Dermatologie

L’acné, actions préventives et traitements naturels

L'acné, actions préventives et traitements naturels

L’acné est une maladie inflammatoire chronique de la peau – généralement séborrhéique – localisée au visage et au thorax, due à une rétention de sébum dans les follicules pilo-sébacés et à l’inflammation secondaire qui résulte de la rupture de ces follicules dans le derme.

L'acné, actions préventives et traitements naturels
L’acné, actions préventives et traitements naturels

Il est très important de noter que l’acné n’est pas une infection – contrairement à ce que pense la plupart des gens – mais une simple inflammation. De ce fait, elle n’est pas contagieuse.

L’acné est une maladie bénigne mais extrêmement fréquente dont il existe plusieurs formes cliniques, l’acné de l’adolescent – ou acné juvénile – étant la plus connue car c’est elle qui est la plus souvent rencontrée (environ 75% des adolescents entre 13 et 18 ans en souffrent peu ou prou).

Son évolution se fait par poussées successives, pendant plusieurs mois ou années, sans que l’on puisse prévoir à quel âge elle guérira spontanément, d’où la nécessité de mettre en œuvre des traitements pour raccourcir l’évolution et éviter des cicatrices – souvent indélébiles – toujours possibles.

Nous n’abordons ici que sa forme la plus fréquente et la moins grave : l’acné juvénile (qui apparaît chez l’adolescent à la période de la puberté) car, pour les formes graves, on ne peut malheureusement pas éviter la prescription de thérapeutiques lourdes à base de produits chimiothérapiques de synthèse.

Actions préventives

Dès l’apparition des premières lésions, mettez en œuvre le traitement suivant :

 

Hygiène de la peau

1) Ne cherchez surtout pas à trop la dégraisser, vous ne feriez qu’aggravez le mal. Employez au contraire des savons surgras et des produits d’entretien et de maquillage (laits, lotions, crèmes, bains, mousse à raser, etc.) spécifiques pour peaux acnéiques, il en existe de nombreux sur le marché et vous pouvez demander conseil à votre pharmacien ou à votre esthéticienne.

Nous vous donnons toutefois ici un exemple de traitement d’entretien pour le visage :

• Matin et soir : Pratiquer une toilette douce du visage avec un lait spécialisé (demandez conseil à votre pharmacien). Puis, enlever le lait avec une lotion spécialisée (Lotion tonique pour peaux à tendance acnéique Lutsine*) ou un savon surgras (Lutsine* ou La Roche-Posay*). Enfin, procédez à un rinçage soigneux avec une eau minérale peu minéralisée (type Évian*, Vittel* ou Volvic*).

• Le matin, après toilette et nettoyage, sur une peau bien sèche, appliquez sur le visage, afin de leprotéger pour la journée, une crème de base spécialisée (Crème de jour pour peaux à tendance acnéique Lutsine*).

• Le soir, après toilette et nettoyage, toujours sur une peau bien sèche, appliquez sur votre visage lesdeux soirs où vous ne mettez pas le masque d’argile (voir plus bas) une crème traitante spécialisée (Crème anti-irritante pour peaux à tendance acnéique Lutsine*) par légers massages circulaires non appuyés qui sera enlevée à l’aide de tampons de coton imbibés d’eau tiède.

2) Évitez surtout l’eau du robinet (trop souvent calcaire et chlorée) ainsi que l’usage du spray qui, à lalongue, peut devenir irritant.

3) Ne cherchez pas à bronzer (sous prétexte que le hâle dissimulerait les lésions) mais, au contraire,protégez votre peau du soleil avec des crèmes écran total (en évitant soigneusement les crèmesprotectrices à base de beurre de coco ou d’huile de noix de coco qui aggravent le mal).

4) Enfin, et c’est très important, ne jamais “presser” les “boutons” comme on est souvent tenté de lefaire : vous aboutiriez à des catastrophes, notamment à des réactions inflammatoires plus importantes et d’éventuelles surinfections nécessitant alors des traitements beaucoup plus longs et plus importants, sans parler des cicatrices inesthétiques et indélébiles qui en résultent. Il faut laisser ce soin, s’il s’avère absolument nécessaire, à un médecin dermatologue ou à une esthéticienne compétente dans ce domaine qui vous fera un nettoyage de peau tous les quinze jours au début, puis une fois par mois ensuite.

 

Hygiène alimentaire

1) D’une façon générale, il est recommandé d’avoir un régime alimentaire sain et équilibré, sans restriction particulière mais sans excès non plus d’aucune sorte. Corrigez en particulier d’éventuels excès de pain, de féculents, de lait, de charcuteries et de graisses animales en général, de sucre et produits sucrés (gâteaux, glaces, sucreries diverses), de chocolat, de bière et d’alcool, mais nous  disons bien “correction d’excès” et non “suppression”. Tout en respectant ce principe général de diététique, prenez toutefois le plus souvent possible les légumes et fruits frais suivants (ou leur jus qui  ont les mêmes vertus) : carotte, chou (vert ou rouge), cresson, laitue, oignon, persil, pissenlit, abricot, mandarine, orange douce, pêche, pomme, prune et pruneau (en dehors de la saison des prunes fraîches),  raisin et tomate.

