Les Endoscopies : Conseils Et Typologies

les-endoscopies-conseils-et-typologies

L’endoscopie est un examen médical qui consiste à introduire dans le corps par un orifice naturel un fibroscope pour examiner un organe. On peut également introduire ce fibroscope par une incision faite par le médecin on parle alors de coelioscopie lors de l’examen dans l’abdomen ou d’arthroscopie quand il s’agit d’une articulation.

Les endoscopies peuvent étudier les poumons (fibroscopie bronchique), l’oesophage, l’estomac et le duodénum (fibroscopie oeso-gastro-duodénale), le rectum et le colon (rectoscopie et coloscopie). Lors de la fibroscopie, il est possible à l’aide d’une petite pince de faire des prélèvements des tissus examinés.

Typologies des endoscopies :

Fibroscopie bronchique

les-endoscopies-conseils-et-typologies

Après une anesthésie locale au niveau de la gorge, le fibroscope est introduit par le nez ou la bouche, puis le long de la trachée jusqu’aux grosses bronches. Il ne faut pas avoir fumé pendant les 2 jours précédents l’examen. Lors du passage du fibroscope au niveau des cordes vocales cela peut déclencher une toux importante avec une sensation d’étouffement.

Cet examen médical est assez désagréable et un peu douloureux mais tout à fait supportable. Il permet de diagnostiquer beaucoup plus précocement les cancers bronchiques.

La fibroscopie oeso-gastro-duodénale

Après une anesthésie locale de la bouche et de la gorge le médecin introduit un tube dans la bouche, l’oesophage, l’estomac jusqu’à la première partie de l’intestin que l’on appelle le duodénum. Il faut être à jeun pour cet examen et il ne faut ni manger ni boire dans les 2 heures qui suivent. Mais attention : le passage du tube est très désagréable pouvant entraîner un réflexe nauséeux important et douloureux malgré l’anesthésie.

La fibroscopie permet notamment de diagnostiquer les ulcères, les gastrites et d’éventuelles tumeurs.

La coloscopie

les-endoscopies-conseils-et-typologies

La coloscopie est l’examen du rectum et du côlon par l’intermédiaire d’un fibroscope. Cet examen nécessite une préparation minutieuse car il faut libérer le côlon d’un maximum de matières fécales.

Il est nécessaire de suivre un régime particulier dans les jours qui précèdent l’examen. Dans les heures qui précèdent la coloscopie, il faut boire plusieurs litres d’un produit spécial (le colopeg) qui entraîne une diarrhée importante permettant de vider le côlon.

Lors de la coloscopie le médecin étudie le rectum puis les parois du côlon. Il peut faire des prélèvements. En cas de polypes il est possible de les retirer à l’aide du coloscopie.

Quand la coloscopie se limite à l’examen du rectum on parle de rectoscopie.

Boukhris Najla

Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire