You are here
Accueil > Actualité > Les enfants atteints de TDAH apprennent mieux lorsqu’ils sont agités

Les enfants atteints de TDAH apprennent mieux lorsqu’ils sont agités

Les enfants ayant un trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention ont souvent été étiquetés comme des éléments perturbateurs, mais une nouvelle étude suggère que cette hyperactivité peut être essentielle pour ces enfants quand il s’agit de l’apprentissage à l’école.
tdah et hyperactivite

Des chercheurs de l’University of Central Florida (UCF) ont constaté que les mouvements excessifs caractéristique du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) aide les enfants à conserver les informations et de travailler sur des tâches cognitives complexes.

Le TDAH est un trouble comportemental qui commence pendant l’enfance. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), environ 11% des enfants âgés de 4 à 17 ans avaient reçu un diagnostic de TDAH en 2011.

Les signes typiques du TDAH chez les enfants incluent l’agitation, parler constamment et interrompre les autres personnes, une incapacité à se concentrer sur des tâches spécifiques et une incapacité à faire attention. Une impulsivité non contrôlée… Ces comportements peuvent perturber les autres élèves et nuire à la qualité des apprentissages.

Une recherche antérieure menée par le Dr Rapport a montré que les mouvements excessifs souvent vus chez les enfants atteints de TDAH se produisent uniquement lorsque ces enfants ont besoin d’utiliser les fonctions exécutives du cerveau. Initialement, les experts pensaient que l’hyperactivité était toujours présente chez les enfants atteints de TDAH.

Pour l’étude, publiée dans le Journal of Abnormal Child Psychology, les chercheurs ont demandé à 52 garçons âgés de 8 à 12 d’effectuer une série de tâches. Ces défis ont été conçus pour évaluer la manière dont le cerveau traite l’information nécessaire pour des tâches telles que l’apprentissage et le raisonnement.

Une caméra a enregistré leurs performances et leur attention et les mouvements ont été suivis par l’observation des chercheurs.

«Ils doivent se déplacer pour maintenir la vigilance »

29 Des enfants participants, avaient été diagnostiqués avec le TDAH et les 23 autres avaient connu un développement normal et n’avaient pas de troubles cliniques. Les chercheurs ont constaté que les enfants atteints de TDAH ont nettement mieux réussi quand ils se déplaçaient, ce qui suggère que leur hyperactivité servait à un but.

« Ce que nous avons constaté, c’est que quand ils se déplacent le plus, la majorité d’entre eux ont de meilleurs résultats», explique le Dr Rapport. «Ils doivent se déplacer pour maintenir la vigilance. »
Les conclusions de l’étude, bien que limitée par le nombre relativement faible de participants, suggèrent que les méthodes traditionnelles pour aider les enfants atteints de TDAH peuvent être contre-productifs. Travailler dans un environnement qui permet de multiplier les mouvement pourrait aider les élèves atteints de TDAH à mieux réussir les tâches d’apprentissage à l’école et à la maison.

« Le message n’est pas de « laisser les enfants courir autour de la salle, «mais vous devez être en mesure de faciliter leurs déplacements afin qu’ils puissent maintenir le niveau de vigilance nécessaire pour les activités cognitives, » conclut le Dr Rapport.

Trouver des moyens pratiques avec lesquels ce mouvement hyperactif peut être facilité est juste un défi.

Source :

Hyperactivity in attention-deficit/hyperactivity disorder (ADHD) : impairing deficit or compensatory behavior?, Mark D. Rapport, et al.,Journal of Abnormal Child Psychology, doi: 10.1007/s10802-015-0011-1, published online 12 April 2015, abstract.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!