Grosse fatigue: quelles sont les raisons de votre perte de vitalité?

De plus en plus de personnes se plaignent d’une grosse fatigue qui ne s’en va pas. Est-ce normal?

De nos jours, la vie, c’est la course: on ne prend plus toujours le temps de se poser et de se… reposer. De nouveaux symptômes font alors leur apparition et certains se demandent si la grosse fatigue permanente ne serait pas une « nouvelle maladie », créée de toute pièce par notre mode de vie.

Une grosse fatigue survient quand on a perdu toute sa vitalité: êtes-vous sûr de dormir assez?

Et pourquoi pas?

La fatigue est enclenchée par différents facteurs modernes, tels que la malbouffe, l’absence d’exercice, le stress. Il en résulte que si l’on est atteint de grande fatigue, c’est parce que nos habitudes quotidiennes nous ont littéralement volé toute notre vitalité.

La vitalité, c’est l’énergie à la fois physique (nécessaire pour faire quelque chose) mais aussi mentale (être positif par exemple), ce qui explique que les gens les plus fatigués sont aussi… les moins heureux!

Le facteur sommeil

Une étude a démontré que le sommeil n’est plus une priorité dans la vie de chacun d’entre nous. On travaille, on s’occupe de la maison et des enfants, on s’amuse le week-end, on sort le soir… Que ce soient des loisirs ou des obligations, nous dormons quand nous sommes réellement épuisés…

Et c’est peut-être de là que vient le problème.

En effet, beaucoup d’entre nous cherchent la réponse à une grosse fatigue soudaine ou permanente dans l’anxiété, l’éducation des enfants, etc. Et si c’était simplement parce que vous dormez mal et pas assez?

Si vous dormez mal, vous pouvez tester un ou plusieurs remèdes naturels pour retrouver le sommeil.

Le manque de sommeil peut être un facteur à lui tout seul ou bien il est combiné à d’autres: et c’est bien pire.

Si vous dormez 7h par nuit et que vous estimez que c’est largement suffisant… mais que vous êtes toujours épuisé, peut-être est-il temps de revoir de temps de sommeil: vous avez sans doute besoin de plus dormir.

Le temps de sommeil est très personnel et c’est à vous de trouver votre rythme.

Bien dormir n’est pas la seule cause d’une grosse fatigue, il en existe des tas et il est nécessaire de ne pas se laisser abattre, au risque de passer de la fatigue… à la dépression.

Il n’y a pas de raison de perdre sa vitalité: broyer du noir ou être essoufflé après avoir marché 15 minutes, voici des comportements anormaux qui montrent que vous n’avez plus aucune énergie.

Avoir un bon sommeil n’est pas réservé aux bébés. Les dix trucs ci-dessous permettent d’éliminer la quasi-totalité des problèmes de sommeil et de mieux dormir.

1. Faites un petit déjeuner copieux et un diner plus léger

Vous savez probablement que la digestion exige de l’énergie. Donc si vous mangez lourdement le soir, votre corps devra travailler dur pour digérer le repas pendant que vous essayez de dormir. Si au contraire vous manger plus copieusement le matin, vous pouvez vous contenter d’un repas plus léger le soir. Une alternative est de diner très tôt – vers 18h – de façon à avoir achevé votre digestion au moment du coucher.

2. Réduire les excitants

Evitez de prendre caféine après 14h et de boire alcool au moins trois heures avant l’heure de coucher. Deux ou trois verres de vin vous donnent envie de dormir, mais trop d’alcool vous fera vous réveiller plusieurs fois pendant la nuit.

N’oubliez pas que les colas, le chocolat, le thé et certaines médications contiennent de la caféine. Tenez en compte.

3. Profitez la lumière

Sortez quand il fait beau, ou au minimum, allumez les lumières à la maison le matin. Cela vous aidera à régler votre cycle sommeil-éveil.

4. Boire abondamment

Même une déshydratation légère peut se transformer en fatigue chronique. Buvez 8 à 10 verres d’eau par jour et ajoutez de 4 à 6 verres si vous faites de l’exercice (mais ne buvez pas de l’eau au moins une heure avant de vous coucher).

5. Faites de l’exercice

L’exercice régulier stimule d’abord et puis détend votre corps. Donc si vous commencez à faire de l’exercice juste avant de dormir, les hormones stimulantes seront libérées et élèveront la température de votre corps, en vous empêchant de vous endormir. Alors… faites de l’exercice mais le plus tôt possible.

6. Faites une sieste

C’est bien de faire une sieste, surtout si vous n’avez pas bien dormi la nuit précédente. Mais en plus, les études montrent que les gens qui font une sieste de 15 minutes se sentent plus alertes et moins assoupis, même après une nuit blanche ou une mauvaise nuit.

7. Allez-vous coucher quand vous avez sommeil

Si vous n’arrivez pas à vous endormir après 20 minutes, levez vous et quittez la chambre à coucher. Faites des choses peu excitantes. Cela devrait aider à vous calmer pour que vous puissiez retourner au lit et vous endormir.

8. Enlevez la télévision de votre chambre à coucher

Réservez le lit et la chambre à coucher pour dormir et pour faire amour. Rein d’autre. Pas de lecture. Pas de conversation au téléphone. Pas de télévision. Sans soucis.

9. Créez un cycle de sommeil et restez-y fidèle

Si vous n’êtes pas capables de vous coucher à la même heure chaque nuit, vous pouvez établir une habitude dans vos heures de réveil. Levez-vous à la même heure chaque matin, même le week-end.

10. Essayez des calmants bio

Au lieu de prendre des somnifères, vous pouvez essayer la valériane – une herbe qui peut améliorer la qualité de votre sommeil sans la sensation désagréable le matin suivant. Essayez d’en prendre entre 150 et 300 milligrammes à l’heure du coucher, mais faites des pauses de temps en temps pour que votre sommeil se développe sans aide.

Si après tous vos efforts vos problèmes de sommeil existent encore, vous devez consulter votre médecin.

Boukhris Najla

Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire