Psychologie

Donner le goût de la lecture aux enfants dès le jeune âge, c’est possible

On pense parfois, à tort, qu’un enfant se montrera réceptif à la lecture dès lors qu’il saura lire. Or, il n’est jamais trop tôt pour initier bébé à ce formidable loisir.

On connaît l’importance de la lecture chez l’enfant. Outre le fait d’être un moment privilégié de partage, d’échange et de tendresse avec ses parents, c’est également un véritable enrichissement intellectuel. Il a été prouvé que les enfants initiés très tôt à la lecture ont de meilleurs résultats scolaires dans les petites classes.

Si offrir des livres à votre enfant est un bon début, un accompagnement de la part de l’adulte s’avère indispensable. Voici quelques astuces pour faire entrer votre bébé dans le monde merveilleux de l’imaginaire.

Donner le goût de la lecture aux enfants dès le jeune âge, c'est possible 1
Crédit photo : Cédric Roux, photographe

 

L’importance de la lecture chez le tout-petit

Feuilleter un livre, découvrir des histoires, regarder des images… Qu’il s’agisse de raconter les aventures de son héros préféré à son enfant, de lui apprendre à déchiffrer des mots (vers l’âge de 6 ans) ou de l’encourager à prendre un livre plutôt qu’à mettre un DVD dans le lecteur, la lecture est une étape fondamentale dans le développement du tout-petit. En effet, elle stimule son imaginaire en l’incitant à interpréter les images qu’il découvre au fil des pages et à voyager dans un univers magique hors du monde réel.

La lecture favorise le développement de sa créativité et sa curiosité tout en lui permettant d’apprendre. C’est en effet un loisir interactif, car il peut alors poser des questions sur des mots inconnus, demander qu’on lui explique des situations qu’il ne comprend pas. Cela lui permet également d’exprimer ses sentiments face à la situation décrite par le livre.

Lire reste un excellent moyen pour enrichir son vocabulaire. En lui expliquant et en lui décrivant ce qu’il voit, en lui répétant les mots, en lui montrant les objets, les animaux, en joignant le geste à la parole ou l’image à la parole, l’enfant acquiert, petit à petit, un vocabulaire plus riche et plus précis.



Favoriser l’intérêt pour les livres, c’est très simple

Tout d’abord, il ne faut pas hésiter à lire des histoires au moment du coucher et ce, dès le plus jeune âge. Ce rituel sécurisant offre au bébé un moment de calme et de détente durant lequel il se laisse bercer par votre voix. Et, c’est tout naturellement qu’il l’associera par la suite à la lecture. Lorsqu’il sera plus grand, même s’il ne parle pas encore, parcourez ensemble son imagier et demandez-lui par exemple de vous faire le cri des animaux que vous voyez, ou encore encouragez-le à vous raconter dans son jargon les aventures d’Ipopott ou de Léon le bourdon.

Faire de votre maison une bibliothèque à sa portée est un bon moyen de le familiariser avec les livres. Vous pouvez lui offrir des petits livres en mousse qui ne craignent ni les quenottes pointues, ni les menottes impatientes et maladroites. Mais surtout, vous pouvez le laisser manipuler, encore et encore, ces livres et les magazines mis à sa disposition.

Notre goût pour la lecture l’incitera à en faire autant. Il ne faut pas oublier que l’enfant reproduit ce qu’il voit. Lire en sa présence est un excellent moyen de le voir un jour vous emprunter votre livre pour le lire… à l’envers. Mais qu’importe, laissez-le faire, même si vos livres ne sont pas adaptés, ce qui est important, c’est aussi de pouvoir faire « comme les grands » et de feuilleter avec délectation les livres de papa et maman. Et puis, un jour, vous le surprendrez peut-être installé dans le fauteuil en train de faire la lecture à son doudou !

Le plaisir avant tout

Emmenez votre enfant à la bibliothèque dans la section enfants et laissez-le prendre les livres, les remettre en place, les toucher, tourner les pages… Installez-vous sur un coussin avec lui et lisez-lui tous les trésors qu’il vous rapporte de sa quête parmi les rayonnages. Vous pouvez également l’emmener écouter des contes à la médiathèque. Plusieurs communes proposent des ateliers où une conteuse tient en haleine un public de petits lutins pour le coup très sages. Il en existe pour tous les âges.

Enfin, n’oubliez pas que la lecture doit être un moment de plaisir. Il ne s’agit pas de forcer notre bambin, ni de se forcer soi-même à faire la lecture un soir où l’on n’en a pas envie. Gardez à l’esprit que les enfants ressentent lorsqu’on fait les choses avec enthousiasme et que ce dernier est contagieux !

Comment here