Conseils pour perdre du poids

 

Perdre quelques kilos peut se révéler être un parcours difficile et long en raison des nombreuses conséquences induites par notre mode de vie dans les pays occidentaux de L’OCDE. Pour identifier les pistes les plus efficaces de pertes de poids, il faudrait déterminer au préalable les sources de surpoids ou de l’obésité dans nos habitudes de vie. Hérédité, mauvaises habitudes alimentaires et plus récemment la pollution sont les pistes diversement avancées par la recherche.

Quelles qu’elles soient ces sources ayant le plus d’influence sur la vie d’un individu, les ingrédients nécessaires pour réussir un programme minceur sont le changement des habitudes alimentaires néfastes pour d’autres, plus saines, et un accroissement des dépenses énergétiques.

Ces deux pôles du programme doivent être soutenus par une farouche détermination. Les nombreuses solutions “miracles” médicamenteuses et celles émanant de firmes de compléments alimentaires ou proposant la livraison de menus amincissants, ne constituent pas des voies durables et sans risques. Consultez l’avis sur Anaca3 du nutritionniste SagesseSante.fr, par exemple.

Comment pourrait alors se décliner un bon programme minceur de transformation ?

Des comportements alimentaires

  • Manger seulement aux heures de repas

Il n’est pas un secret que nous mangeons beaucoup en raison d’une plus grande et rapide disponibilité des ressources du fait de la technique. Faire violence sur soi pour ne manger qu’aux heures de repas, laisse le temps de manger en pleine conscience, c’est-à-dire de ne pas manger hâtivement sans faire attention au contenu du repas. Les aliments pris à la hâte entre les repas sont souvent soit trop riches en sucre (carbohydrate) ou en graisse.

  • Moins voire ne pas fumer ou prendre de l’alcool

L’ANSES française a publié il y a quelques mois son rapport INCA sur les tendances des nouvelles habitudes alimentaires de chaque septénaire. Il en ressort que seulement 19% des adultes et instruits en surpoids fument contre 25% des personnes moins instruites et qui fument.

  • Privilégiez le bourratif de fruits et légumes

Les légumes et fruits sont reconnus pour la diversité des nutriments dont ils sont pourvoyeurs. Mais la première de ces aliments et qui contribue à la perte du poids est leur caractère bourratif. Ils occupent beaucoup de place pour très peu de calories comparativement aux aliments transformés ou aux protéines animales. Ils pourvoient aussi l’organisme en eau. Cette eau est utilisée par l’organisme dans un processus de transformation des réserves de lipides du corps en énergie. Ce sont donc des aliments que vos devez privilégier dans vos repas minceur.

  • Ne pas confondre soif et faim

Nous avons pu voir le rôle primordial de l’eau dans le processus de perte de poids. L’autre volet de la soif est qu’elle est souvent confondue avec de la faim. Boire beaucoup entre les repas permet en raison des volumes d’avoir une sensation de satiété en plus d’hydrater le corps.

Des activités physiques

Nous le disions tantôt, pour véritablement perdre du poids, l’activité physique est essentielle. En effet, l’activité physique intense ou prolongée consiste à consommer dans un temps très réduit un maximum de calories ; l’intérêt étant de brûler le maximum de calories et entamer les réserves de lipidiques qui de leur masse constituent le surpoids.

Il faut adapter l’activité physique à mener aux objectifs de pertes que l’on s’est fixés.

Nous pouvons vous recommander par exemple la corde à sauter. Il s’agit d’une activité qui peut se faire en toute circonstance et lieu et qui présente des rendements de pertes non négligeables. La perte est proportionnelle à votre indice de masse corporelle calculé sur la base de vos poids et taille. La corde à saute par exemple peut faire perdre jusqu’à 900 calories en une heure d’exercice à un individu de 90 kg soit 100 gr de graisse de perte.

Boukhris Najla

Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire