You are here
Accueil > Actualité > Les études sur les bienfaits du chocolat sur la santé

Les études sur les bienfaits du chocolat sur la santé



La prochaine fois que vous mangerez un morceau de chocolat, vous ne vous sentirez plus coupables !

Malgré sa mauvaise réputation en raison de sa teneur en matières grasses, sa consommation a été associée à un certain nombre de bienfaits pour la santé : à l’acné, l’obésité, l’hypertension artérielle, maladies coronariennes et le diabète …

En effet la récente découverte de composés phénoliques biologiquement actives dans le cacao a changé cette perception et a stimulé de nouvelles recherches sur les effets du chocolat sur le vieillissement, la pression oxydative, la pression artérielle, et l’athérosclérose.

Aujourd’hui, le chocolat est reconnu pour son potentiel antioxydant formidable. Les avantages potentiels de la consommation de chocolat sont :

chocolat-bienfaits

Chocolat et cholestérol : réduction des risques de problèmes cardiovasculaires

En effet, le Chocolat peut abaisser le taux de cholestérol, peut aider à réduire les niveaux de cholestérol LDL. Une étude publiée dans The Journal of Nutrition avait pour objectif de déterminer si les barres de chocolat contenant des stérols végétaux (PS) et les flavanols de cacao (FC) avaient ou non un effet sur ​​le taux de cholestérol.

Les auteurs de l’étude ont écrit : «les résultats indiquent que la consommation régulière de tablettes de chocolat contenant des stérols végétaux (PS) et les flavanols de cacao (FC) dans le cadre d’un régime alimentaire faible en gras favorise la santé cardiovasculaire en abaissant le cholestérol et en améliorant la pression artérielle. »

Une autre recherche publiée dans le BMJ (British Medical Journal) a suggéré que la consommation de chocolat pourrait aider à réduire le risque de développer une maladie cardiaque.

Le rapport a été présenté à la Société européenne de cardiologie durant le Congrès de Paris. Les auteurs concluent : « Sur la base des données d’observation, les niveaux de consommation de chocolat semblent être associés à une réduction substantielle du risque de désordres cardiométaboliques.
Des études expérimentales sont nécessaires pour confirmer un effet potentiellement bénéfique de la consommation de chocolat. »

Le Chocolat peut prévenir le déclin de la mémoire :

Les scientifiques de la Harvard Medical School suggèrent que boire deux tasses de chocolat chaud par jour peut aider à garder le cerveau en bonne santé et prévenir le déclin de la mémoire chez les personnes âgées.
Les chercheurs ont affirmé que le chocolat chaud peut aider à préserver le flux sanguin dans les zones du cerveau. L’auteur principal, Farzaneh A. Sorond, a déclaré : « Comme les différentes régions du cerveau ont besoin de plus d’énergies pour accomplir leurs tâches, ils ont aussi besoin d’un plus grand flux de sang. Cette relation, appelée couplage neurovasculaire, peut jouer un rôle important dans les maladies telles que la maladie d’Alzheimer. »

Les chercheurs ont également constaté qu’un extrait de cacao appelé « lavado » pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer et peut réduire les dommages des voies nerveuses trouvés chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Cela signifie que les symptômes – comme le déclin cognitif – pourraient être évités.

Le chocolat noir »peut améliorer la capacité de marche chez les patients atteints d’une maladie artérielle périphérique», c’est ce qu’affirme une nouvelle étude publiée dans le Journal de l’American Heart Association.

Le Chocolat peut prévenir les AVC :

Les scientifiques canadiens ont réalisé une étude portant sur ​​44 489 ​​personnes et ont constaté que les personnes mangeant du chocolat étaient 22 % moins susceptibles de souffrir d’un accident vasculaire cérébral que ceux qui n’en mangent pas. En outre, ceux qui ont eu un accident vasculaire cérébral, mais consomment régulièrement du chocolat étaient 46 % moins susceptibles de mourir à la suite d’un autre AVC.

Le Chocolat et diabète de type 2 :

Consommer des niveaux élevés de flavonoïdes, qui se trouvent dans le chocolat, le thé, les fruits et le vin, pourrait considérablement aider à protéger contre le diabète de type 2, selon une étude récemment publiée dans The Journal of Nutrition.

Le Chocolat pourrait prévenir l’obésité et le diabète :

Les chercheurs ont découvert qu’un antioxydant présent dans le cacao – l’ingrédient principal du chocolat – empêche les souris de prendre du poids et réduisent leur niveau de sucre dans le sang. Leur étude a été publiée dans le Journal of Food  en Février 2014.

 

Risques et précautions :

Le chocolat a un nombre élevé de calories, contenant de grandes quantités de sucre. Par conséquent, si vous essayez de mincir ou maintenir votre poids, il faudrait limiter votre consommation de chocolat. La grande quantité de sucre dans la plupart des chocolats peut aussi être une cause de caries dentaires. En outre, il y a des recherches suggérant que le chocolat peut causer la fragilité osseuse et l’ostéoporose. Une étude, publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition, a été menée pour identifier la relation entre la consommation de chocolat et la densité osseuse chez les femmes âgées. Les auteurs ont conclu que «les femmes âgées qui consomment du chocolat tous les jours ont une densité osseuse inférieure ».

Tous les chocolats ne se valent pas, en terme de qualité et de composants, choisissez plutôt le chocolat noir avec de la bonne cacao. Enfin, mangez avec modération pour profiter pleinement de ces bienfaits. Si vous souffrez d’autres pathologies, demandez conseil à votre médecin, le chocolat est riche en potassium donc il est contre indiqué pour les personnes qui souffrent d’insuffisance rénale chronique !

Remarque : Les informations médicales publiées sur ce site ne doivent en aucun cas se substituer à l’avis médical et il ne faut pas prendre des mesures avant d’avoir consulté un professionnel de la santé.

Références :

« Chocolat anciens trouvés dans Maya Théière » Bijal P. Trivedi. 17 Juillet 2002 National Geographic « .

Chocolat / cacao et la santé humaine: avis » Latif R. . Neth J Med 2013 Mar; 71

« La consommation quotidienne de chocolat noir contenant flavanols et esters de stérols ajoutés affecte les facteurs de risque cardiovasculaires dans une population normotendus taux élevé de cholestérol. »

Allen RR, Carson L, Kwik-Uribe C, Evans EM, Erdman JW Jr. J Nutr. avr 2008

«Couplage neurovasculaire, l’intégrité de la substance blanche cérébrale, et la réponse de cacao chez les personnes âgées » Farzaneh A. Sorond, Shelley Hurwitz, David H. Salat, Douglas N. Greve, et Naomi DL Fisher.

« La consommation du chocolat et désordres cardiométaboliques: revue systématique et méta-analyse » Adriana Buitrago-Lopez, Jean Sanderson, Laura Johnson, Samantha Warnakula, Angela Wood, Emanuele Di Angelantonio, Oscar H franco BMJ  2011.

«Le chocolat peut réduire votre risque d’AVC? » par l’American Academy of Neurology.

« Association entre la consommation de chocolat et de la graisse chez les adolescents européens » Magdalena García-Cuenca, Jonatan R. Ruiz, Francisco B. Ortega, Manuel J. Castillo. Nutrition Octobre 2013.

« La consommation du chocolat et de la densité osseuse chez les femmes âgées. » Hodgson JM, Devine A, V Burke, Dick IM, Prince RL. Am J Clin Nutr. 2008

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!