You are here
Accueil > Psychologie > Développement personnel > Le poids des mots, le choc des images : l’impact

Le poids des mots, le choc des images : l’impact

Nous vivons  dans une société médiatique ou l’image prends une place de plus en plus grande. Malheureusement nous ne prêtons plus attention à l’impact que ces dernières peuvent avoir sur notre façon de penser, notre moral…

On ne compte plus les images de violence à la télévision, dans les médias, internet … Nous n’y faisons même plus attention de façon consciente tellement la chose est devenue banale. Mais qu’en est-il de son impact sur notre inconscient ?

Les images ont un pouvoir  incroyable sur nous que nous le voulions ou pas.  Elles forgent notre personnalité et s’intègrent dans notre histoire personnelle souvent de façon insidieuse.

Que dire de l’influence des milliers de films que vous aurez vu dans votre vie sur votre façon de voir le monde ? Souvent ils façonnent  inconsciemment celui ou celles que vous êtes ou voulez êtres en fixant dans votre esprit des modèles à qui se comparer. Des modèles fictifs, mais des modèles quand même.

Difficile de nier l’impact de toutes ces images, mais pourquoi ne pas se servir de cette force à votre avantage en utilisant votre arme absolue ! LE CHOIX !

La play-list  en cas d’urgence !

Vous n’avez pas le moral ? Vous pensez sérieusement que le  fait de regarder le journal de 20h tous les jours va vous aider à vous sentir mieux ?
vous avez du mal à vous motiver pour ce projet qui vous tient pourtant  à cœur depuis des années … et vous passez vos soirées à regarder des séries TV policières plus déprimantes les unes que les autres ou sur Facebook à raconter votre journée (qui c’est mal passée et donc à ressasser du négatif).

Opérez un choix stratégique dans ce que vous regardez et vous vous verrez changer. Constituez vous des play-list vidéo de vos films préférés en les classant d’une façon un peu inhabituelle :

Positiver, Se motiver, Aimer… Notez vos impressions sur un bout de papier après vos séances afin de ne pas les oublier dès le lendemain  (notes des répliques qui vous ont inspiré) et essayez d’y repenser par la suite en les relisant de temps en temps.

Vous êtes déprimés sortez votre play-list de films drôles ou au moins positifs.

Vous avez du mal à vous motiver pour vous rendre à la salle de sport ? Programmez-vous une soirée Rocky avec Stallone avant votre séance de sport ! (c’est un exemple hein ! )

L’impact des images sur notre organisme  : Norman Cousins – rire pour guérir

Norman Cousins, journaliste Américain, est terrassé en 1964 par une « spondylarthrite ankylosante » (une maladie chronique dégénérative) . Il se retrouve vite à l’hôpital, incapable de dormir et souffrant atrocement. Il décide alors de lutter.  Cousins estime que si des émotions négatives peuvent perturber l’équilibre chimique du corps, des émotions positives amèneraient certainement des changements positifs. Il décide que l’optimisme et le rire sont peut-être le meilleur remède. Et il se met  à visionner des films comiques aussi souvent qu’il le peut et à consommer de la vitamine C en très grande quantité. Il a constaté que chaque visionnement de 30 minutes lui procurait 2 heures de repos sans douleur. Après 6 mois de ce traitement, il était complètement rétabli.

Son état s’étant amélioré, Cousins quitte bientôt l’hôpital pour l’environnement plus gai d’une chambre d’hôtel où il peut visionner des films comiques à satiété, lire des livres drôles, rire aux éclats, et dormir comme il le souhaite. Quelques semaines plus tard, la douleur disparaît et les médecins constatent sans l’expliquer que le tissu de sa colonne vertébrale et de ses articulations se régénèrent et que sa maladie irréversible régresse. Bientôt Cousins reprend son jogging quotidien et au bout de quelques mois, reprend son travail de journaliste.
Convaincu qu’il doit sa guérison à sa volonté de survivre et à sa cure de rire, Cousins écrira son étonnante expérience et en fera un bestseller (La Volonté de guérir).

Depuis, de nombreuses études ont été faites  sur l’impact d’une attitude positive sur la maladie (cancer notamment ). Toutes arrivent aux mêmes conclusions :

  • Le rire augmenterait la tolérance à la douleur
  • Le visionnement d’un film tragique peut également produire un effet analgésique
  • Le rire contribue au bon fonctionnement du système immunitaire

Rire favorise la guérison alors pourquoi s’en priver ?

Se motiver quel que soit le domaine

Quelles que soient vos ambitions de vie, de réussite, de succès, le souvenir d’un film bien choisi, d’une réplique … peut générer en vous le petit truc en plus qui fera la différence.

L’utilisation de cette technique vous parais loufoque ? Détrompez vous, les coachs sportifs et entraineurs de renoms  l’ont bien compris depuis longtemps et surveillent, voir,  imposent à leurs « champions » des séances vidéos ou les films sont loin d’être  choisis au hasard. Rien n’est laissé au hasard quand des millions sont en jeux : Soyez votre propre coach.

Une petite scène culte au passage dans  : »A la recherche du bonheur » un excellent film avec  Will Smith :  Il retrace une période de la vie de Chris Gardnern, qui après avoir vécu comme un SDF tout en prenant soin de son jeune fils  est devenu multi-millionnaire en ne lâchant jamais  ses rêves. Une grande leçon de vie qui nous fait relativiser nos petits soucis de la vie quotidienne. Tout en montrant le côté sombre du rêve Américain : réussi ou meurs !

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!