2) Parallèlement, prenez du pollen en cure continue, à raison d’une cuillerée à soupe bien bombée dans un grand verre d’eau ou de jus de fruits (orange douce, pomme ou raisin) tous les matins en commençant votre petit déjeuner, et prenez de la levure de bière alimentaire en paillettes – mais seulement un mois sur deux – à raison d’une cuillerée à café midi et soir, ou encore en gélules à raison de 1g, également midi et soir au moment des repas.

Avant d’exposer le traitement naturel qui peut vous être d’un grand secours, il vous faut savoir que la nette amélioration, ou la guérison de l’acné, passe par le respect scrupuleux des principes suivants :

Commencez le traitement dés l’apparition des premières lésions car, une fois installée, l’acné se montre beaucoup plus difficile à soigner.

Pratiquez les soins préconisés pendant une assez longue durée : trois mois minimum pour une petite acné et jusqu’à une année pour une forme plus importante. Poursuivre ces soins encore plusieurs semaines après disparition des lésions : seul un arrêt très progressif permet en effet à la peau de retrouver son équilibre. Un arrêt trop brutal et trop précoce risquant de provoquer une nouvelle poussée qui réduirait à néant tous les efforts précédents.

Traitements naturels

Le traitement que nous vous proposons est très complet et prend le problème, si l’on peut  dire, par tous les bouts : entretien de la peau, hygiène alimentaire, thérapeutiques naturelles par voie interne et externe. En effet, votre organisme forme un tout et n’intervenir que sur un plan (l’entretien de la peau par exemple) amènerait peut-être de légères améliorations mais ne vous permettrait en aucun cas de venir à bout de votre acné.

 

Traitements par voie interne

Faites pendant plusieurs mois consécutifs (au minimum trois mois, mais il est souvent nécessaire de poursuivre beaucoup plus longtemps) :

• Des cures de 15 à 20 jours par mois de racines de bardane sous forme de poudre totale sèche en gélules (en pharmacie) à raison de  2g à prendre en trois prises : matin, midi et soir avant les repas.

• Une cure d’oligo-éléments répartis de la façon suivante :
– zinc lundi et jeudi,
– sélénium mardi et vendredi,
– cuivre-or-argent mercredi et samedi,
à raison d’une dose de 2 ml de chaque, prise le matin à jeun par voie sublinguale.

Traitements par voie externe

• Masques (pour le visage) et cataplasmes (pour le corps) d’argile verte tous les trois jours qui seront préparés quelques instants avant l’application en mélangeant intimement la quantité d’argile nécessaire avec de l’eau minérale plate peu minéralisée et une cuillerée à café d’essence de sauge jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, ni trop épaisse ni trop fluide. Juste avant l’application, faites chauffer cette préparation au bain-marie et appliquez-la chaude sur la peau à raison de 5 minutes la première semaine, puis 10 la deuxième, enfin 15 minutes à partir de la troisième semaine et jusqu’à la fin du traitement (que vous arrêterez aussi progressivement). Ce temps d’application écoulé, lavez-vous d’abord la peau à l’eau tiède, puis à l’eau froide pour mieux la tonifier, et attendez quelques instants avant d’y appliquer quoi que soit, y compris les produits les produits pour peaux acnéiques mentionnés plus haut.

Au bout de quelques applications, vous constaterez que votre peau pèle très finement. En fait vous réalisez tout bonnement un “peeling” – mais ici tout à fait naturel -, technique très efficace dans le traitement de l’acné.

Ces applications sont à poursuivre jusqu’à l’obtention du résultat désiré.

• Les deux jours où vous ne faites pas d’applications d’argile, tamponnez les lésions matin et soir avec un coton imprégné d’une décoction de bardane. Ne soyez pas inquiet, vous préparerez cette décoction en une seule fois et pourrez l’utiliser de nombreuses semaines. Faites bouillir 150 grammes de racines fraîches de bardane dans un litre d’eau pendant 20 minutes ; versez le produit de votre décoction dans une bouteille (à reboucher toujours soigneusement après usage) que vous garderez dans votre salle de bains à côté des autres produits dont vous avez besoin pour votre traitement.

Ces tamponnements sont également à poursuivre jusqu’à l’obtention du résultat désiré.

• Enfin, dans le mesure du possible, faites une cure thermale annuelle de trois semaines, pendant deux ou trois ans, dans l’une des stations suivantes particulièrement spécialisées dans le traitement de l’acné : La Roche-Posay (Vienne), Lurbe Saint-Christau (Pyrénées-Atlantiques), Molitg-les-Bains (Pyrénées-Orientales), Saint-Gervais (Haute-Savoie), Tercis-les-Bains (Landes), Uriage (Isère).

L’influence d’une cure est souvent décisive, tant sur le plan cutané que psychique, et elle n’est malheureusement tentée – le plus souvent – que lorsque tous les autres traitements ont échoué. Il ne faut donc pas hésiter à y recourir le plus tôt possible, d’autant que sa prise en charge est assurée par la Sécurité Sociale.

Attention ! Un dernier point important : La “pilule” contraceptive peut provoquer une acné chez la jeune fille ou la femme qui n’en aurait jamais eu sans cela, ou encore l’aggraver chez celles qui en auraient déjà. Si vous constatez l’apparition d’acné après la mise en place d’un traitement anticonceptionnel, consultez tout de suite un dermatologue afin qu’il vous prescrive une autre pilule adaptée à votre cas comme il en existe aujourd’hui plusieurs. De même si, étant déjà acnéique, vous envisagez de suivre une telle thérapeutique, faites vous prescrire une pilule qui ne comporte aucun risque d’aggravation.

Comment here