La peur du dentiste et la sédation consciente

Êtes-vous anxieux durant vos soins chez le dentiste ou êtes-vous anxieux, ne serait-ce juste à l’idée de vous rendre chez le dentiste? Beaucoup de gens se sentent gênés par leur phobie du dentiste. Mais vous ne devriez pas! L’anxiété dentaire est assez fréquente.
D’après de récentes études, et selon le Dr Ouazana, dentiste spécialisé en stomatophobie, près de 8% des français évitent de voir le dentiste à cause de la peur. Un pourcentage encore plus élevé, peut-être 20 pour cent, ne consulte le dentiste que pour les urgences dentaires.

3 peurs communes des soins dentaires

Beaucoup de gens éprouvent de la peur du dentiste et des soins à cause d’une mauvaise expérience antérieure en cabinet.

Trois craintes sont courantes:

Peur de la douleur : Selon une étude canadienne, les personnes qui avaient déjà eu des expériences douloureuses chez le dentiste étaient plus susceptibles de ressentir de la douleur. Les personnes souffrant d’anxiété dentaire, celles qui s’attendaient à ce que les interventions dentaires soient douloureuses et celles qui estimaient qu’elles n’avaient aucun contrôle sur leur traitement étaient également plus susceptibles de ressentir de la douleur.
Peur de l’embarras : Cela dérange certaines personnes, qui peuvent être mal à l’aise d’avoir un étranger aussi proche ou gênées si leurs dents sont en mauvais état.
Peur de perdre le contrôle : Certaines personnes sont stressées si elles sentent qu’elles n’ont aucun contrôle sur leur situation.

La sédation dentaire

Si l’atmosphère des nouveaux cabinets dentaires ne suffit pas pour vous détendre, il est possible de se voire administrer une sédation sous forme de pilule que vous prendrez avant votre visite. Ce de sédatif qui existe depuis des décennies pour la sédation orale consciente.

En règle générale ce sont des médicaments non dépendants qui ont été utilisés avec succès et en toute sécurité dans de nombreux types de soins dentaires et médicaux. Très peu de gens éprouvent des effets secondaires. Il est tout de même utile de vérifier vos antécédents médicaux avant de prendre ce type de médication. Votre dentiste vous posera des questions sur les médicaments que vous prenez et la consommation d’alcool, entre autres facteurs. Il est important de répondre honnêtement à ces questions. Bien que certaines personnes qualifient la sédation consciente de  » somnolence « , vous resterez éveillé – quoique complètement détendu – tout au long de votre intervention. Si vous vous endormez, vous pourrez vous faire réveiller facilement.

Avant et après votre sédation

Vous devrez vous arranger pour que quelqu’un vous accompagne après  votre intervention. En fait, il est déconseillé de conduire pendant 24 heures si possible.

Voici d’autres conseils :

  • Soyez honnête au sujet de vos antécédents médicaux
  • Assurez-vous de boire beaucoup d’eau.
  • Suivez toutes les recommandations de votre dentiste, en particulier celles concernant la consommation d’aliments et de boissons avant votre intervention.
  • Prévoyez de prendre un congé au travail et éviter d’autres activités intensives.

5 Conseils supplémentaires pour faire face aux craintes dentaires :

– En plus de nous poser des questions sur la sédation buccodentaire consciente, voici cinq autres conseils qui peuvent soulager votre anxiété dentaire:
– Parlez au dentiste avant toute intervention qui vous concerne, qu’il s’agisse d’un nettoyage ou d’une extraction dentaire. Les spécialistes sont en général pédagogue pour expliquer même des procédures complexes dans un langage facile à comprendre.
– Utilisez une distraction. Pensez à écouter de la musique préférée ou un livre audio pendant les procédures dentaires.
– Amenez un ami ou un membre de votre famille. Avoir un copain peut vous aider à vous sentir plus à l’aise.
Prenez un rendez-vous tôt le matin. De cette façon, vous n’aurez plus à vous soucier de votre visite!

Ne tardez pas à demander des soins dentaires si vous pensez avoir un problème. Bien que vous soyez un peu nerveux à l’idée d’une obturation dentaire par exemple, vous serez plus anxieux si la carie devient suffisamment grave pour nécessiter une couronne dentaire ou un canal radiculaire.

Prêt à oublier votre anxiété dentaire?

Boukhris Najla

Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire