Bien être

L’après chirurgie esthétique : une étape cruciale

L’après chirurgie esthétique : une étape cruciale 1

L’après chirurgie esthétique : une étape cruciale 2

La chirurgie esthétique implique des opérations parfois douloureuses autant sur le plan physique que psychologique. Il est dès lors crucial de bien se préparer, de bien choisir son chirurgien esthétique mais aussi de préparer son retour et de tout mettre en œuvre pour faciliter le rétablissement.

De nos jours, il est de plus en plus fréquent de parler de chirurgie esthétique sans complexes et ouvertement. Il est ordinaire de voir dans bien des pays, notamment au Brésil, des jeunes adolescentes recevoir des opérations de chirurgies esthétiques pour leur anniversaire. Néanmoins, il ne faut pas pour autant oublier qu’il s’agit d’opérations irréversible et que la préparation mentale doit être complète. Les règles régissant cet aspect de la chirurgie sont relativement pointilleuses et précises. Il y a par exemple obligation, pour tout praticien qui se respecte, d’informer le client des conséquences qu’une opération pourrait engendrer. De même, il est nécessaire de voir le patient au moins deux fois en rendez-vous avant l’opération, et de laisser quinze jours de réflexion afin que la personne concernée puisse peser le pour et le contre d’une telle décision.

En revanche, il y a un autre aspect dont on parle moins : le retour. En effet, il est aussi nécessaire de préparer son retour pour prévenir toutes sortes de maux, qu’ils soient physiques ou psychologique. D’abord, il n’y a rien de pire que de rentrer chez soi et de devoir se faire prescrire des antidouleurs à toute vitesse. Vous n’aurez certainement pas la tête (au sens propre comme au sens figuré) à courir les pharmacies pour trouver un antidouleur. Prenez donc le soin de vous en procurer avant l’opération. Vous ne vous en porterez que mieux.

Ensuite, pour préparer le retour, il est nécessaire de vous relaxer déjà avant l’opération. Ecoutez de la musique douce, travaillez sur votre respiration et éliminer de vos pensées tout ce qui pourrait être source d’angoisse ou de stresse. Prenez le temps de prendre soin de vous, et s’il le faut, mettez à contribution votre entourage. Plus vous serez fatigué, plus les signes physiques de l’opération et de la fatigue engendrée resterons gravés sur votre visage.

Enfin, après l’opération, soyez attentifs aux plaies et à leur possible infection. Vérifiez constamment l’évolution de la situation et si vous ne pouvez pas le faire vous-même, alors demandez de l’aide à quelqu’un. Si une plaie persiste et ne se referme pas, ou que vous constatez des effets secondaires non désirés, n’hésitez surtout pas à vous rendre à votre clinique pour demander des explications et pour que votre praticien puisse vous administrer des soins supplémentaires. La réglementation stipule que ce genre de soins ne sont pas facturés et font parti intégrante de l’opération.

Pour finir, cela peut paraitre évident mais on oubli parfois de mettre ce conseil en application. Une fois chez vous, reposez vous, Le sommeil est absolument indispensable pour bien récupérer, même si vous ne sentez pas la fatigue. Il en va de même pour l’eau, n’hésitez pas à vous hydrater le plus souvent possible, même si vous n’avez pas soif. Le corps en reconstruction nécessite beaucoup plus d’apport aqueux qu’un corps en situation ordinaire.

Comment here