You are here
Accueil > Maladies > Neurologie > Les effets de l’alcool sur Le système nerveux central

Les effets de l’alcool sur Le système nerveux central

les-effets-de-lalcool-sur-le-systeme-nerveux-central
Les effets de l’alcool sur Le système nerveux central

 

 

Le système nerveux central est une partie du corps qui comprend le cerveau, la colonne vertébrale et les nerfs environnants, qui sont tous affectés par la consommation d’alcool.

L’alcool et le système nerveux central sont reliés par les effets négatifs de l’alcool sur l’esprit, les émotions, la parole et la capacité de juger et de prendre des décisions. Lorsque l’alcool est consommé, la détérioration du système nerveux central suit un comportement de routine, catégorisé d’abord par l’incapacité à penser clairement suivie par un mouvement inapproprié et un manque d’équilibre. La perte de mémoire et la confusion sont également des symptômes communs associés à l‘alcool et au système nerveux central, tout comme les explosions émotionnelles et l’instabilité.

Il existe de nombreuses relations connues entre l’alcool et le système nerveux central, dont la plupart impliquent l’esprit, les émotions et le comportement physique. Le premier lien qui a été largement étudié est la capacité réduite de prendre des décisions ou des jugements sages. Lorsque l’alcool est consommé en grande quantité, la pensée devient trouble et confuse, entraînant souvent une perte de mémoire, de la confusion et de mauvaises capacités de réflexion critique. La mauvaise prise de décision augmente également pendant ce temps, car le bon fonctionnement du cerveau est entravé et réprimé suite à de grandes quantités d’alcool.

Les troubles émotionnels et les problèmes d’humeur résultent également de la consommation d’alcool, même si l’alcool est perçu comme un stimulant émotionnel et physique. Bien que des explosions émotionnelles puissent survenir dans un état d’ivresse ou de brouillard, on considère que l’alcool exagère les émotions et rend les gens instables avec des émotions mitigées. Puisque le comportement et les décisions se produisent souvent à la suite d’un sentiment ou d’une émotion, une mauvaise prise de décision se produira également pendant que le système nerveux central est réprimé par la consommation d’alcool. Le bonheur, la colère et la tristesse sont des émotions communes éprouvées pendant la consommation, et elles sont souvent exagérées et apparaissent dans une séquence spécifique.

Un mauvais équilibre et une mauvaise coordination sont également des exemples courants de la relation entre l’alcool et le système nerveux central, et impliquent souvent de la maladresse et une mauvaise posture. Puisque l’esprit contrôle tous les aspects du comportement et du mouvement physique, cela fait que l’action dépressive de l’alcool peut faire obstacle au mouvement et à l’équilibre. Cela peut également affecter des domaines tels que la conduite ou l’utilisation de machines, car la coordination est souvent ralentie et non ciblée. L’exécution correcte de tâches simples peut souvent devenir assez difficile à accomplir après la consommation d’alcool.

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!