Bien être

Qu’est-ce que l’osmose inverse ?

À l’échelle industrielle et domestique, il existe différents systèmes permettant de filtrer l’eau et de la rendre plus pure. Parmi ces solutions, nous avons l’osmose inverse, une technique particulièrement efficace pour le traitement de l’eau. Concrètement, en quoi consiste l’osmose inverse ?

Osmose inverse : définition et fonctionnement

L’osmose désigne l’action par laquelle l’eau traverse les roches et assure l’élimination des substances nocives. Lorsque l’opération est menée dans le sens inverse, on parle d’osmose inverse. L’osmose inverse est donc un procédé qui permet de filtrer l’eau potable, grâce à une membrane de filtration. Cette dernière a pour rôle de retenir les polluants de l’eau, ne laissant passer que ses molécules (H2O). Cette solution de filtration avancée est appréciée pour son efficacité.

Si vous souhaitez adopter l’osmose inverse pour éliminer les impuretés de votre eau, vous pouvez recourir aux produits et prestations proposés par BWT. Il s’agit d’une marque internationale spécialisée dans le traitement de l’eau. En pratique, l’osmose inverse implique que l’eau traverse un premier filtre à base de charbon actif, lequel élimine le goût et les odeurs venant du chlore, des pesticides, des sédiments, etc.

A lire aussi  Traitements migraine : Médicaments, alimentation, comment traiter les maux de tête ?

Après cette rétention, l’eau traverse une membrane, laquelle ne laisse passer que les molécules d’eau (H2O). L’eau retenue est ensuite évacuée via les égouts. Pendant ce temps, l’eau pure, désormais nette d’impuretés, est stockée dans le réservoir avant d’arriver au robinet. Elle traverse un autre filtre qui travaille et « parfait son goût ». Les différents filtres et membranes qui interviennent dans l’osmose inverse sont contenus dans un osmoseur.

Les impuretés éliminés par l’osmose inverse

Grâce à l’osmoseur, le procédé de l’osmose inverse permet d’éliminer/retenir différents types d’impuretés. Le plomb par exemple est un polluant contenu dans l’eau, surtout dans les canalisations des vieux bâtiments de France. De même, l’osmose inverse permet de se débarrasser des nitrates, dont la teneur est importante dans l’eau des zones agricoles.

A lire aussi  Les façons d'améliorer votre sommeil

Le processus de filtration de l’osmoseur permet également l’élimination de l’arsenic, du chlore, des résidus de médicaments, des herbicides et des pesticides. Bien sûr, la liste de ces impuretés n’est pas limitative et peut changer selon les régions, la nature du sol et d’autres facteurs. Il convient également de s’interroger sur l’efficacité de l’osmose inverse ou sur son taux de conversion pour être précis.

Taux de conversion de l’osmose inverse

On estime que le taux de conversion de l’osmose inverse peut varier en fonction de l’osmoseur utilisé. Dans un cadre domestique, la moyenne est d’un litre d’eau traitée et renvoyée vers le réseau, contre 4L évacué via l’égout. L’eau osmosée est plus faible en minéraux. Étant une eau plus pure, il est souvent préférable de la reminéraliser selon l’osmoseur utilisé. Au-delà du cadre domestique, l’osmose inverse est parfaitement envisageable pour un usage industriel. Il suffit de disposer d’un osmoseur suffisamment performant. Vous savez désormais ce qu’est l’osmose inverse et l’intérêt d’y recourir pour rendre votre eau plus pure.

A lire aussi  Quand consulter un ostéopathe ?

Comment here