Oto-rhino-laryngologie

Bien choisir son appareil auditif

Bien choisir son appareil auditif

Bien choisir son appareil auditif
Bien choisir son appareil auditif

Trouver une prothèse auditive adaptée à ses besoins : un choix qui ne s’improvise pas ! De nos jours, les problèmes d’audition ne sont plus l’apanage des personnes âgées. Ils touchent de plus en plus de jeunes, notamment en raison d’une utilisation abusive de casques et d’écouteurs dont le volume sonore peut endommager l’ouïe de manière permanente. Les dysfonctionnements auditifs engendrent des difficultés de communication importantes, qui se révèlent gênantes dans la vie quotidienne.
Heureusement, il existe sur le marché une vaste gamme d’appareils auditifs qui allient discrétion et performance. Dans la plupart des cas, ils permettent aux patients atteints de troubles auditifs plus ou moins sévères d’oublier leur handicap et de retrouver une vie normale. A condition de bien choisir l’appareil adéquat et d’apprendre à l’utiliser…

Des aides auditives à choisir selon le degré de handicap

Comme les lunettes ou les lentilles de contact, qui doivent être ajustées à la vue de celui qui les porte, un appareil auditif ne pourra être utilisé de manière optimale que s’il a été convenablement réglé en fonction des besoins du patient. Une personne souffrant d’une légère baisse d’audition ne portera pas la même prothèse qu’une personne malentendante. Le seul moyen d’évaluer de manière fiable son audition est de consulter un médecin O.R.L. qui déterminera la nature et l’étendue d’un éventuel dysfonctionnement auditif en procédant à divers tests et examens. L’audioprothésiste prendra le relais pour concevoir et façonner une prothèse ajustée, à partir de l’empreinte du conduit auditif de son patient.

Des prothèses toujours plus sophistiquées

Autrefois stigmatisées pour leur inconfort ou leur manque de discrétion, les prothèses actuelles ont bien évolué. L’esthétisme, qui est un critère essentiel pour un bon nombre de patients, est aujourd’hui mieux pris en compte. La miniaturisation des appareils, rendue possible par l’apparition des technologies numériques, a permis de créer des prothèses auditives presque invisibles… mais aussi plus efficaces et confortables. Au lieu d’amplifier la totalité des sons en provoquant une sensation de cacophonie permanente, les prothèses actuelles opèrent un véritable filtrage pour ne retenir que l’essentiel.

Les patients ont le choix entre différents types d’appareils en fonction de l’importance de leur handicap. Les appareils intra-auriculaires sont directement placés dans le conduit auditif. Ils conviennent aux personnes soucieuses de leur apparence, qui désirent entendre mieux en toute discrétion. Ils nécessitent un peu d’entraînement pour être correctement manipulés. Les contours d’oreille sont plus voyants mais ils présentent l’avantage de s’adapter au trouble auditif sans provoquer de phénomène de sur-correction. S’ajoutent à ces catégories un type de prothèse un peu particulier, destiné aux personnes qui cumulent problèmes de vue et d’oreille : les lunettes auditives. Dans ce cas précis, des contours d’oreilles sont placés au niveau des branches des lunettes, pour un résultat insoupçonnable.

Comment choisir une prothèse adaptée à son budget ?

La question du prix est aussi une préoccupation non négligeable pour les patients. Les appareils de dernière génération sont sans aucun doute les plus innovants… mais ce sont aussi les plus coûteux. Il faut également noter que la durée de vie moyenne d’un appareil ne dépasse pas cinq ans : celui-ci doit donc être renouvelé fréquemment. Sans compter que la plupart fonctionnent avec des piles et des accessoires nécessitant d’être régulièrement changés.

En France, la Sécurité Sociale peut aider les personnes malentendantes à financer une prothèse auditive adaptée à leur niveau de surdité et à leur budget en prenant en charge une partie de leurs dépenses. Toutefois, le niveau de remboursement est corrélé au type d’appareil. Les prothèses analogiques (classe A) demeurent les mieux remboursées. Sachez également que les prix d’un appareil auditif peuvent varient en fonction du fabricant, même pour un modèle similaire. D’où l’importance de comparer plusieurs devis avant de se décider.

Comment here