Bien être

Produits dopants, efficacité et risques

formation, muscles, les bras

Aux sportifs qui veulent améliorer leurs performances, ce qu’ils doivent savoir

Les substances les plus utilisées sont :

Stéroïdes anabolisants :

Ces substances sont utilisées pour augmenter la masse musculaire et la force. Le principal stéroïde anabolisant produit naturellement par le corps est la testostérone. La Testostérone se trouve surtout chez les hommes. Elle contrôle le développement de la masse musculaire et elle est responsable du développement des caractères sexuels secondaires comme la barbe ou la voix masculine.

Comme dopant la testostérone est utilisée sous forme de produits synthétiques administrés en pilulesa ou injections à des doses bien plus élevées que celles utilisées en médecins pour compenser les situations de manque. L’effet recherché est l’augmentation de la masse musculaire, une récupération plus rapide après les entraînements et le développement d’une certaine agressivité.

Effets secondaires :

  • Chez les hommes : augmentation du volume des seins, calvitie, atrophie des testicules.
  • Chez les femmes : masculinisation de la voix, augmentation du clitoris, augmentation de la pilosité, calvitie.
  • Dans les deux sexes : apparition d’acné sévère, risque de tendinite ou de rupture musculaire, lésions du foie et du cœur, augmentation du volume de la prostate, agressivité voire dépression.

Androsténedione :

A lire aussi  La pharmacie en ligne pour se soigner facilement au juste prix

Il s’agit d’une substance produite dans les surrénales, les ovaires et les testicules. Elle existe donc dans les deux sexes. Elle est transformée en testostérone et en œstrogène (hormone féminine).

Très répandue dans les milieux des body-buiders, cette substance est sensée augmenter les capacités d’entraînement et de récupération. Les études menées à ce sujet ont en fait démontré que l’androsténediol est rapidement transformée en œstrogène une fois administrée. On n’a pas trouvé d’effets positifs sur le développement de la masse musculaire ou de la force. Ce produit est par conséquent inefficace et dangereux en raison des effets secondaires suivants :

  • Chez les hommes : acné, augmentation du volume des seins, atrophie des testicules et diminution de la production de sperme.

  • Chez les femmes : Acné, masculinisation de la voix et calvitie.

Hormone de croissance :

L’hormone de croissance ou somatotropine, est une substance produite naturellement par le corps et ayant des effets sur la croissance et le développement cellulaire. Les sportifs la prennent dans le but d’augmenter la masse musculaire et les performances. Des études cliniques n’ont toutefois pas démontré de tels effets. En revanche les effets secondaires sont bien connus :

A lire aussi  La spiruline peut-elle stopper la perte de cheveux ?
  • Faiblesse musculaire, rétention d’eau, douleurs articulaires, problèmes cardiaque, diabète.

 Erythropoïétine :

C’est une hormone produite par les reins. Elle participe à la formation de l’hémoglobine et partant du nombre de globules rouges. En cas de production insuffisante on voit apparaître une anémie. Les athlètes la prenne afin d’augmenter leur hémoglobine et d’obtenir ainsi une amélioration de leurs performances. Un excès de globules rouges rend le sang plus visqueux. Il s’en suit des risques de :

  • Thrombose, d’insuffisance cardiaque et d’œdème pulmonaire

Diurétiques :

Ce sont des produits pharmaceutiques destinés à éliminer la rétention d’eau qui se produit dans certaines maladies comme l’insuffisance cardiaque ou rénale.

Les athlètes les utilisent pour diminuer artificiellement et temporairement leur poids et ainsi se mesurer dans des classes de poids inférieurs à leur poids réels (concerne surtout les ports de combats). Les risques encourus sont :

  • Déshydratation, crampes musculaire, vertiges, épuisement, chute de pression, troubles électrolytiques conduisant à des troubles du rythme cardiaque

Créatine :

La créatine est une substance produite par le corps. Elle a pour but d’optimaliser les fonctions musculaires. C’est un produit en vente libre. Les sportifs l’utilisent comme complément alimentaire.

A lire aussi  Tout savoir sur la cabine infrarouge

Les études ont confirmé un effet positif dans le développement d’efforts brusques et violents comme dans l’haltérophilie ou les sprinters. La créatine est éliminée rapidement par les reins de sorte que ses effets ne durent pas longtemps une fois ingérée. En revanche elle a, comme toutes substances ingérée en excès, des effets secondaires :

  • Diarrhées, nausées, douleurs d’estomac, crampes musculaires, prise de poids, lésions du foie et des reins.

Stimulants :

Les stimulants appartiennent à des substances telles que l’éphédrine et la pseudo-éphédrine qui se trouvent dans les gouttes nasales contre le rhume, à la classe des amphétamines, de la caféine et de la cocaïne. Ils sont utilisés par les sportifs car :

  • ils augmentent l’endurance, diminuent la sensation de fatigue, supprime l’appétit (pour cette raison ils sont présents dans certains coupe-faim), augmentent l’agressivité.

 Mais ils comportent également les effets indésirables suivants :

  • Insomnie, nervosité et irritabilité, tremblement, déshydratation, palpitations, troubles du rythme cardiaque, perte de poids, hallucinations, conclusions.

Par ailleurs il se développe une accoutumance qui oblige les utilisateurs a augmenter constamment les doses avec des risques toujours plus grands d’effets secondaires.

Comment here