Nutrition

La vitamine C : Teneurs aliments, besoins et fonctions

La vitamine C : Teneurs alimentts, besoi
La vitamine C : Teneurs alimentts, besoi
La vitamine C : Teneurs alimentts, besoi
Antiscorbutique et stimulant général, la vitamine C fait partie des vitamines essentielles au bon fonctionnement que l’organisme.

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble qui ne s’accumule pas dans l’organisme et doit ainsi être absorbée quotidiennement.

Découvert en 1928 par le chimiste hongrois Györgyi, il s’est avérée que la vitamine C était un antiscorbutique et un stimulant général.

Le scorbut est une maladie due à une carence en vitamine C et se manifeste par une anémie, une faiblesse, des hémorragies des gencives et de la peau, des troubles gastro-intestinaux, une cachexie, un déchaussement des dents.

Une carence partielle en vitamine C se traduit par des symptômes mineurs : une fatigue anormale (physique et/ou intellectuelle), des saignements faciles, une prédisposition aux infections, un retard de croissance chez l’enfant…

A lire aussi  Des solutions naturelles pour soulager les douleurs des règles

Vitamine par excellence des végétariens, la vitamine C se trouve en grande quantité dans les végétaux et particulièrement dans les fruits. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande 45 milligrammes quotidiens en vitamine C : une orange en contient par exemple 90 milligrammes et ce qui suffit amplement à couvrir les besoins d’une journée.

On estime que les besoins quotidiens en vitamine C pour les enfants sont de l’ordre de 20 à 30 milligrammes, les hommes et les femmes de 45 milligrammes.

La vitamine C, également appelée acide ascorbique se retrouve généralement chez les végétaux et y sont en grande quantité comparé aux aliments d’origine animale : 5 kg de saumon apporte 45 mg de vitamine C alors qu’il suffit de 8 grammes de cynorrhodon pour apporter la même quantité de vitamine C c’est-à-dire 45 mg. Et c’est pour cette raison qu’autrefois, le scorbut a été une maladie carentielle fréquente puisque les personnes se nourrissaient en grande partie de céréales, de viandes séchées ou de charcuteries lors des périodes hivernales.

A lire aussi  Le jus de canneberge ses vertus : Système urinaire et digestif

Comme la vitamine C est très sensible à la chaleur et à la lumière, il est préférable de prendre les aliments frais ou crus.

La vitamine C présente plusieurs fonctions :

-elle active la fonction de toutes les cellules

-elle se révèle être un antioxydant puissant en freinant les processus biochimiques du vieillissement cellulaire

-elle favorise l’absorption du fer dans l’intestin

-elle contribue à la formation des défenses contre les infections en intervenant dans la cicatrisation des blessures

-elle neutralise les toxines du sang

Teneur en vitamine C Parmi les aliments (pour cent (100) grammes) :

– le cynorrhodon (600 mg)

-le kiwi (300 mg)

A lire aussi  Fibres alimentaires : Définition, les différents types et les besoins

-la luzerne (183 mg)

-les poivrons (131 mg)

-la tomate (130 mg)

-le chou (105 mg)

-l’orange (90 mg)

-les fraises (58 mg)

-le citron (51 mg)

-la mangue (41 mg)

-les épinards (39 mg)

-les radis (30 mg)

-l’ananas (21 mg)

-les cerises (15 mg)

Connue pour être antiscorbutique, l’acide ascorbique se révèle être un puissant antioxydant et un stimulant général, indispensable au bon fonctionnement des défenses contre les infections.