Psychologie

Le trouble dépressif majeur

Vivre dans nos sociétés postmodernes n’est pas de tout repos et peut générer une grande souffrance chez certaines personnes qui supportent difficilement le rythme effréné du quotidien. L’actualité n’est pas bonne, les conflits sociaux, les problèmes sanitaires liés au COVID et la guerre en Ukraine sont autant de facteurs qui affectent notre équilibre psychologique.

Dans cet article nous souhaitons parler du trouble dépressif majeur qui touche des milliers de français et des millions d’individus à travers le monde. Nous verrons qu’il est fortement recommandé de consulter un psychologue si les symptômes de la dépression sont trop importants.

Dépression et déprime passagère

Avant toute chose il parait important de rappeler que la dépression est une affection psychopathologique spécifique qui diffère de la simple déprime passagère que tous les individus éprouvent dans leur existence.

Avoir un coup de blues ou une période déprimée est un processus normal qui ne fait pas sombrer automatiquement dans la dépression. Il est normal de pleurer après la perte d’un proche ou d’une séparation, il est également adapté d’éprouver de temps des temps une baisse d’activité dans notre vie.

A lire aussi  De la difficulté de communiquer avec son ado: Ils ont tous les deux raison

Le trouble dépressif majeur : qu’est-ce que c’est ?

Le trouble dépressif majeur est le deuxième plus grand problème de santé dans le monde en termes d’incapacité induite par la maladie. La dépression affecte l’humeur et provoque un mal-être généralisé aussi bien sur le plan psychique, que physiologique.

Le trouble dépressif majeur est un véritable tremblement de terre chez la personne touchée, car il affecte la façon de ressentir les choses, de penser et peut entraîner de nombreux dysfonctionnements dans son rapport au monde :

  • Difficultés relationnelles.
  • Baisse de l’estime de soi.
  • Troubles du sommeil et des conduites alimentaires.
  • Perte de l’élan vital.
  • Isolement.
  • Idées noires et suicidaires.

Comme nous l’avons souligné en introduction, la dépression majeure n’est pas simple coupe de blues, car elle est durable dans le temps et nécessite un accompagnement médical et psychologique.

Le diagnostic de trouble dépressif majeur

La caractéristique essentielle du trouble dépressif majeur est la survenue d’un ou plusieurs épisodes dépressifs majeurs au cours de son existence.

Les épisodes dépressifs majeurs sont définis comme des périodes qui durent au moins 2 semaines, ils sont caractérisés par une humeur dépressive, éprouvée presque toute la journée, presque tous les jours, et/ou une diminution marquée de l’intérêt ou du plaisir pour toutes ou presque toutes les activités du quotidien.

A lire aussi  Troubles de l'anxiété : comment y faire face ?

Pour recevoir un diagnostic de trouble dépressif majeur, au cours de la même période de 2 semaines, une personne doit présenter au moins 5 symptômes parmi les critères d’un épisode dépressif majeur, tels que décrits dans la cinquième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM -5).

Anxiété et dépression

La dépression majeure s’accompagne également de troubles anxieux divers. Le trouble anxieux généralisé est un trouble anxieux chronique (constamment récurrent) caractérisé par une inquiétude persistante, excessive et difficile à contrôler qui peut s’accompagner de plusieurs symptômes psychiques (mentaux) et somatiques (corporels).

Il est associé à des taux élevés de comorbidité (avoir plus d’un trouble à la fois) et 68 % des personnes atteintes de trouble anxieux généralisé déclarent avoir au moins une autre maladie psychiatrique (généralement une dépression, un autre trouble anxieux ou un trouble lié à l’utilisation de substances).

A lire aussi  Fixer des limites saines

La classification actuelle des troubles dépressifs et anxieux est basée sur le DSM-5 ou la dixième révision de la Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes (CIM-10) Classification des troubles mentaux et comportementaux. 5

Comment soigner la dépression ?

La dépression peut être traitée en suivant plusieurs recommandations :

  • Consulter son médecin généraliste ou un psychiatre.
  • Suivre un traitement médicamenteux si nécessaire.
  • Suivre une psychothérapie auprès d’un psychologue.

Dans les moments plus difficiles il est également recommandé d’en parler à ses proches et/ou de contacter les urgences.

La psychothérapie auprès d’un psychologue permet de trouver un espace de parole où il est possible de partager son mal-être psychologique et de comprendre les raisons profondes qui génèrent de la souffrance.

Parler permet de prendre de la distance avec ses ressentis douloureux ou confus. Avec le soutien et l’accompagnement du psychologue, la personne affectée par des idées noires ou un sentiment de ruine, va progressivement reprendre confiance en sa capacité de changer les choses.

Comment here