Actualité

COVID-19 Tunisie : une situation sous contrôle selon le ministère de la santé

COVID-19 Tunisie : une situation sous contrôle selon le ministère de la santé
COVID-19 Tunisie : une situation sous contrôle selon le ministère de la santé
COVID-19 Tunisie : une situation sous contrôle selon le ministère de la santé

Au mercredi 11 novembre 2020 l’État tunisien a annoncé avoir enregistré entre le 2 et le 8 novembre environ 10 000 nouveaux cas de coronavirus ce qui fait une moyenne de 1434 par jour. Malgré une forte augmentation du nombre de cas de contamination, l’État assure avoir la situation sous contrôle en donnant les chiffres-clés de l’état pandémique sur le territoire tunisien.

 

Le point sur les chiffres

 

Le ministère de la santé tient hebdomadairement un point de presse périodique pendant lequel Faouzi Mehdi, le ministre de la santé, a annoncé que le taux contamination par le virus est toujours élevé mais que la « situation est toutefois sous contrôle, grâce à l’adoption de toutes les mesures visant à lutter contre la pandémie et à renforcer les capacités hospitalières pour la prise en charge des patients ». Aujourd’hui, le nombre de personnes actuellement hospitalisées est de 1590 dont 85 % dans les établissements hospitaliers publics. Les services de réanimation accueillent pour leur part 284 patients. Le ministre de la santé a également indiqué que la capacité des hôpitaux a été renforcée avec 248 lits de réanimation en plus et 1485 lits pouvant accéder à l’oxygène. De plus, il explique la disposition du ministère de la santé à renforcer le système de santé publique en passant par une face de recrutement des cadres médicaux et paramédicaux afin de pouvoir, à long terme, augmenter de manière conséquente le nombre de lits pour traiter les patients atteints du COVID-19.

 

Des mesures renforcées

 

Afin de continuer à lutter contre les virus, le ministre de la santé estime que la responsabilité est « collective » étant donné que l’État de son côté « s’acquitte de son devoir à travers le suivi de la mise en œuvre des mesures de prévention et le soutien des capacités des hôpitaux ». En effet, le citoyen se doit d’assumer son rôle dans l’application des nouvelles mesures qui ont été dictées par l’État concernant les restrictions sanitaires à savoir :

– Respecter le port du masque dans les endroits publics ouverts et fermés

– Respecter les règles de distanciation sociale

– Respecter les limitations de déplacements intra gouvernorats

– Respectez le couvre-feu instauré sur l’ensemble du territoire tunisien

– Respecter les différentes mesures appliquées notamment quant à la capacité autorisée des cafés, des restaurants et des bars

Chaque citoyen est responsable du respect de ces mesures ; il se verra acquitté d’une amende en cas de non-respect par les forces de l’ordre.

 

Continuer à se protéger

 

Il va de soi qu’en ces temps de pandémie, le citoyen se doit de continuer à respecter les gestes barrières tels que le lavage de mains régulier, le port de la bavette, les distanciations sociales de 1m50 et toutes les mesures mises en place par le gouvernement depuis le début de l’entrée sur le territoire du COVID-19. Bien entendu, afin de se protéger en amont d’une éventuelle contamination il est important de bien se tourner vers son assurance santé et de comprendre ce que cette dernière sera capable d’offrir en cas de besoin, que ce soit l’assurance santé individuelle ou l’assurance santé collective, chacune des formules sera en mesure de vous couvrir en fonction des attentes que vous aurez. Veillez à bien prendre connaissance des clauses de votre contrat actuel quitte à devoir souscrire à de nouvelles garanties si vous n’étiez pas couvert en tout cas de contamination du coronavirus.  Chaque citoyen tunisien devrait profiter d’une période de pandémie pour souscrire à une assurance-maladie en Tunisie et ainsi optimiser sa couverture.

Comment here