Développement personnel

Affirmation de soi : L’assertivité pour dépasser son besoin de plaire

Affirmation de soi : L'assertivité pour dépasser son besoin de plaire 1

Affirmation de soi : L'assertivité pour dépasser son besoin de plaire 2

Combien de fois vous êtes-vous reproché d’avoir dit Oui trop vite ?

Oui, à une amie pour l’accompagner à un rendez-vous, Oui pour aller au cinéma, alors que vous aviez plutôt pensé vous mettre en tenue confortable et vous faire un plateau-télé,
Oui, pour garder les enfants de votre belle sœur, Oui pour aller bricoler chez un collègue ou l’aider à déménager…

Autant de moments de frustration où vous vous êtes dit : « Mais pourquoi ai-je encore dit Oui ? »
Pourquoi ne savons-nous pas dire Non ?

– parce qu’on n’a pas appris à le faire : aviez-vous le droit de dire Non à Papa, à Maman, au « grand » en général ?

– parce que c’est peut-être pour nous une façon d’exister, d’être utile, de rendre des services.

N’entendez pas par là qu’il ne faut jamais dire Oui !
Mais posez-vous juste la question :
« Est-ce que le fait de dire Oui est bon pour moi ? »
Oui, parce ce que vous allez aussi vous faire plaisir en gardant les enfants de votre belle sœur, Oui, parce que vous avez vraiment envie de faire plaisir à cet ami…

Non, parce que vous êtes fatigué et que votre corps à besoin de se reposer, Non, parce que vous avez une autre invitation qui va vous ravir…
Habituez-vous à prendre un petit temps avant de répondre, ou revenez sur votre engagement rapidement en disant :
« j’ai répondu un peu vite mais je ne peux pas », sans forcément vous justifier, juste vous donner le droit d’être vous-même prioritaire dans vos besoins.

Nous écoutons très souvent nos « faux besoins », c’est-à-dire ce que nous faisons pour plaire ou par peur de déplaire.

Et si vous écoutiez vos vrais besoins, ceux qui sont bons pour vous ?
Cela s’apprend car, sûrement, vous ne l’avez jamais fait, vous n’avez pas osé par peur d’être égoïste.
Mais plus vous serez heureux, bien dans votre vie, plus vous apporterez tout cela aux personnes autour de vous. Un enfant qui sent son parent heureux profite de toute cette belle énergie et de ce très beau modèle pour son avenir dans le monde adulte.

L’assertivité : des outils pour dépasser son besoin de plaire et oser s’affirmer

Vous arrive-t-il de renoncer à vos projets de crainte de susciter la désapprobation de vos proches ? Vous entendez-vous penser : « qu’est-ce qu’elle (il) va encore me dire ? ».

Chaque fois que vous renoncez à un projet « pour avoir la paix », vous renoncez à la vie et vous mettez un couvercle sur ce qui fait l’intérêt de l’existence : l’enthousiasme et la joie.

Découvrez l’assertivité, une manière de penser son rapport à l’autre qui pose des limites justes en l’autre et vous. L’assertivité reconnaît à l’autre le droit de penser différemment de vous tout en vous reconnaissant à vous la liberté de ne pas être conforme au désir de l’autre et à avoir des opinions propres.

Vivre ensemble, c’est se permettre l’un à l’autre de réaliser le meilleur de soi : en effet, une personne qui vous aime n’attendra pas de vous que vous brimiez votre créativité et votre désir de changement : croyez-vous que ce soit l’amour qui motive les exigences limitantes ?
Les personnes qui vous aiment et vous estiment ne peuvent accueillir vos initiatives qu’avec bienveillance !

L’assertivité est une attitude qui consiste à s’affirmer en prenant en compte les limites de l’autre. Notez que ces limites ne se confondent pas avec des caprices ou des exigences abusives. En effet, il s‘agit justement de se poser en adultes responsables, capables de faire des choix – y compris des choix qui peuvent déplaire – et d’assumer la responsabilité de ses décisions ainsi que les conséquences qui en résultent.

Apprendre à communiquer pour atteindre l’affirmation de soi

Le comportement individuel peut être divisé en deux grandes catégories, à savoir le comportement de victime et le comportement de non-victime. L’affirmation de soi est en corrélation avec le comportement de non-victime alors que le comportement de victime peut aller d’un comportement soumis à un comportement agressif.

Types de comportement de la victime

Par comportement agressif, on entend le moment où les individus réagissent de manière impulsive et ne pensent pas quoi dire ni comment réagir.

On entend par comportement de soumission les personnes qui ont du mal à dire non aux autres pour protéger leurs propres intérêts. Les individus soumis ne réagissent pas à ce qui se passe autour d’eux.

Passif / soumis-agressif fait référence aux personnes qui gardent leurs pensées et leurs sentiments pour eux jusqu’à ce que certains événements provoquent une explosion émotionnelle. Ces individus hésitent d’être agressifs à soumis en fonction des circonstances.

Origines du comportement

Le comportement individuel est la somme de ses émotions et de ses pensées. Les sentiments et les émotions associés à ses pensées influencent le concept de soi d’un individu. Ce dernier influence à son tour le comportement. Par conséquent, le concept de soi est à l’origine du comportement d’un individu.

Définition du concept de soi

Le concept de soi est défini comme la somme de l’image de soi et de l’estime de soi. Le premier fait référence à la façon dont on se perçoit soi-même, tandis que le second fait référence à la façon dont on se valorise.

Savoir comment on réagit au comportement des autres et aux circonstances futures aide les individus à mieux comprendre ce qu’ils pensent et ressentent et comment ils se comportent dans certaines circonstances. En conséquence, il sera plus facile de comprendre comment certains comportements affectent les autres.

Les réactions d’un individu aux circonstances reflètent souvent sa perception de lui-même. Ainsi, être conscient de ses réactions aide à apprendre à changer lorsque cela est nécessaire et à réagir en conséquence à ce que l’on ressent sans se blesser ni blesser les autres.

Comment être plus assertif  ?

L’affirmation de soi peut être obtenue en essayant de respecter les règles de comportement assertif suivantes :

  • N’ayez pas peur d’exprimer vos goûts et vos dégoûts personnels.
  • Ne soyez pas gêné de parler de vos réalisations.
  • Ne soyez pas timide pour approcher des personnes que vous aimeriez connaître.
  • Ne laissez pas les autres profiter de vous.
  • Soyez amical et sociable avec les autres;
  • Acceptez les compliments gracieusement;
  • Utilisez un contact visuel lorsque vous parlez à d’autres personnes;
  • Exprimez votre désaccord de manière non agressive. et
  • Attendez-vous à être traité avec équité.

Développer l’estime de soi et la confiance en soi est la première étape pour devenir plus affirmée et développer un concept de soi positif et assertif. Personne n’est à 100% assuré et sûr de lui-même. Trop de confiance en soi entraîne généralement un comportement agressif ou passif. L’affirmation de soi est un processus d’apprentissage et dynamique.

[otw_shortcode_button href= »https://psychologie-sante.tn/psychologues-en-tunisie/ » size= »large » icon_type= »general foundicon-phone » icon_position= »left » shape= »square » target= »_blank »]Consulter un psychologue[/otw_shortcode_button]

 


 

error: Content is protected !!