Psychologie

Repères dans le développement affectif de l’adolescent

Pendant l’enfance, les principales phases de développement affectif sont :

De la naissance à 8 mois, un lien exclusif se crée à travers l’allaitement et les soins entre la mère et l’enfant. C’est une phase qu’on appelle relation symbiotique. Il n’y a pas encore de différenciation entre la mère et l’enfant, l’enfant cherche à fusionner avec sa mère.

A 8 mois, le lien se précise entre l’enfant et la mère. L’enfant va se fixer sur un objet affectif.

Vers 2 ans, l’enfant, en intégrant psychiquement son objet affectif, va pouvoir vivre sans qu’il y ait de proximité physique immédiate avec cet objet.

A partir de 3 ans, l’enfant va fixer son objet d’amour sur le parent de l’autre sexe et par la résolution du conflit œdipien, en acceptant de renoncer à l’objet d’amour et en acceptant de s’identifier à la personne de son propre sexe, il va commencer à mettre en place sa propre identité psycho sexuelle.

Entre 3 ans et 5 ans, l’enfant entre dans la phase de socialisation.

A 6ans, c’est la phase de latence, le conflit œdipien est refoulé pour s’intéresser à la connaissance du monde. En cas de difficultés, il peut etre utile de consulter un bon psy.

A la puberté, il y a reviviscence des conflits, le jeune va redécouvrir son corps avec toutes les perturbations corporelles qui vont apparaitre. On comprend qu’à ce moment- là, la mère ne donne plus les soins nécessaires. C’est au jeune d’être capable d’apporter lui-même les réponses à ses besoins. Il va donc falloir un réapprentissage du corps pour pouvoir se donner ce dont il a besoin. S’il n’en est pas encore capable, il va attendre des autres qu’ils satisfassent ses besoins.

L’adolescent va chercher à découvrir de nouvelles façons de faire et va chercher constamment l’approbation non plus de son objet affectif (mère et père) mais de ses pairs. C’est le moment du conformisme vestimentaire parce qu’il faut être approuvé par le milieu. Il n’est plus possible de lui demander de faire autrement que les autres parce qu’il a trop peur d’être différent.

Au moment de l’entrée dans la puberté, une succession de phases traversées pendant l’enfance sont repris par l’adolescent d’une manière nouvelle.

Vers 15/16 ans, il devient capable d’exister sans l’objet affectif. C’est une phase de séparation, individuation par rapport à ses pairs et à ses parents. Il commence à se situer face à ses camarades. Il découvre son identité d’homme ou de femme, ses richesses, ses motivations.

L’adolescent découvre aussi sa vie amoureuse. Il peut aussi vivre des crises d’angoisse. Il y a une grande dépendance à son objet affectif (en amour et en amitié) pour progressivement aller vers des choix personnels qui correspondent au sens qu’il veut donner à sa vie.

Boukhris Najla Administrator

Psychologue et consultante en webmarketing.

follow me

Comment here