Chirurgie

Hypnose et chirurgie : comment l’hypnose se fait-elle une place dans les blocs opératoires ?

Depuis quelques années déjà, l’hypnose prend de plus en plus de place dans les blocs opératoires. Une tendance qui a été accélérée et largement confirmée par l’année 2020. Pour les patients comme pour les professionnels, l’hypnothérapie est un allié important. Elle permet de réduire la douleur, de faciliter le travail des anesthésistes, mais aussi de faire économiser des millions d’euros aux hôpitaux.

L’hypnothérapie pour gérer la douleur

L’une des premières raisons pour lesquelles l’hypnose a été appelée en renfort dans les hôpitaux de France, c’est pour sa capacité à aider les patients à gérer la douleur. De nombreuses interventions pratiquées dans les hôpitaux provoquent d’inévitables douleurs. Jusqu’à présent, celle-ci était gérée avec des solutions médicamenteuses créant parfois plus de problèmes que de solutions.

Heureusement, de nombreux praticiens experts en hypnose, comme Geoffrey Matter, ont développé des hypnothérapies qui gèrent efficacement la douleur. Cette solution permet de soulager les douleurs post-opératoire, mais aussi d’apprendre à gérer les douleurs chroniques qui handicapent souvent les patients. Cela permet même de gérer des pathologies encore méconnues que les hôpitaux ne soignent pas comme la fibromyalgie.

L’hypnose pendant l’opération

L’hypnose est donc une formidable thérapie d’accompagnement qui peut aider à encadrer le parcours des malades, mais pas seulement. Petit à petit, elle s’invite jusque dans le bloc opératoire. Certains anesthésistes ont reçu des formations d’hypnothérapeutes pour apprendre à endormir les malades et à gérer leur sommeil en limitant le recours dangereux aux solutions médicamenteuses.

Bien sûr, l’hypnose ne permet pas de se passer de la chimie, mais elle permet de réduire la quantité de médicaments utilisés. Ainsi, le réveil est plus facile et le sommeil moins risqué. Récemment, certains hôpitaux ont même testé des solutions d’hypnose par casques de réalité virtuelle. Les résultats sont prometteurs et très encourageants.

Les avantages économiques de l’hypnose à l’hôpital

L’hypnose permet donc de gérer la douleur des patients et de limiter les risques opératoires liés à l’usage de substances dans le cadre d’un sommeil artificiel. L’association de ces deux avantages en crée un troisième, mais cette fois-ci purement économique. Effectivement, l’hypnose permet de faire d’importantes économies.

Pourquoi ? Parce qu’un malade qui gère mieux la douleur et un malade qui peut retourner vivre chez lui plus vite. De même, lorsqu’un malade reçoit peu de substances chimiques au cours de l’opération, il se réveille plus vite et libère donc plus vite son lit en salle de réveil. Il reste également moins longtemps à l’hôpital. En pleine période de pandémie, le grand public a pris conscience qu’à l’hôpital, chaque minute passée dans un lit coûte très cher.

 

Comment here