Remèdes naturels

Traiter la gale grâce aux huiles essentielles

Traiter la gale grâce aux huiles essentielles

Une parasitose avec plus de 300 millions de cas dans le monde. Quels en sont les symptômes ? Comment la traiter avec les huiles essentielles ?

Traiter la gale grâce aux huiles essentielles
Traiter la gale grâce aux huiles essentielles

La gale est une parasitose contagieuse et sexuellement transmissible. La contagion se fait par contact humain direct, intime ou prolongé. Elle est favorisée par la promiscuité, le manque d’hygiène et la misère.

Le responsable, un petit parasite : le sarcopte, ou Acarus scabei, qui pénètre la couche superficielle de la peau. La connaissance correcte de la maladie remonte au Moyen-Âge. Cette affection dermatologique montre des lésions spécifiques sous forme de petits sillons de 1 à 2 mm de long, visibles souvent à la loupe.

Elle peut toucher tout le monde. Après s’être accouplé, le mâle meurt et la femelle va passer environ un mois à creuser des sillons sous la peau, en forme de virgule. Dans ces sillons, elle va déposer ses œufs au rythme de 3 à 5 œufs par jour pendant 2 mois.

Au bout de 15 jours, les nymphes éclosent et remontent progressivement à la surface de la peau. C’est à ce moment que les adultes s’accouplent, et le cycle recommence.

La contamination a lieu lorsque les para- sites remontent à la surface. Seule une température de 60° détruit la colonie, ce qui n’est pas envisageable sur la peau d’un individu. Le traitement interne seul est souvent peu efficace. On doit commencer par un traitement externe en première intention.

A lire aussi  Le Baume du Tigre : Origine, composition et utilisations

Les symptômes

Pendant 1 mois, la maladie n’a pas de signe visible, puis les démangeaisons apparaissent, intenses et nocturnes. Ce prurit, de type allergique, est dû aux excréments que le parasite dépose dans le sillon. Si l’on regarde les sillons à la loupe, on peut noter à leur extrémité une perle translucide (vésicule perlée).

Les parties les plus exposées sont entre les doigts, le devant des poignets, les coudes, les fesses, le nombril, l’intérieur des cuisses, le mamelon, le fourreau du pénis. Les sillons ne sont jamais creusés sur le visage, le cou, la paume des mains.

Le risque majeur est la surinfection bactérienne au niveau des lésions de grattage, notamment par des staphylocoques et des streptocoques, et à l’extrême une atteinte rénale infectieuse.

Le traitement

Il est impératif, il n’y a pas de guérison possible sans traitement. Il faut traiter le patient, l’entourage, le linge et le lieu de vie. L’idéal est d’isoler le patient au moins 3 jours !

Beaucoup de personnes optent pour un traitement par les huiles essentielles pour éviter les effets secondaires potentiellement dangereux avec des traitements classiques.

Quelles sont les huiles essentielles que l’on peut utiliser ?

Huile essentielle de Tea Tree (terpène 1-4 ol).

Ses propriétés principales sont microbicides avant tout. Le Tea Tree est un anti-bactérien à large spectre. Il est aussi antifongique, antiviral, neuro- tonique, immunomodulant. Il est l’huile essentielle de la trousse familiale.

A lire aussi  La Racine De Maca : Dangers, vertus, nutriments & Propriétés

Le Tea Tree a une action paralysante sur les parasites, puisqu’elle agit comme de nombreux parasiticides et empêche la progression du sarcopte. Cette action est identique sur le pou. La présence d’alcool dans l’huile essentielle de Tea Tree permet d’éviter la surinfection des lésions de grattage. Elle s’utilise à raison de 5 gouttes dans le shampooing, à laisser agir 15 minutes pour le pou.

Pour la gale, elle s’emploie pure au niveau des sillons. Recouvrir avec de la vaseline le soir. Attention, on ne peut l’utiliser pure chez les jeunes enfants, il faudra alors la diluer. Le Tea Tree a aussi une action préventive. Il suffira de se laver avec un savon dermatologique dans lequel on ajoutera 5 gouttes de Tea Tree par douche. Vous pouvez aussi mettre 20 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree dans un bain et vous immerger 20 minutes au moins.

Huile essentielle Eugenia caryophyllata (eugénol, acétate d’eugényle).

L’huile essentielle de clou de girofle a été testée par des chercheurs du Queensland Institute sur diverses tiques et sur les sarcoptes scabéi : l’huile essentielle de clou de girofle tue tous les parasites (même ceux résistant à la perméthrine) en un quart d’heure, et elle a une action comparable au benzoate de benzyle. Application externe uniquement.

A lire aussi  Quel remède naturel pour soigner le psoriasis

Ce traitement est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 15 ans, il est contre- indiqué en cas de grossesse ou d’allaitement. Ne pas appliquer sur les muqueuses. Cette huile est dermocaustique, il faut donc impérativement l’utiliser diluée dans une huile végétale occlusive ou une pommade occlusive, et ce, à une concentration de 5 %.

Vérifier l’absence d’allergie avant de badigeonner les lésions avec cette préparation et laisser agir 24 heures.

Huile essentielle de thé de Gambie, Lippia multiflora (linalol, nérolidol, germacrène, caryophylène, 1,8 cinéole, terpineol et A. B. pinène).

Diluée à 20% dans une huile végétale, puis en applications externes pendant 5 jours le soir sur les lésions de gale de plusieurs sujets.

En comparaison avec le traitement conventionnel à base de benzoate de benzyle, les résultats avec l’huile essentielle ont été de 100% de réussite contre 87,5 % avec un traitement habituel.

Huile essentielle de Lavande vraie et huile essentielle de Lavande aspic (après l’âge de 7 ans).

Ces huiles essentielles ont pour but de calmer le prurit intense et d’éviter la surinfection. Elles seront utilisées dans des crèmes régénératrices de l’épiderme.

D’autres huiles essentielles peuvent être utilisées dans le prurit, comme la camomille. En raison de la complexité des traitements, parlez-en avec votre pharmacien, qui répondra à vos interrogations.