Actualité

Pourquoi est-il important de parler des essais cliniques ?

Pourquoi est-il important de parler des essais cliniques ?
Pourquoi est-il important de parler des essais cliniques ?
 

Nous sommes encore trop nombreux à manquer d’informations sur les essais cliniques. Peut-être allez-vous faire partie de ceux et celles qui découvrent l’existence de ces tests aujourd’hui. Lisez plutôt !

Qu’est-ce qu’une étude de recherche clinique ?

Les termes “recherche clinique”, “étude clinique” ou “essai clinique” font référence à toute recherche médicale impliquant la participation d’êtres humains pour aider à tester d’éventuels nouveaux médicaments ou dispositifs médicaux.

Pour mener ces études, les chercheurs doivent suivre des règles strictes afin de garantir la sécurité globale de tous les participants à l’étude.Le but ultime de ces études est de savoir si le nouveau médicament ou dispositif médical potentiel est sûr et efficace pour traiter une maladie ou une affection particulière.

Les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques recueillent des données et des informations sur la conduite de ces essais cliniques et les fournissent aux autorités internationales de réglementation de la santé ainsi qu’aux autorités nationales de chaque pays concerné. L’analyse des données obtenues peut aboutir à l’enregistrement ou à l’approbation de ce nouveau médicament et/ou dispositif médical pour une utilisation dans la population générale.

Biotrial, centre de recherche réputé et agréé par le Ministère de la Santé français, teste et développe les nouveaux médicaments de demain. Pour cela, ils proposent à des personnes volontaires de participer à des essais cliniques ! Si cette expérience vous intéresse, n’hésitez pas à consulter le site de Biotrial. Vous accéderez également à des témoignages de volontaires, ce qui peut être rassurant si vous n’avez jamais tenté l’expérience.

Quel processus doit suivre un nouveau médicament ou dispositif médical pour être autorisé?

Les études doivent être réalisées en différentes phases pour garantir que les traitements sont sûrs et efficaces pour un large éventail de personnes avant de pouvoir être approuvés par le grand public. Voici les différences entre les différentes phases de la recherche clinique.

Phase 1

Les études de la phase 1 ne nécessitent que quelques volontaires en bonne santé. Dans cette phase, les chercheurs tentent de trouver la meilleure méthode pour administrer un nouveau traitement et de déterminer quelle quantité du produit expérimental peut être donnée aux gens en toute sécurité.

Phase 2

Les études de phase 2 nécessitent plus de personnes. Les volontaires pour les études de phase 2 doivent déjà avoir l’état auquel le produit de recherche est destiné. Dans ces études, les chercheurs tentent de déterminer dans quelle mesure le produit fonctionne pour traiter une certaine condition médicale, en plus d’évaluer la sécurité du traitement.

Phase 3

Les études de phase 3 ne sont réalisées que si les essais de phase 2 ont réussi à prouver que le produit est sûr et efficace pour traiter la condition médicale en question. Les études de phase 3 intègrent un grand nombre de volontaires, qui doivent avoir la condition médicale étudiée. Au cours de cette phase, le traitement étudié est évalué pour déterminer son efficacité par rapport au traitement standard et pour caractériser plus précisément la sécurité du traitement.

Pourquoi est-il important de participer à des études de recherche clinique ?

Sans la participation de volontaires aux études de recherche clinique, les nouveaux médicaments et dispositifs ne seraient pas découverts et ne seraient pas disponibles pour être utilisés par la population générale. En conséquence, il ne serait pas possible d’améliorer les traitements et les technologies médicales actuels.

Les gens choisissent généralement de participer à des études de recherche clinique parce qu’elles leur donnent la possibilité d’accéder à de nouveaux traitements qui pourraient être potentiellement plus efficaces pour traiter leur maladie que les traitements actuellement disponibles.

Les chercheurs en médecine ne peuvent pas garantir le succès global de ces produits de recherche. La principale raison d’étudier un nouveau médicament potentiel est de déterminer si le produit est efficace et sûr pour traiter une condition médicale particulière. Ce n’est que grâce à la participation de volontaires que de meilleurs médicaments peuvent finalement être mis à la disposition de personnes qui, autrement, auraient moins de possibilités de traitement ou des traitements moins efficaces.