Nutrition

Comment grossir quand on est trop maigre ?

échelle, régime, gros
Il y a des régimes amaigrissants pour la perte de poids. Mais y a-t-il des programmes pour ceux qui veulent grossir et sortir de leur maigreur involontaire?

Beaucoup de femmes se plaignent de leurs kilos superflus. Quand arrive l’été ou les fêtes de fin d’année, les marques spécialisées dans les régimes mitraillent les consommateurs d’offres adaptées. Pourtant, on oublie celles et ceux, qui cachés derrière leurs vêtements amples, souffrent de maigreur extrême voire dangereuse pour leur santé et sont souvent catalogués d’anorexiques, de planches à pain ou pire de séropositifs. Mais ils s’en cachent car il est « mal vu » de se plaindre de manquer de graisse quand tant d’autres veulent en perdre. Comment séduire avec confiance lorsque l’adage veut que les hommes préfèrent les femmes avec des formes ? Comment gagner quelques kilos et atteindre un poids normal ?

Déterminer lorsque l’on est vraiment maigre

La maigreur commence lorsque la différence entre la taille et le poids est trop grande, c’est-à-dire quand le poids est beaucoup trop bas. Il existe un calcul facilement réalisable qui permet d’évaluer sa corpulence. Le chiffre obtenu s’appelle l’IMC ou Indice de Masse Corporel. Il correspond à poids/taille2. L’IMC d’une femme de 45 kg mesurant 1,63 est de 45/1,632. Soit 16,6 environ. Un IMC compris entre 16,5 et 18,5 indique la maigreur. En deçà, il indique un état de famine. Un IMC normal serait compris entre 18,5 et 25.

Comment créer de la graisse pour prendre du poids

Contrairement aux idées reçues, il est plus facile de perdre du poids que d’en prendre. En effet, le corps crée des cellules adipeuses qui stockent et libèrent la graisse. Elles gonflent et dégonflent en fonction du pourcentage de lipides évoluant dans le corps. Fonctionnant comme des éponges, elles libèrent l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. C’est pourquoi trop peu de masse graisseuse dans le corps peut conduire à des états de fatigue constants et expose les organes internes. Il n’y a donc pas de secret : il faut manger car la création de ces cellules adipeuses se fait par l’alimentation. Elle peut être stimulée par l’insuline ou les hormones de croissance. De plus, ces cellules se multiplient avec l’âge.

A lire aussi  Quels sont les symptômes de carence en acide folique ?

S’alimenter pour alimenter les cellules de graisse et grossir ou prendre du poids

La capacité à brûler les calories varie en fonction de chaque être humain et dépend de leur métabolisme. Le métabolisme de base ou MB, dépend de la taille, de l’âge, du poids, du sexe, de l’activité thyroïdienne mais aussi de la génétique. Pour grossir ou prendre un peu de poids, il faut pouvoir évaluer ses besoins quotidiens en calories et faire absorber à son corps, plus de calories qu’il n’est capable de brûler en une journée. Le secret est donc de manger équilibré, en quantités suffisantes et plusieurs fois part jour en essayant de ne pas espacer la prise de repas de plus de trois heures.

A lire aussi  Alimentation saine : Les règles de base

Prendre un petit-déjeuner complet le matin à 7h, une collation à 10h, un déjeuner complet avec entrée/plat/dessert à 13h, une bonne collation à 16h, un dîner complet à 19h ou 20h et une dernière collation à 22h. Eviter de boire pendant les repas car l’eau gonfle l’estomac et certains aliments comment les crudités, prend de la place et réduisent l’appétit. Il vaut mieux boire environ vingt minutes avant car l’eau se digère plus vite l’estomac vide ou boire à la fin du repas. Faire un peu de sport peu également ouvrir l’appétit. Pour aider à la démarche, il est possible de se rapprocher d’un diététicien qui saura constituer un programme de prise de poids adapté aux objectifs, goûts et habitudes de chacun. Enfin, une fois l’objectif atteint, penser à stabiliser la régime pour ne pas reperdre les kilos pris et éviter l’effet yo-yo

A lire aussi  Comment déterminer son poids idéal ?

Comment here