You are here
Accueil > Actualité > L’ocytocine protégerait les nouveaux nés contre l’autisme

L’ocytocine protégerait les nouveaux nés contre l’autisme



Des niveaux élevés de sel dans les cellules nerveuses de nouveau-nés pourraient être le déclencheur crucial qui se traduit par l’autisme plus tard dans l’enfance selon une étude récente.
Les scientifiques pensent que des concentrations élevées de chlorure – le sel ion chargé négativement se trouve naturellement dans les cellules nerveuses – pourraient être responsables de basculer le cerveau d’un nouveau-né sur la voie du développement autiste.

Les origines de l’autisme ne sont pas comprises, mais dans une série d’expériences novatrices sur des souris,

ocytocine protegerait le bebe contre l autisme

Les ions chlorure sont maintenus délibérément élevé dans les neurones du fœtus en développement dans l’utérus. Dans des conditions normales de naissance, les niveaux de chlorure sont rapidement réduits lors de l’accouchement grâce à l’ocytocine, l’hormone de naissance secrétée par la mère pendant le travail.

Comment agit l’ocytocine pour prévenir l’autisme ?

L’ocytocine agit comme un diurétique, la réduction les niveaux de chlorure dans les neurones. Cependant, une étude réalisée par une équipe de chercheurs français a constaté que lorsque l’ocytocine est bloquée, les ions chlorure restent élevés après la naissance, ce qui conduit à un trouble du développement du cerveau et l’autisme.

Ils ont également montré que l’abaissement des ions chlorure dans une souche génétique de la souris de laboratoire qui, autrement, développerait une version animale de l’autisme – en leur donnant un médicament diurétique qui fait perdre chlorure dans l’urine – les empêche effectivement de développer la maladie plus tard dans la vie .

L’étude a montré que les médicaments diurétiques administrés à des souris enceintes immédiatement avant l’accouchement pourrait effectivement empêcher l’autisme de se développer.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!