Psychologie

Comment faire face à une mort imminente ?

Comment faire face à une mort imminente ?
Comment faire face à une mort imminente ?
Comment faire face à une mort imminente ?

Ne pas se laisser abattre, se relever et faire en sorte de tout arranger avant de partir, c’est ainsi qu’il est conseillé de réagir lorsqu’on sait qu’on va bientôt mourir. Il faut surtout éviter de rendre cette période aussi amère que l’est la mort elle-même. Occupez-vous par exemple à arranger les affaires en cours. Vous pourrez aussi entamer l’organisation de vos obsèques en commençant par les toutes petites choses que vous pouvez anticiper, comme précommander un cercueil ou imprimer des lettres de remerciements. Par ailleurs, vous pouvez aussi rédiger votre testament et dicter à quelques-uns de vos proches vos dernières volontés, en évitant les larmes et les sanglots.

Faire face à la mort : l’aspect psychologique

Comment un être humain réagirait-il ?

Si jamais, en proie à une maladie, on annonçait à une personne qu’elle n’a plus que quelques semaines à vivre, comment réagirait-elle ? L’être humain suit un processus psychologique commun dont la première étape consiste à un retranchement sur soi-même. Ce retranchement sera alimenté par la peur de la mort et accompagné de questions du genre « Pourquoi est-ce que ça m’arrive à moi ? » ou « Où est le bon Dieu dans tout ça ? » si la personne est croyante. Passé ce cas, viennent ensuite les remises en question sur son parcours, personnel, social, professionnel, etc. C’est seulement à la fin de ce processus que viennent les idées plus réfléchies. À ce stade, chacun poursuivra des chemins différents. Certains choisissent par exemple de passer plus de temps avec les proches et d’autres décideront de réaliser des rêves qui ont toujours été repoussés comme partir en voyage par exemple. D’autres encore s’occupent de préparer leurs funérailles ou les lettres de remerciement décès, notamment en les faisant imprimer sur le site https://remerciementdeces.fr

Comment faire face à la mort ?

Ce premier paragraphe nous mène donc directement vers une question essentielle : « comment devrait-on vraiment réagir face à la mort ? ». À ce stade, fournir une réponse idéale ne serait pas possible, puisque chacun devrait décider de lui-même selon sa personnalité, ses envies, ses désirs, etc. Seulement, il faut éviter les réactions négatives comme sombrer dans l’alcool ou dépenser tout son argent par exemple.

 

Néanmoins, il est surtout conseillé de continuer de vivre et de profiter de chaque instant. Sans tomber dans le déni, essayez de faire comme si de rien n’était arrivé. Passez effectivement du temps avec vos proches sans toutefois vivre dans une autre réalité, par exemple en cédant à toutes leurs caprices ou en pardonnant tout ce qu’ils font de travers. Il ne faut pas changer la réalité sous prétexte que vous ne serez bientôt plus là et incitez vos proches à en faire autant. En effet, si vous continuez dans ce sens, vous allez bientôt sombrer tous ensemble dans la tristesse et les larmes.

Passer à l’action

Clore les dossiers en cours

La meilleure façon de réagir face à la mort est ensuite de s’occuper professionnellement. Justement, vous avez pas mal de choses qui vous attendent. Tout d’abord, gardez en tête que, cette fois, vous ne pouvez plus faire comme si de rien n’était. Par exemple, vous ne pouvez plus signer de nouveaux contrats vous impliquant directement, à moins que vous n’anticipiez déjà votre absence et que vous preniez les dispositions nécessaires.

De la même manière, c’est aussi le moment de s’occuper des autres affaires en cours. Si vous avez certaines affaires à régler, c’est le bon moment de vous en occuper. Si vous avez des dettes ou des créances par exemple, facilitez la tâche à vos proches en les réglant tout de suite.

Rédiger un testament

Si vous avez un patrimoine et que vous ne souhaitez pas discuter de visu avec vos proches des questions de succession, prévoyez un testament. Passez chez le notaire et réglez tout avec lui. Son rôle est de ne dévoiler ce que vous avez écrit dans votre testament qu’au moment que vous aurez choisi. Vous pouvez aussi commencer à vider et à nettoyer vos comptes bancaires en confiant la somme à une personne de confiance. Notez que le testament n’est pas exclusivement réservé à la succession. En réalité, vous pouvez tout mettre dans ce document.

Préparer ses obsèques

Cet exercice est aussi nécessaire pour s’occuper l’esprit et éviter que les émotions négatives ne surgissent. L’objectif est de soulager vos proches qui auront mille choses à faire le jour de votre mort. Mais en plus, de cette manière, vous pouvez vous assurer d’avoir un enterrement à votre goût.

 

En plus, la liste des choses qui vous attendent est longue. Logiquement, on pense premièrement au cercueil lorsqu’on souhaite préparer ses obsèques. Les fabricants acceptent justement ce genre de commande qui ne sera livré qu’au moment voulu. Ensuite, pensez à vos vêtements, en espérant qu’ils vous iront encore le jour de votre mort. Vous pouvez aussi préparer votre épitaphe et laisser des instructions à vos proches. Vous pouvez également précommander quelques objets utiles dès maintenant comme des bougies ou choisir à l’avance les fleurs. Vous pourrez cependant avoir besoin de la complicité d’un proche qui aura la lourde tâche d’exécuter et de faire respecter vos dernières volontés.

 

 

Comment here