Remèdes naturels

LE DRAINAGE LYMPHATIQUE MANUEL

LE DRAINAGE LYMPHATIQUE MANUEL
LE DRAINAGE LYMPHATIQUE MANUEL
LE DRAINAGE LYMPHATIQUE MANUEL

Le drainage lymphatique manuel est une technique thérapeutique de massage doux et indolore qui a pour but le traitement spécifique des troubles lymphatiques. Pour mieux comprendre ces troubles, nous allons d’abord décrire le système lymphatique et ses fonctions.

LE SYSTEME LYMPHATIQUE

Le système lymphatique est considéré comme faisant partie du système circulatoire, au même titre que la circulation artérielle et veineuse, dans la mesure où il est constitué de lymphe, liquide provenant du sang, qui retourne dans le sang par l’intermédiaire des vaisseaux lymphatiques. La lymphe transporte dans tout le corps certains nutriments, en particulier les lipides. Elle distribue également les globules blancs qui luttent contre les germes. Elle est formée à partir de certains éléments du sang et d’autres liquides corporels, appelés liquide interstitiel ou liquide tissulaire, présents dans les espaces intercellulaires. Une partie du liquide interstitiel retourne dans l’organisme en traversant la membrane capillaire, mais la majorité pénètre dans les capillaires lymphatiques pour devenir la lymphe. Outre les liquides interstitiels, la lymphe recueille également toutes les particules trop volumineuses pour être absorbées à travers la membrane des capillaires, comme les débris cellulaires, les globules de graisse, et les petites particules de protéine. La lymphe est alors drainée dans les vaisseaux lymphatiques, plus larges, puis circule à travers les ganglions lymphatiques et réintègre la circulation sanguine par l’intermédiaire des veines de la région du cou. Le système lymphatique constitue ainsi un système de transport secondaire, qui ne possède pas de pompe. La circulation de la lymphe dépend en effet de la pression du système ciculatoire et de l’effet de massage des muscles.

Les ganglions lymphatiques sont de petites structures ovales ayant normalement la taille de haricots. Le sang est nettoyé et filtré dans les ganglions lymphatiques, où les cellules luttant contre les germes se rassemblent au cours d’une maladie. Cette filtration évite que des bactéries, cellules cancéreuses, et autres agents infectieux pénètrent dans le sang et circulent dans l’organisme. Au cours d’une infection, les ganglions se développent dans leurs zones de drainage.

 

OEDEMES, LYMPHOEDEMES ET CELLULITE

L’oedème est la rétention d’eau et des diverses substances dans un organisme ou un tissu (la peau et les tissus sous-cutanés par exemple). Cette rétention d’eau se produit quand l’équilibre entre les substances filtrées et réabsorbées au niveau des capillaires sanguins est anormal. Différents facteurs peuvent altérer cet équilibre : mauvais fonctionnement du coeur, du foie, des reins et l’insuffisance veineuse.

Le lymphoedème est tout simplement une insuffisance du drainage du système lymphatique qui est incapable de faire cheminer l’excès de déchets et d’eau dans la circulation veineuse, d’où l’incapacité de drainer les oedèmes.

La Cellulite est l’inflammation du tissu conjonctif sous-cutané qui donne à la peau un aspect capitonné dit ” en peau d’orange”. La cellulite se constitue en quatre étapes.

La première est marquée par un ralentissement veino-lymphatique progressif qui va créer un oedème interstitiel (dans le tissu conjonctif).

La deuxième étape est la formation d’amas d’adiposités fusionnés. A ce stade, l’élasticité de la peau est un peu perturbée.

La troisième étape est la constitution de micronodules, puis de macronodules d’adiposités entourés de fibres conjonctives ; on peut alors les palper.

Finalement, la quatrième étape est l’installation d’une fibrose définitive, comme une véritable cicatrice fibreuse irréversible.

LA TECHNIQUE

La technique du drainage lymphatique consiste à faire parvenir dans les territoires lymphatiques sains l’excès liquidien accumulé dans les zones d’oedème par des manipulations ou massages. Le drainage lymphatique manuel doit toujours être fait par un praticien spécialiste en lymphologie ou un masseur-kinésithérapeute specialisé en drainage lymphatique.

Les différentes étapes d’une séance de drainage lymphatique sont les suivantes :

– d’abord la préparation du malade à la séance par relaxation et détente dans un ambiance calme et confortable.

– ensuite, on établit le diagnostic des différentes zones de blocage lymphatique à drainer

– finalement la mise en pratique des deux manoeuvres fondamentales :

. un mouvement d’appel ou d’évacuation destiné à faire évacuer la lymphe à distance de la zone malade dans les vaisseaux précollecteurs puis les vaisseaux collecteurs sains.

. un mouvement de captation ou de résorption pour favoriser la pénétration de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques au niveau de la zone oedématique.

 

LES INDICATIONS PRATIQUES DU DRAINAGE LYMPHATIQUE :

Ce sont toute pathologies lymphoedémateuses localisées : par exemple le “gros bras” après une chirurgie du cancer du sein, une chirurgie des varices ou après une chirurgie esthétique, les oedèmes dûs à un traumatisme (entorse, fracture de la jambe) , les oedèmes au cours d’une maladie inflammatoire rhumatismale.

Comment here