L’anémie falciforme : Définition et traitements

https://psychologie-sante.tn/wp-content/uploads/2018/06/lanemie-falciforme-definition-et-traitements.jpg

Une maladie génétique, dans l’anémie falciforme, le patient devient anémique en raison d’une diminution des globules rouges fonctionnels dans la circulation. À la suite de la maladie, de nombreux globules rouges deviennent durs, collants et déformés en forme de croissant. Cette déformation empêche les cellules de se déplacer facilement à travers les vaisseaux sanguins. La prise en charge de l’anémie falciforme comprend des transfusions sanguines, des suppléments destinés à favoriser la production de globules rouges et des greffes de moelle osseuse.

Les transfusions de globules rouges peuvent être une composante majeure de la prise en charge de l’anémie falciforme. Les transfusions sont proposées aux patients selon les besoins et peuvent être périodiques ou de routine en fonction de la gravité de leur maladie. Les transfusions reconstituent les globules rouges fonctionnels et peuvent aider à prévenir les crises et à supprimer la production d’hémoglobine falciforme (HbS). Il existe un certain nombre de risques associés à cette forme de prise en charge, en particulier au cours du temps, y compris les infections transmises par transfusion et l’allo-immunisation, où le sang transfusé produit des anticorps contre le patient.

Les suppléments donnés aux patients dans la gestion de l’anémie falciforme comprennent l’acide folique, l’hydroxyurée et l’érythropoïétine. L’acide folique est nécessaire pendant la production de globules rouges, de sorte que la supplémentation peut aider à augmenter la production. Ceci augmente ensuite la vitesse à laquelle le patient réapprovisionne les globules rouges fonctionnels et aide à empêcher le patient de devenir anémique.

L’hydroxyurée est administrée aux patients atteints d’anémie falciforme modérée à sévère. Le composé est délivré dans la gestion de l’anémie falciforme car il augmente la production de l’hémoglobine F, une forme fonctionnelle de l’hémoglobine. Cette augmentation de l’hémoglobine peut supprimer la production de HbS et réduit à la fois le nombre et la gravité des crises. L’hydroxyurée a déjà été utilisée comme médicament de chimiothérapie, donc elle a un certain nombre d’effets secondaires, y compris la nausée, le vomissement …

L’érythropoïétine est une hormone naturelle du corps qui stimule la production de globules rouges. Elle se produit naturellement dans le corps et augmente pendant les périodes d’anémie, mais donner aux patients des injections de l’hormone pendant la gestion de l’anémie falciforme aide à leur donner un coup de pouce supplémentaire. Comme elle se produit naturellement dans la moelle osseuse, il y a très peu d’effets secondaires associés.

Enfin, la greffe de moelle osseuse est la seule forme de prise en charge de l’anémie falciforme qui agit comme remède. Cette forme de traitement est généralement donnée aux patients les plus jeunes qui sont extrêmement malades. En raison de la nécessité et de la difficulté de trouver un donneur compatible, les greffes de moelle osseuse ne sont pas disponibles pour tous ceux qui en ont besoin. Il existe également des risques associés, y compris la maladie du greffon contre l’hôte, où les cellules transplantées attaquent le patient, l’infection et le saignement. En cas de succès, l’espérance de vie du patient est significativement augmentée.

Boukhris Najla

Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire