Oto-rhino-laryngologie

Laryngite : Symptômes et traitements

Laryngite : Symptômes et traitements

 

 

Inflammation aiguë ou chronique du larynx caractérisée par de l’enrouement ou de l’aphonie, et une toux sèche souvent pénible.

Laryngite : Symptômes et traitements
Laryngite : Symptômes et traitements

La forme chronique impose toujours un examen spécialisé approfondi, et ne pourra bénéficier de notre Pharmacie naturelle qu’après avoir éliminé toute cause nécessitant un traitement médical ou chirurgical adapté. Si par contre il s’agit d’une laryngite banale et occasionnelle, nos thérapeutiques naturelles sont suffisantes pour en venir facilement à bout, sachant que plus tôt vous les commencerez – c’est-à-dire dés les premiers signes d’irritation – plus vite elles seront efficaces.

Voilà ce que vous devez faire journellement jusqu’à guérison complète :

1) Un gargarisme prolongé avec au choix :

• de l’eau chaude très salée (avec du gros sel de mer gris) additionnée du jus d’un citron entier ;
ou
• une infusion de bouillon blanc (faire infuser 30 g de fleurs séchées pendant 15 minutes dans un litre d’eau bouillante et filtrer) matin, midi et soir, juste après les repas et une dernière fois avant le coucher.

2) Quelques instants après chaque gargarisme :

• Buvez un grand verre d’eau miellée citronnée modérément chaude (une cuillerée à soupe de miel et le jus d’un demi-citron fraîchement pressé pour un verre d’eau).

• Puis sucez très lentement (avant de l’avaler) une cuillerée à dessert de miel d’eucalyptus, de lavande ou de sapin, ou bien une pastille antalgique et adoucissante à base de plantes sous forme de spécialités pharmaceutiques (par exemple : Activox* ou Euphon*).

• Et enfin, mastiquez de la propolis purifiée en morceaux (comme du chewing-gum), pendant une heure ou deux, à raison d’un bon gramme à chaque prise. Cette propolis peut être avalée sans inconvénient après mastication.

3) Pulvérisez au fond de la gorge, plusieurs fois par jour, un spray de solution de propolis (des
pulvérisateurs prêts à l’emploi existent en pharmacie ou parapharmacie).

4) Mettez éventuellement sur la gorge, au coucher, un cataplasme d’argile (modérément chaud et maintenu par une bande Velpeau) que vous laisserez en place jusqu’au lendemain matin.

5) Pour finir, trois choses essentielles :

• ne fumez plus si vous êtes fumeur ;
• mettez vos cordes vocales au repos complet, autrement dit, ne parlez pas, ou si vous devez dire quelque chose, soyez laconique et exprimez-vous lentement le plus doucement possible (ne soyez pas inquiet sur ce plan : c’est dans ces cas-là qu’on vous écoute le mieux !…) ;
• protégez bien votre gorge avec une écharpe chaude si vous devez sortir dehors.

En très peu de jours, votre voix aura retrouvé son timbre habituel, une bonne sonorité et son intensité normale.

Comment here