You are here
Accueil > Maladies > Rhumatologie > Comment supporter les arthropathies : Les douleurs articulaires

Comment supporter les arthropathies : Les douleurs articulaires

L’arthrose

L’arthrose est une maladie qui ronge une ou quelques articulations mais s’étend rarement à d’autres parties du corps. Chez les personnes qui en souffrent, les os se frôlent sans cesse. Des ostéophytes et des kystes peuvent surgir, l’os sous-jacent s’épaissit et se déforme. Cette maladie se manifeste généralement par des spasmes musculaires, des nodosités sur les mains, des grincements des articulations touchées, des douleurs et des raideurs.

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une attaque des articulations par le système immunitaire. Les lymphocytes T qui jouent un rôle très important dans la défense de l’organisme sont stockés au cœur des articulations. Cela déclenche une réaction chimique qui cause une inflammation articulaire. Le frottement des surfaces osseuses provoque de violentes douleurs et peut réduire la mobilité.

 

Les traitements des maladies articulaires

Les arthropathies font partie de ces maladies sans traitement définitif. La seule chose que peuvent faire les médicaments, c’est réduire l’inflammation. Certains semblent toutefois ralentir le développement de la maladie. Les médicaments renfermant des anti-inflammatoires , des antalgiques, des immunosuppresseurs et des modificateurs de la réponse biologique peuvent agir sur les réactions immunitaires tout en soulageant le patient.

L’arthroscopie est aussi couramment adoptée dans le traitement des affections articulaires. Cette technique chirurgicale consiste à retirer la membrane synoviale, qui fabrique les enzymes destructrices. Quant à l’arthroplastie, elle permet de remplacer l’articulation entière par une prothèse. Dans certains cas, les médecins recommandent l’injection intra-articulaire d’acide hyaluronique. L’efficacité de tous ces traitements est limitée car la douleur peut faire sa réapparition après un délai plus ou moins long.

D’autres thérapies contre les arthropathies

Selon plusieurs recherches, des agents thérapeutiques seraient moins agressifs que les traitements traditionnels préconisés dans le traitement des arthropathies. Ils occasionnent moins d’effets secondaires. Le collagène de type 2 en fait partie. Il neutralise les substances à l’origine de l’inflammation. De cette manière, il parvient à réduire la douleur et les gonflements articulaires, notamment en cas de polyarthrite rhumatoïde. Une dose suffisante de vitamines C et E ainsi  que d’autres éléments nutritifs se sont aussi avérés efficaces pour éliminer ces substances.

Plusieurs personnes ont fait appel à l’Aloe Vera, une plante médicinale particulièrement efficace pour venir à bout de certaines maladies articulaires. Antalgique naturel, l’Aloe Vera peut atténuer les sensations douloureuses. Pour bénéficier de ses vertus, le patient doit procéder à une cure assidue d’extrait pur d’Aloe Vera  Celle-ci facilite, par ailleurs, la perte de poids.

Une bonne hygiène de vie, indispensable pour mieux vivre avec les arthropathies

Dans la mesure où la perte de poids réduit les douleurs articulaires, adopter une alimentation raisonnée est plus qu’indispensable. Un régime privilégiant des nutriments tels que le calcium et l’oméga 3 aide à soulager le patient. Ainsi, il faut consommer davantage de légumes feuilles, de fruits frais et de poissons provenant des mers froides. Ces aliments inhibent les réactions inflammatoires. Les aliments industriels ainsi que les graisses saturées sont à limiter au maximum.

Les activités physiques thérapeutiques sont aussi efficaces dans le traitement des arthropathies. Ils limitent la réduction de la densité osseuse.

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!