Pédiatrie

La scarlatine : Qu’est ce que c’est ?

C’était autrefois une maladie infantile particulièrement redoutée, bien souvent mortelle, au même titre que la rougeole. Nous pensions qu’elle avait disparu, mais depuis quelque temps, fleurissent régulièrement sur les portes des écoles maternelles de petits panneaux inquiétants « Attention cas de scarlatine »…Mais, pas de panique, la scarlatine se soigne aujourd’hui très bien.

La scarlatine est due à une bactérie, un streptocoque du groupe A. Son nom, et son surnom, la fièvre écarlate, fait référence à la couleur de la peau rouge-lilas provoquée par l’éruption cutanée.

L’angine rouge

L’infection, qui s’attrape simplement en inhalant des gouttelettes de salives infectées, se développe au niveau du pharynx et des amygdales. L’incubation qui dure de 3 à 5 jours se manifeste par une montée de fièvre élevée (jusqu’à 40°) accompagnée de ganglions dans le cou, d’une angine rouge, d’une coloration blanche de la langue et d’une difficulté à avaler. La concordance de symptômes très caractéristiques permet un diagnostic rapide qui peut être éventuellement confirmé par l’analyse d’un prélèvement au niveau de la gorge. Pour soulager votre enfant, habillez-le légèrement et confortablement, proposez-lui à boire régulièrement et veillez à ce que la température de la pièce ne dépasse pas 20°. Il aura des difficultés à s’alimenter alors proposez-lui des aliments liquides, yaourts, compotes, soupes tièdes… Il peut prendre du paracétamol pour calmer la douleur et pour lutter contre la fièvre.

L’éruption

Très vite, 48 heures après l’apparition de l’angine rouge, survient un exanthème (éruption) provoquée par une toxine contenue dans le streptocoque. Une multitude de petits points rouges apparaissent d’abord sur le thorax et aux plis de flexion des membres (aisselles, plis de l’aine, coudes) puis s’étendent sur le reste du corps en 48 heures, sauf aux paumes des mains et aux plantes des pieds. L’éruption est impressionnante visuellement, mais aussi au toucher car la peau est sèche, rugueuse et brûlante. La langue aussi présente un aspect peu ragoûtant : d’abord recouverte d’un enduit blanchâtre elle vire ensuite au rouge écarlate et présente un aspect « framboisé » avec des papilles enflammées et saillantes.

Traitement

Dès que le diagnostic est confirmé, votre médecin mettra l’enfant sous pénicilline pendant 10 jours ou macrolides s’il y a une contre-indication allergique pour la pénicilline. La fièvre et les douleurs disparaissent en 1 semaine, mais l’exanthème peut durer plus longtemps. Au final, la peau subit une desquamation et pèle en lambeaux… Les complications sont rares depuis le traitement par antibiotique, néanmoins, le médecin surveillera le cœur, les articulations, et les reins. Par mesure de précaution, les autres membres de la famille seront également mis sous antibiotique.

Etat des lieux

Il n’existe pas de vaccin contre la scarlatine et on peut l’attraper plus d’une fois dans sa vie. (mais c’est exceptionnel). Elle touche particulièrement les enfants de 5 à 10 ans en période hivernale. Devenue rare, on note néanmoins une recrudescence de la maladie mais grâce à des générations de traitement par antibiotique, la maladie a perdu de sa virulence et aujourd’hui la scarlatine qu’attrapent les enfants est une version beaucoup plus « soft » que la fièvre écarlate qui terrifiait tant nos aïeux.

La pénicilline

Le premier antibiotique connu est un dérivé de la moisissure « pénicillium notatum », la pénicilline, découverte par Alexander Fleming en 1928. En 1943, la découverte est préparée industriellement et devient accessible à tous.

Comment here