Pédiatrie

Diversification alimentaire chez le bébé à risque allergique

 

Les nouvelles recommandations de prévention primaire chez l’enfant à haut risque allergique visent à favoriser l’acquisition d’une tolérance plutôt qu’à réduire la charge allergique.

Les résultats d’études de suivi de nouveau-nés dans différents pays d’Europe ont fait évoluer les recommandations. Les sociétés savantes américaines et européennes ont publié, en 2008, de nouvelles propositions :

  • diversification alimentaire dès 4 mois (sauf pour le nourrisson présentant une allergie avérée)
  • introduction des aliments à fort potentiel allergique aux âges habituels.

Ces mesures de préventions concernent les nouveau-nés issus de famille atopique

Sur le plan nutritionnel, 6 mois est le bon âge pour diversifier l’alimentation.

Dans le cadre de la prévention des allergies alimentaire, la diversification peut commencer entre 4 et 6 mois. Il s’agit là d’une « fenêtre d’opportunité » pour faciliter l’introduction de la tolérance alimentaire.

L’éviction systématique des allergènes principaux (œuf, poisson, kiwi …) n’est plus recommandée chez le nourrisson à risque atopique. En revanche, il est nécessaire d’évaluer la tolérance à ces aliments par un bilan allergologique avant de commencer la diversification. L’éviction sera décidée selon les résultats.

Des études montrent que les enfants chez lesquels l’introduction des allergènes principaux est retardée, développent plus d’allergies alimentaires que ceux qui ont une diversification habituelle.

Ces enfants ne peuvent pas acquérir de tolérance n’ayant pas de contact avec ces aliments au moment de « la fenêtre d’opportunité ».

Les recommandations européennes de 2008 conseillent une diversification après 17 semaines et avant 24 semaines avec des aliments riches en fer (œuf, viande) et en acide gras poly insaturés à longue chaîne (poisson gras, œuf) et d’introduire progressivement le gluten entre 4 et 7 mois. Ceci permet de diminuer le risque d’allergie au blé, de maladie cœliaque et de diabète de type 1.

La diversification en pratique

Age Aliment
0 – 6 mois Lait maternel ++ ou lait HA (en complément ou en cas d’impossibilité de l’allaitement maternel)
4 – 6 mois* En l’absence d’allergie alimentaire avérée :

  • Lait standard 2ème âge et laitages « natures »
  • Légumes cuits les 1ères fois **
  • Fruits cuits les 1ères fois***
  • Céréales infantiles avec gluten
  • Pommes de terre
  • Viandes bien cuites (agneau, lapin, canard, porc)
9 – 12 mois
  • Pain blanc non fariné bien cuit
  • Autres viandes (veau, bœuf, dinde, poulet)
  • Poisson
  • Œuf (blanc et jaune mélangés)
  • Huiles d’olive, de tournesol ou de colza, beurre
  • Fromages
A partir de 12 mois
  • Biscuits
  • Petites pâtes, semoule, riz
  • Lait de croissance (ou lait entier)
15 – 18 mois
  • pâtes
  • Autres féculents et légumes, crudités et fruits crus
  • fruits à coque sous forme d’entremets ou de poudre****
Boisson eau : la seule indispensable

* Evaluer la tolérance aux aliments par prick tests avant la diversification chez l’enfant à risque allergique. L’éviction sera faite en fonction des résultats du bilan réalisé.

** Introduire les légumes progressivement à raison d’un aliment nouveau tous les 3 jours en commençant par carotte, haricots verts, courgette, artichaut, aubergine, poireau.

*** Introduire les fruits progressivement en commençant par pomme, poire, pêche, abricot, coing, pruneau. Les fruits rouges et les fruits exotiques ne sont pas interdits en l’absence d’allergie.

**** il n’est pas judicieux de donner des fruits secs à coque jusqu’à 6 ans du fait d’un risque d’inhalation dans les bronches (ex : noix, amandes, cacahuètes, noisettes …)

Sources :

  • Nutridoc décembre 2008 : synthèse de l’article du Dr Fabienne Rancé, allergologie-pneumologie, hôpital des enfants, Toulouse
  1. P. Sergeant, diététicienne en service d’immunologie et allergologie, CHU de Nancy

Notes

 Atopie : manifestation allergique (asthme, allergie alimentaire, rhinite allergique, dermatite atopique) chez un des parents ou un membre de la fratrie du 1er degré

Comment here