You are here
Accueil > Bien être > Don de sang : Ce qui est conseillé de faire et de ne pas faire

Don de sang : Ce qui est conseillé de faire et de ne pas faire

Ce qu’il faut faire pour réussir son don de sang :

– Les jours qui précèdent le don du sang, il est recommandé de manger des aliments riches en fer (lentilles, pommes, olives, épinards, produits de la mer, raisins secs, œufs, etc.). Les aliments riches en vitamine C (agrumes, poivron cru, tomate, gingembre, etc.) contribuent à la fixation du fer dans l’organisme. Il est donc recommandé d’en consommer en quantité raisonnable avant de donner son sang.

– Il est recommandé d’avoir une bonne nuit de sommeil (au moins 6h de sommeil), avant de donner son sang.

– Si vous avez peur des aiguilles, pensez à vous distraire durant l’intervention. Vous pouvez, par exemple vous détendre en écoutant de la musique, en lisant ou en discutant avec les autres personnes dans la salle.

– Il est important de prendre une collation après avoir donné son sang. Certains centres de don du sang offrent du jus d’orange et des cookies aux donneurs. Il est recommandé de manger un aliment sucré après avoir donné son sang, car cela aide à rééquilibrer les niveaux de sucre dans le sang.

– Afin de reprendre des forces rapidement et de remplacer le sang perdu, assurez-vous d’inclure suffisamment de protéines, de légumes et de fruits dans vos repas, durant les jours qui suivent votre don de sang.

– Un don de sang est un projet qui se prépare à l’avance. Il est important de choisir une date qui vous permettra de vous reposer le reste de la journée, après avoir donné votre sang.

A lire aussi  Comment identifier et traiter les piqûres d'araignées

Ce qu’il ne faut pas faire pour réussir son don de sang

:

– Avant de donner son sang, il est interdit de consommer des boissons alcoolisées ou contenant de la caféine. La caféine et l’alcool sont des diurétiques, qui, non seulement risquent de vous affaiblir, mais qui peut aussi être néfaste pour les personnes qui recevront votre sang.

– N’oubliez pas d’apporter votre carte de donneur de sang, ainsi que votre carte d’identité, ou tout autre document prouvant votre identité.

– Portez des vêtements amples, afin de faciliter l’accès à votre bras durant le don.

– Évitez de consommer des aliments gras avant de donner votre sang. La graisse contenue dans les aliments gras, en particulier les fast-foods, interfèrent avec le dépistage des maladies infectieuses dans votre sang après le don. Votre sang risque donc d’être inutilisable.

– Ne donnez pas votre sang lorsque vous avez l’estomac vide. Manger avant d’effectuer le don, vous aidera à maintenir une glycémie stable et vous empêchera de vous évanouir.

– Ne vous levez pas immédiatement après avoir donné votre sang. Vous devez laisser un peu de temps à votre flux sanguin de se stabiliser avant de vous lever. En restant couchés ou assis pendant au moins 5 minutes, vous limiterez également les risques de vertiges. N’hésitez pas à contacter votre médecin, si, malgré les précautions, vous souffrez d’étourdissements ou d’évanouissement, après avoir effectué un don de sang.

– Les personnes qui ont suivi un traitement médical, ou qui ont pris des compléments alimentaires dans les 6 mois précédant le don de sang ne sont pas autorisées à donner leur sang. Ne dissimulez jamais cette information si cela vous concerne, car votre sang pourrait être fatal aux personnes qui doivent le recevoir.

A lire aussi  Pour quelles raisons doit-on travailler avec un coach sportif ?

– Les personnes âgées de moins de 17 ans, ainsi que celles dont le poids est inférieur à 50 kilos ne peuvent pas donner leur sang.

– Les personnes à risque élevé d’hépatite ou de VIH doivent également s’abstenir de donner du sang.

– Il est déconseillé de voyager ou de pratiquer des activités physiques intenses après avoir effectué un don de sang. Il est aussi préférable de ne pas conduire, car il est possible que vous vous endormiez au volant.

– Il est interdit de consommer de l’alcool après avoir donné son sang.

– Remettez votre projet de donner votre sang à un autre jour, si vous vous sentez très fatigués ou malades.

– Il est interdit de fumer avant de donner son sang.

Boukhris Najla
Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!