Remèdes naturels

Remèdes naturels contre le virus H1N1 : Se soigner naturellement

Remèdes naturels contre le virus H1N1 : Se soigner naturellement
Remèdes naturels contre le virus H1N1 : Se soigner naturellement
Remèdes naturels contre le virus H1N1 : Se soigner naturellement

Grippe saisonnière, grippe A, rhumes, affections respiratoires : comment les prévenir naturellement par les plantes, tisanes, oligothérapie et recettes de grand-mère.

Grippe saisonnière ? Grippe A ? Simple rhume ? Affections respiratoires ? Certains remèdes naturels peuvent vous aider à prévenir et à atténuer les symptômes de ces maux hivernaux. Nous pouvons puiser dans les trésors de la nature pour booster notre système immunitaire et traverser l’hiver sans encombre.

L’extrait de pépins de pamplemousse : un antimicrobien, germicide et bactéricide naturel et puissant

L’extrait de pépins de pamplemousse (citrus paradisi), ou EPP pour les habitués, possède des vertus d’antibiotique naturel pour près de 800 souches de bactéries ou de virus, comme l’ont montré plusieurs études médicales. Il est capable d’inactiver des virus, des levures, des champignons, des parasites, des vers, mais aussi des bactéries. Certains l’emploient pour soigner la candidose avec succès.

L’EPP peut se consommer sous forme de comprimés ou d’extrait naturel liquide. Vérifiez toujours la qualité de l’EPP que vous achetez et conformez-vous bien entendu à la posologie indiquée.

L’oligothérapie au secours de nos affections hivernales

Les oligo-éléments sont aussi indispensables à notre corps et à sa bonne santé que les vitamines et les minéraux. Éléments traces, ils permettent de réguler de nombreux troubles, dont le stress, la fatigue, mais aussi la résistance face aux affections hivernales. On les trouve en pharmacie ou en boutique de produits naturels.

Contre les affections hivernales, on peut essayer :

  • Cuivre-or-argent : un mélange tout près qui permet de booster votre système immunitaire. Le cuivre, notamment, protège l’organisme contre les infections. L’or et l’argent sont également très bénéfiques pour le système immunitaire.
  • Chlorure de magnésium : le chlorure de magnésium est connu des amateurs de remèdes naturels pour son efficacité contre le stress et pour son effet d’activation du transit intestinal en cas de surdosage… mais c’est un remède souverain pour lutter contre les maladies infectieuses. Le magnésium n’a pas d’effet direct sur le virus mais sa consommation augmente la production de leucocytes (les globules blancs) dont le rôle va être de lutter contre l’expansion du virus.

L’échinacée

L’échinacea (Echinacea purpurea) est la plante par excellence de ceux qui ont besoin de stimuler leurs défenses immunitaires. C’est une plante originaire du continent nord-américain, qui était consommée pour ses vertus curatives par les peuples premiers. Les colons européens ont vite adopté cette plante en découvrant ses vertus préventives et curatives.

Elle est très efficace contre les virus et contre les bactéries. On peut la prendre en préventif, dès l’automne, en prenant des extraits de teinture-mère (qui sont des extraits de plantes fraîches dans de l’alcool) et en curatif quand le virus est déjà installé.

Les huiles essentielles contre la grippe, le rhume et les affections hivernales

Vous pouvez mélanger à parts égales dans un petit flacon les huiles essentielles suivantes puis en appliquer une goutte sur les poignets et le torse tous les matins :

  1. Ravintsara
  2. Niaouli
  3. Eucalyptus Radiata

On trouve également ce mélange déjà tout prêt en boutique de produits naturels. L’Eucalyptus Radiata fait des merveilles si vous souffrez régulièrement d’affections respiratoires et d’affections hivernales, ne vous en privez pas ! Pour les huiles essentielles, comme pour tout remède naturel, il est bon de demander conseil à un spécialiste qui connaît bien les posologies. Le grand spécialiste des remèdes naturels, le Docteur Valnet, surnommé « Docteur nature », disait des huiles essentielles qu’elles sont « l’expression atomique » de la plante, soyez donc très vigilant sur les quantités utilisées et n’hésitez pas à demander conseil !

Vitamine C – acérola, la cerise des Antilles qui vous aide à traverser l’hiver

Il est bon également de penser à augmenter votre apport en vitamine C : l’acérola, petite cerise surnommée la « cerise des Antilles », est une remarquable source naturelle de vitamine C qui aide votre système immunitaire à détruire les agents pathogènes. N’hésitez pas à en faire des cures régulières, surtout en période hivernale ! On trouve l’acérola en gélules ou en jus.

Le thym : recette de grand-mère et remède miracle des voies respiratoires

Toux, bronchites, maux de gorge ? Le thym est fait pour vous. Nos grands-mères le consomment en tisane et nous pouvons suivre leur exemple. On le trouve en pharmacie, en boutique de produits naturels ou même au rayon tisanes du supermarché. Désinfectant, antiseptique, antitussif, anti-inflammatoire, fluidifiant (lors de toux), bronchospasmolytique, expectorant… les vertus du thym sont innombrables ! Vous pouvez également le trouver sous forme de gélules ou d’huiles essentielles ; dans ce cas, suivez strictement la posologie.

Pour en savoir plus :

Vaincre la grippe, avec ou sans vaccin ?, de Daniel Kieffer et Guillaume Gerault, éditions Guy Trédaniel.

La phytothérapie, se soigner par les plantes, du Dr. Jean Valnet, éditions Poche, 1986.

Comment here