Nutrition

Acides aminés, compléments alimentaires ? que choisir ?

Acides aminés, compléments alimentaires ? que choisir ?

Les acides aminés sont les constituants essentiels des protéines; aucune autre substance nutritive ne peut les remplacer. La médecine ne leur attribue toutefois pas la même importance qu’aux vitamines ou aux sels minéraux. Bien que notre alimentation fournisse en général beaucoup trop de protéines (animales), des maladies liées à une carence en certains acides aminés sont fréquentes. Les causes peuvent en être des sources protéiniques trop peu diversifiées, un apport insuffisant ou des troubles digestifs. Disponibles en pharmacie ou droguerie sous forme de compléments alimentaires, les acides aminés remplissent des fonctions métaboliques diverses:

Acides aminés, compléments alimentaires ? que choisir ?
Acides aminés, compléments alimentaires ? que choisir ?

– constituants de la peau, des cheveux, des os, des vaisseaux sanguins, de la musculature et d’autres tissus,
– constituants des anticorps,
– substance de base pour la production endogène d’hormones et de neurotransmetteurs,
– composant des protéines de transport (par ex. hémoglobine, le pigment des globules rouges du sang),
– mise à disposition de l’énergie,
– accomplissement des performances physiques et intellectuelles,
– détoxication.
Les multiples possibilités d’emploi des acides aminés sont connues de longue date dans le monde sportif. Ils peuvent aussi s’avérer utiles après une maladie ou une blessure en favorisant les processus de guérison.

Compléments alimentaires ? que choisir ?

Drôle de vie en vérité ! L’homme du 21ème siècle ne respecte plus son corps et le considère sans doute comme un acquis. Stress, tabac, alcool, régimes en tous genres sont de puissants facteurs de carences alimentaires. Quelle importance ? Après tout, il suffit de prendre des «vitamines», direz vous ! Mais devant la profusion des compléments alimentaires, il convient d’apporter quelques éclaircissements.
Le développement et l’entretien de notre corps passent par des apports réguliers en glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux. L’alimentation moderne faisant la part belle aux glucides et aux lipides, intéressons-nous aux autres nutriments à travers quelques exemples. Le magnésium, ainsi que le calcium et le potassium, sont nécessaires à la fonction cardiaque; or, on estime à 2 sur 3 le nombre de personnes carencées en magnésium, lesquelles sont susceptibles de présenter à long terme, entre autres, des troubles cardiovasculaires (palpitations, arythmies, hausse de la pression artérielle).
Les incontournables vitamines ont, quant à elles, des intérêts très variés: les séries A et D sont très importantes durant la croissance, tandis que les vitamines B remplissent un rôle majeur dans la transmission nerveuse. La vitamine C, la plus connue du grand public, est active tant au niveau endocrinien qu’immunitaire, agissant également sur la fatigue, le stress, comme antioxydant et facteur de protection cardiovasculaire (artériosclérose, excès de cholestérol).
Les protéines, représentant la moitié du poids sec des cellules, sont omniprésentes. Elles sont constituées d’acides aminés, dont certains remplissent des fonctions spécifiques comme l’arginine (immunité, détoxification) ou la lysine (contraction musculaire).

Un apport adapté à chaque situation

Chaque carence génère des symptômes propres, d’où l’importance de choisir le bon complément alimentaire. Pour éviter une fatigue psychique, on s’orientera vers les vitamines B, C et le magnésium, auxquels on ajoutera de l’arginine pour améliorer le rendement intellectuel (élimination de l?ammoniaque cérébral). Cet acide aminé est également approprié à titre préventif ou curatif lors d?immunodéficience. Si l’on souffre de nervosité, stress et crampes musculaires, le magnésium est requis. Enfin, dans certains cas, il paraît judicieux d’avoir recours à une préparation composée contenant plusieurs nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, etc.).

Comment here