Psychologie

Manque de confiance en soi : Symptômes et solutions

impossible, possible, motivation

« Je ne peux pas faire ça », « Les autres vont se moquer de moi » – ces phrases vous semblent-elles familières ? Ceux qui souffrent d’un manque de confiance en soi doutent d’eux-mêmes et de leurs capacités dans de nombreuses situations. Dans cet article, vous apprendrez à renforcer votre confiance en vous et à briser la spirale mentale négative de l’insécurité, de la honte et de la peur.

Renforcer la confiance en soi – qu’est-ce que cela signifie réellement ?

Avoir une faible estime de soi n’est pas rare. Au contraire, de nombreuses personnes dans la méritocratie d’aujourd’hui souffrent d’un manque de confiance en soi. Mais qu’est-ce que cela veut vraiment dire ? Dans un sens plus étroit du terme, la confiance en soi signifie être conscient de soi, de ses qualités, de ses forces et de ses faiblesses. Cependant, la plupart d’entre nous comprennent que la confiance en soi est plus que cela : selon la compréhension commune, il ne s’agit pas seulement de reconnaître ses propres traits de caractère et capacités, mais aussi de les apprécier. En ce sens, on peut définir la confiance en soi comme « la conviction de ses capacités, de sa valeur en tant que personne, qui s’exprime particulièrement dans une apparence sûre de soi ».

La confiance en soi peut donc également être décrite avec des termes tels que la confiance en soi, l’estime de soi et l’assurance de soi. S’il y a un manque fondamental de confiance en soi, les personnes concernées se sentent souvent limitées dans leur vie professionnelle et privée. Lorsque la faible estime de soi devient douloureusement perceptible dans la vie de tous les jours, il devient grand temps de renforcer sa confiance en soi.

Quelles sont les causes d’une faible confiance en soi ?

Ceux qui souffrent d’une faible confiance en soi sont souvent incapables d’accepter pleinement leur propre personnalité, y compris leurs forces et leurs faiblesses. Contrairement aux personnes ayant une confiance en soi « saine », les personnes concernées ont généralement une opinion plutôt négative d’elles-mêmes et de leurs réalisations. Les causes ne peuvent pas toujours être identifiées immédiatement mais dans de nombreux cas, elles ont leurs racines dans l’enfance.

A lire aussi  La relation mère-enfant et le rapport à la nourriture

En tant qu’enfants, les personnes touchées ne se sentaient souvent pas inconditionnellement valorisées et acceptées. Les critiques excessives des parents à l’égard des performances médiocres et de certaines caractéristiques et comportements peuvent également se traduire ultérieurement par une image de soi négative. En raison de l’empreinte de la petite enfance, il peut être difficile à l’âge adulte de renforcer la confiance en soi à partir d’une conviction intérieure. Mais même si l’enfance a été heureuse, les expériences ultérieures de la vie, telles que l’intimidation à l’école ou au travail et les partenariats malsains, peuvent contribuer à une faible estime de soi.

Renforcement de la confiance en soi : Comment se manifeste une faible confiance en soi ?

Si vous souhaitez renforcer votre confiance en vous, la première étape doit être de gérer vos sentiments et vos pensées : Dans quelles situations apparaissent les pensées négatives et les croyances personnelles ? Sous quelle forme apparaissent-ils ? Il existe de nombreux signes de faible estime de soi :

• Attentes excessivement élevées : des exigences élevées envers soi-même conduisent à un surmenage constant et conduisent à une spirale de peur de l’échec.
• La voix du critique intérieur : Les personnes concernées perçoivent généralement les échecs et les critiques avec force et pendant longtemps, tandis que les succès, les louanges et les compliments sont rejetés ou pris à la légère.
• Recherche de confirmation inaccessible : Si l’on ne parvient pas à renforcer sa propre confiance en soi et à trouver une stabilité intérieure, il faut sans cesse chercher reconnaissance et confirmation à l’extérieur. En raison de la forte dépendance à l’égard de l’opinion de tiers, aucun équilibre interne ne peut être établi.

A lire aussi  Hiérarchie des besoins selon la Pyramide de Maslow et réalisation de soi

Comment pouvez-vous booster votre confiance en vous ?

La peur de l’échec ou d’être rejeté est profondément ancrée chez les personnes ayant une faible estime de soi. Dans de nombreuses situations de la vie quotidienne, les personnes concernées ne se font pas confiance, retiennent leurs véritables opinions et ne se défendent pas dans les situations conflictuelles. À long terme, le manque de confiance en soi peut affecter la santé mentale ainsi que la vie sociale.

Il est donc d’autant plus important de contrer ces tendances de toutes vos forces et de développer pour vous-même des stratégies qui renforcent la confiance en soi. Les mesures suivantes peuvent vous aider à avoir une autre vision de vous-même et à mieux maîtriser votre quotidien :

1. Dites adieu aux vieilles croyances : « Tu n’as pas le talent pour ça », « Tu n’es pas assez intelligent pour ça » – libère-toi des vieilles phrases qui t’ont peut-être marqué depuis ton enfance. Réalisez que vous déterminez qui vous êtes.

2. Écoutez vos sentiments : les personnes ayant une faible estime de soi ont tendance à accorder plus d’importance aux opinions des autres qu’à leurs propres sentiments. La seule façon d’augmenter votre confiance en vous est de commencer à écouter votre voix intérieure : que pensez-vous vraiment d’un sujet ? Que souhaitez-vous professionnellement ? Comment voulez-vous vivre ?

3. Établissez un style de vie équilibré : La vie familiale et professionnelle quotidienne vous demande beaucoup – mais essayez de vous donner des moments fixes pour vous détendre. Faites quelque chose qui vous fait vous sentir bien, qu’il s’agisse d’un passe-temps créatif, d’un cours de yoga ou d’une promenade à l’extérieur. Vous souffrez de beaucoup de tension ou de nervosité et vous ne parvenez pas à vous déconnecter même dans les moments calmes ? Des remèdes à base de plantes peuvent vous aider à trouver votre force intérieure.

A lire aussi  L'estime de soi et la confiance en soi : indissociables ?

4. La prochaine fois que vous êtes en proie à des pensées d’échec telles que « Ça ne marchera pas de toute façon ! », prenez-en conscience et dites « Stop ! ». Briser la spirale mentale négative. Au lieu de cela, permettez-vous simplement de peindre votre propre histoire de réussite. Vous constaterez qu’à bien des égards, votre fantasme positif n’est pas aussi irréaliste que vous le pensiez. Vous avez probablement déjà maîtrisé certaines choses dans votre vie. Essayez d’attirer consciemment votre attention sur vos moments de réussite, même s’ils peuvent sembler insignifiants au premier abord.

5. Autonomisez-vous : sortez un stylo et du papier et écrivez vos dix qualités les plus attachantes. Si cet exercice vous met mal à l’aise au début, ne vous découragez pas. Assurez-vous également de ne pas vous concentrer uniquement sur les aspects liés à la performance, mais également d’inclure vos préférences, vos ambitions et vos intérêts. Épinglez la liste sur votre miroir ou à un autre endroit que vous pouvez facilement voir et continuez à passer en revue les points dans votre esprit. En ayant toujours à l’esprit vos qualités positives et vos capacités, vous pouvez renforcer votre acceptation de vous-même et renforcer efficacement votre confiance en vous !

Comment here