notre espace vital.

Énergie inerte

Le feng shui est la façon dont vous interagissez avec votre environnement et les manières d’en retirer de nombreux bienfaits. Pour cet art très ancien, amasser des objets inutiles nuit à la circulation du chi (charge subtile d’énergie électromagnétique circulant à travers tout ce qui existe).

Le fouillis provoque donc la stagnation de cette énergie qui doit circuler le plus harmonieusement possible. Le désordre garde le chi au même endroit et vous en prive.

Pour vivre dans une atmosphère vivante et énergisante, mieux vaut avoir l’espace dégagé. Le fait d’évacuer l’énergie inerte permet d’accueillir du chi frais.

Revenir à la simplicité

Se débarrasser de ses vieilleries, se séparer enfin de ce pantalon “que l’on aurait pu mettre un jour”, assainir son habitat, c’est revenir à une certaine simplicité, et libérer l’esprit en même temps que l’espace. Respirer, se décharger.

En pratique

Nettoyer son intérieur, déplacer les meubles pour réveiller le chi dormant dans les coins. Trier ses affaires.

Préparer trois cartons : le premier pour les affaires à conserver, le second pour celles qui ne sont pas forcément utiles mais dont on ne souhaite pas se séparer pour le moment, le troisième pour celles à donner. Dans ce dernier carton, mettre toutes les choses qui rappellent des expériences que l’on souhaite dépasser.

Après un mois, donner le troisième carton. Attendre encore un mois, puis, après un éventuel deuxième tri, se séparer du second carton. Une sensation de légèreté devrait apparaître…

Pour aller plus loin

Éliminer le superflu ne concerne pas que le capharnaüm de notre grenier… Notre esprit aussi est encombré d’habitudes néfastes, de pensées négatives et de ressentiments vains. Dominique Loreau, auteur de L’art de la simplicté (2005), invite même à se défaire de nos relations nuisibles, des amis qui n’en sont pas vraiment, et qui troublent notre sérénité.

Pour vous aider à vous délester de votre énergie négative, vous pouvez écrire tout ce que vous voudriez voir changer sur une feuille, tout ce dont vous souhaitez vous éloigner, puis brûler cette feuille en décidant de vous libérer. Le rituel par le feu a un fort pouvoir symbolique et contribue à épurer notre mental.

À lire :

Dominique Loreau,L’art de la simplicité, Robert Laffont, 2005.

Simon Brown, La bible du Feng Shui, éditions Guy Tredaniel, 2005.