Bien être

Les maux de la grossesse : désagréables mais supportables

Les maux de la grossesse : désagréables mais supportables
Les maux de la grossesse : désagréables mais supportables
Les maux de la grossesse : désagréables mais supportables

La grossesse chamboule le corps visiblement mais aussi de façon plus souterraine et moins visible les hormones. Il en résulte une myriade de petits désagréments la plupart du temps gênants mais largement supportables !

Le premier signe désagréable de la grossesse apparaît dès les premières semaines sous forme d’angoisse. La future maman confrontée à une joie intense mais aussi à un chamboulement de sa vie se pose 1001 questions sur le bébé à venir et sur la grossesse. Cette angoisse est normale pendant les 3 premiers mois et s’estompe peu à peu au fur et à mesure des examens rassurants.

Nausées et maux de tête

Dans les trois premiers mois, les nausées sont également possibles mais pas systématiques. Toutes les femmes ne sont pas égales sur ce point. Certaines ne vomissent jamais, tout juste perçoivent-elles quelques dégoûts suite à une odeur ou à une image désagréable. D’autres au contraire ne peuvent se retenir de vomir quotidiennement sans même de phénomènes déclenchants. Une salivation excessive est également possible chez la plupart des femmes. Selon toutes vraisemblances, les nausées sont dues en grande partie à une intolérance de l’estomac face à la surproduction du corps d’estrogènes. A l’issue du 3e mois, généralement tout rentre dans l’ordre et les nausées ne sont plus qu’un mauvais souvenir.

L’autre grand mal du début de grossesse est la multiplication des maux de tête. Ceux-ci sont liés principalement à la modification de la pression artérielle et s’estompent également rapidement dès la fin du 3e mois.

En fin de grossesse, la plupart des femmes souffrent également de brûlures d’estomac accompagnées ou non de remontées gastriques désagréables.

Masque de grossesse et vergetures

Le masque de grossesse que l’on appelle aussi chloasma se présente sous la forme de taches « café au lait » sur le front et les joues. Là encore, ce mal n’est pas systématique mais quand il apparaît en début de grossesse, la femme touchée doit absolument se protéger du soleil pour éviter que les traces ne s’aggravent. Dès l’ accouchement, toutes ces marques disparaissent d’elles -même.

Outre le masque de grossesse, les femmes redoutent principalement lors de la grossesse l’apparition de vergetures. Là encore, toutes les femmes ne sont pas logées à la même enseigne. Tout dépend de la qualité de la peau. Car en fait, les vergetures sont les traces d’une cassures des fibres élastiques de la peau sous l’effet de la dilatation. La plupart du temps, les vergetures apparaissent sur les endroits les plus exposés du corps soit sur le ventre, les seins, les hanches, les cuisses. Les vergetures sont indélébiles. Une fois installées, elles resteront visibles à vie.

Jambes lourdes et maux de dos

La plupart des femmes souffrent en fin de grossesse de jambes lourdes dues principalement à la surproduction d’hormones qui peuvent entraîner la dilatation des veines et une mauvaise circulation sanguine. Le poids de bébé et du placenta sur le squelette entraînent aussi très souvent et logiquement en fin de grossesse des maux de dos. Il n’est pas rare chez les femmes enceintes de voir apparaître une sciatique avant ou après l’accouchement.

Les démangeaisons abdominales sont également très fréquentes pendant le grossesse. La peau se tend sur le ventre et provoque des picotements permanents. Une crème hydratante est d’un bon secours pour nourrir et assouplir la peau.

Comment here