Nutrition

Les différents régimes alimentaires en diétothérapie

Les différents régimes alimentaires en diétothérapie

ATTENTION: Les régimes stricts et les longues périodes de jeûne pouvant aboutir à la malnutrition ou autres problèmes, la surveillance par un professionnel est recommandée.


 

Les différents régimes alimentaires en diétothérapie
Les différents régimes alimentaires en diétothérapie

REGIME VEGETARIEN

Ce régime exclut la viande et le poisson, mais autorise les produits laitiers et les oeufs. La dose quotidienne de protéines animales nécessaire est d’environ 60 gr ; pour atteindre cette quantité il faut associer dans un repas deux tiers de produits céréaliers avec un tiers de légumes secs. On obtient un équilibre protéique presque aussi bon que celui de la viande. (A titre d’exemple, cela peut être un plat de riz avec des lentilles ou de la semoule avec des pois chiches).

Le principal danger du régime végétarien est la carence en fer et donc l’anémie. Pour comparer la différence entre l’apport de fer d’origine animale et végétale, prenons un exemple : alors que 100 gr de foie ou de rognons apportent de 10 à 18 mg de fer, la même quantité de lentilles n’en fournit que 7 mg et les épinards 2 à 4 mg. Un complément en fer peut être prescrit par votre médecin .

L’autre danger est le manque de certaines graisses très utiles comme les omega-3 qui sont présentes dans le poisson, or il est prouvé que ces acides gras jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des cellules nerveuses du cerveau. Pour combler cet manque on peut consommer des huiles riches en oméga-3 comme l’huile de colza ou l’huile de noix.

Des études ont prouvé que le végétarisme pouvait réduire le risque de maladies cardio-vasculaires, les problèmes de vésicule biliaire, le diabète, l’hypertension artérielle, l’ostéoporose, le cancer du colon et les diverticuloses.


REGIME VEGETALIEN

C’est le régime végétarien poussé à l’extrême. Il interdit les oeufs, les produits laitiers et le miel. Les protéines sont fournies par les légumineuses, les fruits oléagineux, les céréales et les graines. L’hypertension, la polyarthrite rhumatoïde et l’asthme sont améliorés par le végétalisme mais il peut donner des carences graves en protéines et acides aminés (Les protéines contenues dans les végétaux sont en effet incomplètes), en vitamine B12 , en fer et en calcium. Ce régime est très dangereux et a beaucoup d’ inconvénients du point de vue nutritionnel. Il est interdit pour les enfants en bas âge, les adolescents et les femmes enceintes.


REGIME A BASE D’ALIMENTS CRUS.

Mis au point par un médecin suisse ( le docteur Max Bircher-Benner) à la fin du XIXeme siècle, ce régime consiste en 70% de fruits et légumes crus et 30% de céréales, fruits oléagineux, produits laitiers et viandes. Les aliments non cuits maintiendraient “l’activité chimique”, favorisant le système digestif et augmentant la longévité.


REGIME MACROBIOTIQUE

Ce régime à base d’aliments complets fut conçu par un praticien japonais (Osawa George) dans les années 50. Les aliments sont choisis selon leurs propriétés ying ou yang. Les aliments Ying, calmants, incluent les légumes verts et les fruits frais et oléagineux. Les aliments Yang, plutôt fortifiants, sont le poisson, les racines, les tubercules et les céréales.


REGIME DESINTOXIQUANT

C’est un régime à base de fruits, légumes crus, eau et yaourts destiné à éliminer les toxines dues à l’ingestion d’aliments “toxiques”, à une mauvaise élimination des déchets, à une mauvaise digestion, ou à des “toxiques” de l’environnement.

Pendant dix jours on ne consomme que des fruits citriques, du lait écrémé, du bouillon de légumes, des légumes cuits à l’eau, sans sel, du poisson maigre et des laitages à 0% de matière grasse. Pendant les 20 jours suivants, on suit le régime de stabilisation qui obéit à la règle des 4,2,1 = quatre portions de glucides, deux portions de protéines et une portion de lipides. IL est interdit de boire un certain temps avant et après les repas, ni pendant ceux-ci.

Ce régime très utilisé par les naturopathes. La désintoxication aide en cas de maux de tête, allergies, arthrite, problèmes respiratoires et hormonaux.


REGIME DISSOCIE

Régime conçu par un médecin américain ( le docteur William Hay) . Les glucides et les protéines ne doivent pas être consommés au cours du même repas car les protéines provoquent la production d’acide gastriques, et les glucides doivent être digérés dans un milieu alcalin.

Il existe d’autres types d’aliments : les aliments “neutres” qui peuvent être consommés dans l’un ou l’autre des groupes (légumes verts, huiles, fruits secs). Le problème est que la plupart des végétaux contiennent à la fois des protéines et des glucides.

Le régime supprime les “mauvais glucides” comme le sucre de table, le pain ordinaire, les pommes de terre (interdiction de manger des frites), le maïs, les haricots secs, le riz blanc et les pâtes ordinaires. On supprime aussi les aliments “glucido-lipidiques” comme le chocolat, le lait entier, les avocats, le foie, les noix, les noisettes. Par contre, on peut manger de “bons glucides” comme le pain complet, le riz complet, les lentilles, les fèves, les fruits et légumes. On ne saute jamais de repas et l’on ne boit pas en mangeant.

Ce régime favorise la digestion et surtout l’amaigrissement.


REGIME ASSOCIE

Dans ce régime, on mange dans des proportions déterminées par une pyramide gastronomique. Le premier niveau de la pyramide consiste à manger beaucoup de céréales complètes et de légumes secs, légumes verts et fruits. Le deuxième niveau consiste en une consommation modérée de laitages, viandes maigres et poisson (très peu des matières grasses), oeufs et charcuterie. On élimine les graisses d’assaisonnement comme le beurre, l’huile et la margarine. On élimine aussi l’alcool .

Régime conçu pour maigrir.


Comment here